Mercredi 2 décembre 2020

Un nouveau proviseur au lycée français Chateaubriand

Par Luca DEREEP | Publié le 23/10/2020 à 17:39 | Mis à jour le 23/10/2020 à 17:47

Entre une rentrée chamboulée par la COVID-19 et le départ du proviseur, la rentrée n’a pas été un long fleuve tranquille pour le lycée français Chateaubriand … Cette rentrée unique est bien évidemment marquée par un protocole sanitaire strict mais surtout par l’installation d’un nouveau proviseur. Le Petit Journal a rencontré Monsieur Daniel Pestourie, désormais proviseur du lycée français de Rome.

 

La rentrée 2020 à Chateaubriand est pleine de nouveautés et de changements. Les habitudes des élèves et des enseignants sont bouleversées par la pandémie mondiale de COVID-19, mais également par le départ du proviseur Stéphane Devin. En effet, le nouveau proviseur, Daniel Pestourie, ancien proviseur du lycée français Abdel Kader de Beyrouth, est arrivé le 5 Octobre 2020 avec l’objectif de raviver l’harmonie de la communauté éducative : direction, enseignants, parents et élèves. Bien que le virus perturbe et complique l’enseignement, Monsieur Pestourie l’affirme :

 

« Le but sera de conforter l’excellente réputation de Chateaubriand »

 

Effectivement, le défi est d’autant plus important dans le contexte sanitaire actuel : comment concilier contraintes sanitaires et assurer un enseignement suffisant aux élèves ?

L’enjeu est de taille pour l’établissement qui rencontre un problème d’espace et d’accueil des élèves, avec des salles trop petites et étroites qui ne permettent pas d’appliquer les règles de distanciation sociale. C’est donc une situation de compromis qui a été adoptée et même prolongée pour deux semaines après les vacances de la Toussaint. Les élèves continueront d’avoir un enseignement en présentiel, en demi-classes afin de respecter le protocole sanitaire et de limiter la propagation du virus.

Dans l’attente de nouvelles mesures qui devraient être annoncées par le gouvernement Conte, et au vu d’une situation sanitaire qui s’aggrave en Italie, le protocole sanitaire en vigueur est strictement appliqué à Chateaubriand. Pour Monsieur Pestourie, « le port du masque constitue un élément clé dans la lutte contre la propagation du virus ».

 

« L’harmonie de la communauté éducative est pour moi un objectif clé »

 

Cette harmonie ne pourra être atteinte qu’avec l’écoute de toute la communauté éducative : les élèves, les enseignants mais aussi les parents. En effet, le proviseur souhaite une approche « modeste » en lien avec tous les acteurs de la communauté éducative :

 

« Il y aura un effort d’explication nécessaire, même s’il n’existe pas de solutions miracles … », explique Monsieur Pestourie.

 

Le maître mot du nouveau proviseur semble être l’unité car, malgré une crise sanitaire qui met à rude épreuve celle-ci, Monsieur Pestourie se dit prêt à répondre, dans la mesure du possible, aux attentes de chacun dans le respect des règles énoncées dans le protocole sanitaire.

Le fonctionnement « en demi-classes » sera donc prolongé encore durant deux semaines après le retour des élèves des vacances de la Toussaint. Pour autant, le proviseur prépare un éventuel retour « à la normale », autrement dit, en classe entière et non plus en petits groupes.

Le proviseur Pestourie met en avant trois scénarios pour la suite de cette année scolaire. Tout d’abord un retour des élèves en classe entière avec dans ce cas le port du masque obligatoire en classe ; un fonctionnement hybride avec un enseignement en distanciel et en présentiel et même s’il n’est pas envisagé pour le moment par le nouveau proviseur, un scénario où les élèves auraient tous leurs cours en distanciel.

 

« Nous sommes prêts à toutes les éventualités, y compris à un fonctionnement en distanciel », garantit Monsieur Pestourie.

 

Les mesures mises en place à Chateaubriand se feront bien évidemment en adéquation avec les futurs décrets du gouvernement Conte, alors que la situation sanitaire se dégrade fortement en Italie et que l’on assiste à une hausse continue de cas ces dernières semaines … Rappelons que depuis la rentrée, 3 cas de COVID-19 ont été détectés au sein de l’établissement.

Luca Dereep

Luca DEREEP

Luca est étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix-en-Provence et a rejoint le Petit Journal de Rome pour y effectuer un stage.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

LITTERATURE

Le Festival del Classico - Reloaded

La fondation Circolo dei lettori réitère sa troisième édition du Festival del Classico - Reloaded, un événement littéraire et culturel qui se déroulera du 29 novembre au 4 décembre 2020.