Lundi 14 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TRADITION - "Zwänzgerle", la coutume zurichoise du lundi de Pâques

Par Lepetitjournal Zurich | Publié le 16/04/2019 à 22:00 | Mis à jour le 16/04/2019 à 13:28
Zwanzgerle Pâques Suisse

Dans toute l'Europe, la fête de Pâques donne lieu à des traditions plus originales les unes que les autres. Zurich ne déroge pas à la règle, avec le Zwänzgerle, un jeu qui se déroule le lundi et qui met l'oeuf de Pâques à l'honneur. Une coutume particulièrement appréciée des enfants zurichois.



Le Zwänzgerle est née dans le quartier du Niederdorf, sur la rive droite de la Limmat au XVIIIème siècle. Il a disparu pendant la Seconde Guerre Mondiale, en raison des restrictions alimentaires : les oeufs étaient rares, et quand ils étaient disponibles ils faisaient l'objet de rationnement. La fête fut finalement réintroduite dans les années 60, dans le quartier de ses origines. Depuis elle a lieu tous les ans, le lundi de Pâques, et se tient sur la Rüdenplatz. Elle se décline également dans d'autres lieux de la ville, sur la Limmatstrasse et sur la place du marché à Oerlikon, ainsi que dans d'autres localités proches de Zurich. Les ?ufs, quant à eux, sont fournis par des associations de quartier. Mais à quoi servent-ils ?

Le jeu se déroule entre un enfant et un adulte. L'enfant tient dans sa main un oeuf décoré, et l'adulte lance sur celui-ci une pièce de 20 centimes : le Zwanzgerli. Si la pièce se coince dans l'oeuf, le lanceur récupère sa mise ainsi que l'oeuf. Si la pièce rebondit, elle est donnée à l'enfant. L'opération étant plutôt difficile, Zwänzgerle est en fait une coutume qui permet de donner un peu d'argent de poche aux plus jeunes de façon ludique.

Zwänzgerle  est dérivé de l'Ostereiertitschen (Eiertütschen en Suisse alémanique), une tradition répandue dans les pays germaniques et anglo-saxons. Elle a également lieu le lundi de Pâques, et se pratique en famille aussi bien que sur des places publiques. Les petits et les grands s'y livrent, deux par deux, à des duels à base d'oeufs durs : l'objectif est de casser la coquille de l'?uf de son adversaire en le frappant avec le sien. La chose n'est pas aussi aisée qu'il y parait, la coquille de l'oeuf étant particulièrement résistante. Et dans certains pays, il donne même lieu à des compétitions.

Jean-Baptiste CHATAIN (www.lepetitjournal.com/zurich) Réédition

logofbzurich

Lepetitjournal Zurich

L'édition de Zurich de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉMOIGNAGES

Je suis atteint du virus de l’expatriation, c’est grave ?

Rentrer en France ? Pour certains expatriés, cette perspective n’est pas une option, tant ils ont pris goût à la vie à l’étranger et à son lot de découvertes et opportunités professionnelles. 

Sur le même sujet