TEST: 2283

Coronavirus: à Garbatella Casetta Rossa lance la « Spesa sospesa »

Par Fabien Fraticelli | Publié le 04/04/2020 à 12:14 | Mis à jour le 04/04/2020 à 12:39
Casetta Rossa Coronavirus

La Spesa Sospesa, qu’est ce que c’est ?

La « spesa sospesa », qui est représentative d'une évolution en état d’urgence de ce qui est le café suspendu à Naples, est née en Campanie depuis le confinement imposé. Elle a été organisée par un groupe de bénévoles déterminés à répondre aux besoins des personnes en difficulté. Les personnes qui le désirent, comme c’est le cas dans les bars partenopéens, peuvent acheter des aliments destinés à des tiers, les collecter et les donner à ceux qui, désormais sans travail, ne peuvent plus les acheter eux-mêmes. Robert Fico a expliqué que "les journées difficiles que nous vivons doivent être affrontées dans un esprit de communauté, et notre pays le montre jusqu’au bout." Des projets de solidarité se multiplient dans toutes les régions pour aider ceux qui sont le plus en difficulté. Dans plusieurs quartiers, villes, petites communes en Italie, il est possible, quand on va faire les courses ces jours-ci, de décider de donner certains produits qui seront ensuite livrés aux plus nécessiteux et aux personnes les plus fragiles.

 

A Roma dans le quartier de la Garbatella

Le lundi, la cuisine de Casetta Rossa sera dédiée à la confection de repas pour les plus démunis. "Il y a trop de gens qui, en ce moment, ne sont plus en mesure de faire les courses. Ils n’ont pas l’argent pour le faire. C’est pourquoi nous avons pensé, à partir de l’expérience du repas suspendu, à apporter notre contribution", a déclaré Luciano ummarino, porte-parole de l’espace social qui se situe au numéro 14 de la via Magnaghi. Le service, pour l’instant, est entièrement subventionné par la Maison Rouge : "Nous avons un espace avec toutes les licences nécessaires pour cuisiner et emballer de la nourriture. Nous les mettrons à disposition pour préparer des barquettes scellées ; ensuite, avec un réseau de volontaires, nous irons les distribuer en toute sécurité dans le territoire". Les bénéficiaires seront des citoyens "italiens et non italiens".


Comment subventionner la campagne ?

L’initiative s’inscrit parmi les activités prévues par la Mairie solidaire, et c’est précisément sur la solidarité des résidents qu’elle s’appuie. Les députés ont adopté un rapport d’initiatives appelant à la mise en place d’un système d’alerte précoce. "Avec Radio anticorps nous avons pensé à faire et vendre des T-shirts pour subventionner l’initiative. Les livreurs à vélo livreront ensuite une startup récemment née sur le territoire".Mais la Maison Rouge ne s’arrêtera pas là : "Nous aimerions peut-être, avec le soutien de l’Hôtel de Ville, essayer d’impliquer même les supermarchés, pour qu’ils donnent la possibilité à qui fait ses achats, de payer un paquet de pâtes, une bouteille d’huile, une boîte de café pour les plus démunis".

 

En somme, la « spesa sospesa », jusqu’à présent expérimentée pour supporter "l’expérience de Baobab" à Rome, est déclinée en faveur des personnes qui, surtout en ce moment, connaissent des difficultés.

Fabien Fraticelli

Fabien Fraticelli

Fabien Fraticelli, expatrié français installé depuis deux ans et demi à Rome, est un blogeur et youtubeur amoureux d’une Italienne et de sa cité nous propose de découvrir quelques quartiers de Rome en dehors des sentiers battus.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.