TEST: 2283

À la découverte de Pescara

Par Manon Di Colandréa | Publié le 06/08/2021 à 07:00 | Mis à jour le 06/08/2021 à 07:00
Une plage de Pescara

Ville de naissance du célèbre écrivain italien Gabriele D’Annunzio et principale ville des Abruzzes, Pescara est une station balnéaire reconnue qui longe la Côte Adriatique et qui se situe à deux heures de Rome (209 km). Dénommée Aternum à l’époque romaine, son nom actuel résulte du fleuve qui la traverse (Piscarius, aujourd’hui Aterno-Pescara), réputé pour ses richesses en termes de pêche.

 

Pescara

 

Parmi les diverses activités à faire à Pescara et ses alentours, comment ne pas mentionner la découverte des typiques Trabocchi. Ces plateformes de bois sur la mer sont soutenues par des poteaux et ont, pour certaines, été fabriquées au XVIIIème siècle. Bien qu’ils puissent sembler précaires, les Trabocchi ont été construits de façon à résister au mieux aux tempêtes maritimes de par leur équilibre, leur légèreté ainsi que leur flexibilité. Bien qu’ils constituent un atout charme majeur du paysage abruzzais, leur utilité première est la pêche. Aujourd’hui, des restaurants sont implantés à quelques dizaines de mètres seulement des Trabocchi et permettent de déguster toutes sortes de produits marins frais, pêchés le matin même en mer et ce à des prix plus qu’abordables.

 

Pescara

 

Si toutefois vous penchez davantage pour le côté terre plutôt que pour le côté mer, vous pouvez aussi vous essayer aux succulents Arrosticini (spécialité abruzzaise qui se présente sous forme de brochettes de viande de mouton et/ou d’agneau marinée).

 

Pescara

 

Pescara

 

Outre ses plages splendides de sable fin ou de galets et ses points de vue à couper le souffle, Pescara permet également de visiter la Basilique Notre Dame des Sept Douleurs. Ce sanctuaire, dédié à Maria Addolorata (qui aurait dû faire face à sept douleurs selon la religion chrétienne), est un point de référence religieux, historique, artistique et culturel pour la ville comme pour toute la région des Abruzzes.

Sur le même sujet
Manon Di Colandréa

Manon Di Colandréa

Étudiante en 3ème année à Sciences Po Aix, Manon a rejoint Le Petit Journal de Rome afin d’y effectuer un stage.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale