Dimanche 9 août 2020

Témoignage d'expatriée : Rome, bouillon de culture et d’émotion

Par Virginie Maniglier | Publié le 22/02/2020 à 17:13 | Mis à jour le 22/02/2020 à 17:54
IMG_20200130_151309

Comme vous le savez, Rome est riche de par son histoire, mais elle l’est aussi de par sa population cosmopolite. En effet, il y a beaucoup d’étudiants de toutes nationalités mais également beaucoup d’expatriés. De ce fait, il y a beaucoup de va-et-vient et ainsi un bouillon de culture incessant.

Il existe cependant un revers à la médaille qui n'est pas évident au début mais qui peut vite devenir difficile à vivre émotionnellement. C’est que le plaisir de rencontrer de nouvelles personnes cède rapidement la place à la douleur de les voir repartir dans leur pays.

Avec le temps et les nombreuses têtes qui passent et se renouvellent, on est amené à se créer une carapace en se disant, que non cette fois on ne va pas se laisser séduire à nouveau. C’est comme en amour, un cœur averti en vaut deux. Cependant, encore une fois, comme en amour, on va se laisser embarquer dans une belle histoire d’amitié. « Et comme le cœur a ses raisons que la raison ignore » disait Pascal,  nous allons profiter pleinement de ces nouvelles rencontres, du moment présent en essayant de ne pas penser à l’inéluctable fin.

Mais tout cela semble-t-il vain, pourquoi toujours tomber dans ce cercle infernal ? Parce qu’au bout du compte, on ressort toujours grandi de ces nouvelles amitiés, plus riche de cœur. Et heureusement que notre carapace finalement est faite de fêlures, car si ce n'était pas le cas, nous passerions à côté de magnifiques personnes.

Et lorsque que le moment du départ arrive, il n’est pas question de regretter de s’être laisser prendre une nouvelle fois car ces merveilleux moments resteront gravés dans notre cœur. Et ensuite, au fond il ne tient qu’à nous de garder le contact pour ajouter de nouveaux souvenirs aux anciens.

Joëlle, Vincent et Arnaud, votre bonne humeur, votre spontanéité et votre gentillesse vont nous manquer. Mais on se retrouve très vite.  

67933063_1164798293704016_8961555997336272896_n

Virginie Maniglier

Originaire de Haute-Savoie, Virginie a travaillé 15 ans pour Air France et Air France Cargo à Paris. C’est en 2012 qu’elle vient s’installer dans les Castelli Romani, puis Rome. Elle est passionnée de nature et d’écologie.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

PORTRAIT D'ENTREPRENEUR

BeyondRoma: créateur d’émotions

Créée il y a trois ans, la société de Cécile Beyondas Garmier, BeyondRoma (Beyond Travel, Events & Consulting, basée en Suisse), connaît un essor phénoménal depuis son ouverture.