ESCAPADE A PONZA - La tentation d'une île

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 07/09/2016 à 22:00 | Mis à jour le 07/09/2016 à 12:29

 

Ponza, la plus grande île de l'archipel des Pontines, au large du Latium et à deux heures de Rome environ, offre tout ce que l'on peut souhaiter pour une escapade le temps d'un week-end : des paysages à couper le souffle, une ambiance paisible (si on évite la haute saison) et une belle tradition culinaire !

Il est à peine 10 h quand le ferry nous dépose à Ponza. Le village dort encore, seuls quelques « lève-tôt » prennent leur premier café en terrasse. Le dépaysement est immédiat. Les bateaux de pêche se reflètent dans l'eau turquoise. Le village grimpe à flanc de colline, curieux enchevêtrement de maisons carrés aux façades colorées, accolées les unes aux autres comme des briques de Légo. 

 

Notre B&B « à peine à 10 min à pied » se situe en fait tout en haut du village. Bon à savoir quand on réserve à Ponza : ça grimpe sec et les ruelles escarpées finissent souvent en escalier. Mieux vaut donc réserver près de l'embarcadère si on est chargé. Heureusement, nous ne traînons ni poussette ni valise à roulettes? d'autres que nous, moins chanceux, tirent la langue ! Pour une centaine d'euros la nuit, notre B&B offre une jolie vue et un accueil charmant. Il aurait peut-être fallu sacrifier quelques dizaines d'euros en plus pour avoir aussi droit à un peu d'intimité, ou réserver un des nombreux appartements en location dans le village. 

Nous reprenons la mer pour découvrir les jolis secrets de Ponza. Une croisière à la demi-journée nous donne déjà un joli aperçu du sud de l'île : découverte des grottes, puis des falaises aux couleurs ahurissantes, qui rappellent la nature volcanique de l'île. La croisière s'arrête dans ce décor majestueux : à nous la baignade dans les eaux turquoises. L'équipage se transforme alors en cantiniers pour nous offrir un primi convivial sur le bateau. Avant de nous débarquer à quelques encablures du port, sur la plage Frontone. Une belle mise en bouche qui donne envie de s'inscrire pour la croisière à la journée (qui suit la côte plus au nord) ou même de louer une barque à moteur, et de faire à son rythme le tour de l'île : en groupe, la solution se révèle même moins onéreuse... et permet de faire cap vers l'autre île Pontine, encore plus sauvage : Isola di Palmarola. 

Ceux qui n'ont pas le pied marin peuvent choisir de visiter Ponza de l'intérieur : des bus sillonnent l'unique route de l'île et s'arrêtent devant les sites les plus remarquables : les piscines naturelles, et les plages du nord de l'île. On peut aussi se déplacer en mini-taxis, ou, louer des scooters? impossible de se perdre, une route unique traverse l'île du nord au sud !

Au retour de la plage, nous ne dérogeons pas à la tradition de la passaggiata. Le Bar Tripoli est visiblement l'adresse où il faut commencer la soirée. Quant au restaurant où nous irons nous régaler ce soir, petite gargote ou étoilé Michelin, une chose est sûre : la mer sera au menu? 

 

Pour le ferry :  www.traghettilines.it/it/traghetti-isole-pontine.aspx

Pour les locations de barques à moteur et de scooters : tous les loueurs du port pratiquent les mêmes tarifs (très variables en fonction de la saison).

Pour les croisières :  site de l'office du tourisme

Pour l'apéro : Bar le Tripoli

Pour le dîner : les pizzas de l'Aragosta ou l'Acqua Pazza, étoilé Michelin. 

 

Bénédicte Bazaille (Lepetitjournal.com de Rome) - Jeudi 8 septembre 2016.

Retrouvez tous nos articles "à voir, à faire" ici.

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Rome !

 

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale