Mardi 26 octobre 2021
TEST: 2283

Camilla Bourbon des Deux-Siciles : Le Monopoly de la royauté

Par Julie Lehrmann | Publié le 26/08/2021 à 13:44 | Mis à jour le 28/08/2021 à 19:03
La Princesse Camilla Bourbon

"La princesse contre-attaque ». On pourrait croire à un nouveau Star Wars tout droit sorti du festival de Cannes. Et pourtant, c’est la duchesse de Castro, Camilla de Bourbon des DeuxSiciles qui est en proie à la justice. Depuis une dizaine d’années désormais, la duchesse essuie les différends avec sa sœur, les banques, ou encore la Cour de justice.

 

Nouvelle étape du feuilleton judiciaire italien

Diadème, carrosse, château, c’est comme cela que la plupart des gens s’imaginent le quotidien d’une princesse. En ces temps modernes, c’est davantage : héritage, procès et case prison. Camilla Crociani est une femme indépendante, entrepreneuse de nature et surtout, qui n’a pas froid aux yeux. Elle a été condamnée pour outrage à la Cour en décembre 2020. Le tribunal de l’Île de Jersey, île où est hébergé le trust familial, lui a reproché d’avoir caché de nombreux bijoux ainsi qu’une multitude de toiles de maître lors de la restitution des biens.

Cartes sur table. Un dilemme a été posé à Camilla de Bourbon : payer une amende de 2,3 millions d’euros ou alors croupir 12 mois en cellule. Habituée à sa demeure, le choix a été vite fait et la somme a été réglée ce jeudi 15 juillet. Les dés sont lancés.

 

Les origines du rififi dans la famille

« Il n’y a pas une grande différence entre riche et pauvre, l’Homme est un Homme et on est tous des humains. Ça va très vite pour devenir riche parfois et ça va très vite pour devenir pauvre, d’avoir un drame familial et que d’un coup pour quelque raison te faire retrouver dans la rue », a évoqué la duchesse de Castro lors d’une interview donnée sur France 2 par Faustine Bollaert, en janvier 2020.

Même si elle n’en n’est pas encore à ce stade, la famille de Bourbon connaît bien ces drames familiaux. C’est au cours de l’année 2011 que tout a basculé. Cristiana Crociani a attaqué leur mère, Eduarda Crociani, en justice pour l’avoir déshérité au profit de Camilla et de ses deux nièces. La Cour royale de l’Île de Jersey se saisie de l’affaire en 2017. Edoarda Crociani et la banque BNP Paribas ont été condamnées solidairement ; la BNP a été sommée de restituer les fond du trust familial à hauteur de plus de 100 millions d'euros, somme qu'elle essaie de récupérer auprès de la mère, Camilla de Bourbon des Deux-Siciles ayant été reconnue comme complice de la restructuration par la Cour royale de Jersey. Sa soeur Cristiana a quant à elle gagné le procès.

Cependant, la duchesse est dans l'attente d'obtenir l'autorisation de faire appel devant le Privy Council britannique, situé à Londres, pour l'affaire qui l'oppose à la BNP, dans laquelle il lui est reproché de ne pas divulguer la localisation de certains actifs. Affaire à suivre ou retour à la case départ ? (Sans empocher les 200$ du tour bien évidemment).

Julie Lehrmann

Julie Lehrmann

La curiosité est un vilain défaut. Moi c’est Julie Lehrmann et j’en ai fais une passion : le journalisme. Conter et mettre en lumière les histoires de chacun est ce qui m’anime au quotidien.
0 Commentaire (s) Réagir