Vendredi 21 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Civita di Bagnoreggio, la città che muore…

Par Bénédicte Bazaille | Publié le 03/10/2017 à 13:52 | Mis à jour le 03/10/2017 à 17:31
Civita_di_Bagnoregio_-Veduta-

Dans la région de Viterbo, à un peu plus d’une heure et demie de Rome, se cache une cité au charme envoûtant : Civita di Bagnoreggio, un des plus beaux bourgs d’Italie, à l’histoire bien singulière… 

Civita a été construite par les Étrusques, il y a plus de 2500 ans. Sa situation privilégiée, au bord d’une des principales routes du pays, entre le lac de Bolsena et le Tibre, laissait présager un avenir prospère. 

Mais très vite, les Étrusques ont fait face à des glissements de terrain et des secousses sismiques dus à l’instabilité de la zone. Ils commencèrent d’importants travaux de canalisation des eaux pluviales que les Romains poursuivirent, à leur arrivée à Civita en 265 av. J-C.

Civita

                               

En 1695, un violent tremblement de terre sonna le glas de Civita. L'évêque et le gouvernement municipal fuirent la vieille ville pour s’installer un peu plus bas, à Bagnoreggio. Au XIXe siècle, Civita n’était plus qu’un bourg quasi abandonné, voué à une disparition imminente et inéluctable, à cause de l’érosion. De là son surnom de Ville qui meurt… 

Isolée, la ville fut préservée de la modernité et des deux guerres mondiales. Ce qui fait son succès aujourd’hui et en fait le cadre idéal pour les tournages de film d’époque. Elle revit grâce au tourisme, depuis qu’en 1960, une passerelle a été construite pour la relier à Bagnoreggio. La passerelle en béton dénature un peu le site, mais le premier pont s’étant effondré avant même d’être en service, on peut comprendre que les autorités de la ville aient privilégié la solidité à l’esthétisme. 

Civita


Il y a rarement foule à Civita : une quinzaine d’habitants l’hiver, une petite centaine l’été. Vous profiterez d’autant mieux de la promenade. Deux-trois églises, quelques vestiges étrusques, des jardins fleuris et surtout, une vue inégalable sur la Valle dei calanchi, ses falaises et ses paysages arides et quasi désertiques. 

Il ne manque plus qu’un spritz, dans la lumière rasante de fin de journée, pour que le temps suspende véritablement son vol…   

civita

       

Infos :

http://www.civitadibagnoregio.cloud/

 

Compter 1,50 euro le droit de passage sur le passerelle, plus 2 euros de l’heure pour le parking. Quelques adresses pour se restaurer sur place. 

La Fête de la châtaigne se tient à la mi-octobre.

Pendant la période de Noël, Civita accueille une crèche vivante. L'histoire de Marie et de Joseph se déroule dans les vieilles rues médiévales.

Une course d'ânes avec jockeys, la Tonna, a lieu deux fois par an sur la place principale de Civita (le premier dimanche de juin et le deuxième dimanche de septembre).

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

ÉVÉNEMENT

Gladiator au Circo Massimo

Le 8 et le 9 juin aura lieu au Circo Massimo de Rome la projection de Gladiator, le colossal film réalisé par Ridley Scott avec Russel Crowe dans le rôle de Maximus Decimus Meridius.