Des plaques en hommage à des victimes de la Shoah volées à Rome

Par Vincent Rochette | Publié le 11/12/2018 à 08:16 | Mis à jour le 11/12/2018 à 08:51
Mémorial Monti Nazi Rome Mémoire Shoah

Dans la nuit de dimanche à lundi, sur Via della Madonna dei Monti au numéro 82 dans le quartier Monti, des plaques en hommage à des victimes de la Shoah ont été volées à Rome, un geste qualifié d'antisémite et fasciste.  Une enquête policière a été ouverte.

plaques Les plaques en question rappelaient que le 21 mars 1944, la famille romaine Di Consiglio avait été arrêtée et exterminée dans la Fosse Ardeatine et à Auschwitz.  La famille avait été trahie par un Italien, Leonardo Leonardi, qui avait collaboré avec les troupes nazies. 

« Ce vandalisme confirme le devoir de lutter pour maintenir la mémoire en vie, ce que la Fondation fait tous les jours et cela se produira au cours des prochains mois par la publication sur son site Web de condamnations qui, dans l'après-guerre, ont été condamnées à devenir des complices volontaires de la Shoah », a déclaré Mario Venezia, président de la Fondation Museo della Shoah à Rome sur la page Facebook de l'organisme.

 

Une veillée aux chandelles a été organisée hier et un extrait de l'ouvrage classique de Primo Levi, Si c'est un homme, a été accroché au mémorial improvisé. 


 
Sur le même sujet
vincent rochette

Vincent Rochette

Québécois vivant avec sa famille à Rome, Vincent Rochette a travaillé comme chef de pupitre et édimestre pour les journaux du plus grand groupe d'information du Québec, Québecor.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition internationale