Vendredi 22 octobre 2021
TEST: 2283

COVID-19 : Une phase deux sous le signe du vélo ?

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 30/04/2020 à 11:31 | Mis à jour le 30/04/2020 à 11:35
Rome vélo coronavirus

Dans les nombreuses mesures envisagées pour préparer au mieux la phase deux de la pandémie, les déplacements en vélo restent la piste privilégiée. Dans un premier temps, il s’agirait de pistes « transitoires » (avec des panneaux lumineux) pour faire en sorte que les transports en communs ne soient pas bondés dès le déconfinement, ce qui provoquerait une seconde vague de contamination.

Selon le Capitole, il est nécessaire de réduire les flux des transports publics pour contenir la contagion, raison pour laquelle les pistes cyclables sont à l’honneur : « Nous nous concentrons fortement sur de nouvelles pistes cyclables, nous allons accélérer fortement ce qui était prévu dans le plan d’urbanisme pour la mobilité durable » explique le président de la commission des transports Enrico Stefàno, qui souhaite voir disparaître autant que possible les voitures dans la capitale italienne.

Enrico Stefàno envisage également la création d’une application qui rémunèrerait les cyclistes en fonction des kilomètres parcourus. Cette application existe déjà à Bari, elle offre à ses utilisateurs 20 centimes d’euro pour chaque kilomètre parcouru entre le domicile et le travail et 4 centimes d’euro pour les autres trajets effectués à travers la ville.

Néanmoins, le président de la commission des transports a conscience qu’il n’est pas évident d’adapter du jour au lendemain une ville comme Rome aux vélos, mais il reste confient quant à une installation à partir de la mi-mai.

0 Commentaire (s) Réagir

Actualités

COVID-19

Le green pass est dorénavant obligatoire au travail

En cette semaine d’allégement des restrictions sanitaires, qui a vu les boîtes de nuit rouvrir, une autre nouveauté fait son apparition : l’obligation du green pass au travail.noé

Expat Mag

Hong Kong Appercu
MUSIQUE

Enzo de Hong Kong représentera la France pour l’Eurovision 2021

Enzo, le prodige musical de Hong Kong de 13 ans qui nous avait fait vibrer en 2020 au concours The Voice Kids, vient d'être désigné officiellement pour représernter la France à l'Eurovision