Vente du portrait de Botticelli à New York à 92,2 millions de dollars

Par Juliette Haudidier | Publié le 30/01/2021 à 07:00 | Mis à jour le 30/01/2021 à 07:00
Botticelli

Jeudi 28 janvier, le « portrait de jeune homme tenant un médaillon », toile de Sandro Botticelli a été vendue précisément 92.184 millions de dollars (76 millions d’euros) lors d'une vente tenue par la maison de ventes aux enchères Sotheby’s à New York.

 

Le Portrait de Botticelli peint sur bois de peuplier, représente un jeune homme aux cheveux longs, vêtu de couleurs sombres. Il tient entre ses mains un médaillon montrant l’image d’un saint. Il s’agit d’une reprise d’une œuvre de Bartolomeo Bulgarini, peintre originaire de Sienne durant la période du Trecento (XIVème siècle). Cette toile est considérée comme l’aboutissement du parcours stylistique de l’artiste. En effet, l’arrière-plan est totalement absent et la perspective n’est pas considérée comme indispensable pour donner du réalisme à la scène.  L’identité du jeune homme est inconnue, mais les spécialistes s’accordent pour affirmer qu’il pourrait s’agir d’un proche de la puissante famille des Médicis. Le chef du département des maîtres anciens chez Sotheby’s a déclaré à son sujet « Ce Botticelli est tellement plus impressionnant que tout ce qu’on a pu voir arriver sur le marché ».

 

portrait Botticelli

 

Ce tableau est un véritable symbole de la Renaissance italienne. Non daté et dans un état de conservation exceptionnel, il aurait été réalisé entre la fin des années 1470 et 1480 par Alessandro di Mariano di Vanni Filipepi dit Sandro Botticelli. Le peintre florentin a travaillé au service de la famille Médicis qui lui garantit une protection. Il travaille ensuite sur les fresques de la chapelle Sixtine et réalise notamment celle de la Tentation du Christ. Après son expérience vaticane, l’artiste est de retour à Florence où il peint son véritable chef d’œuvre : La Naissance de Vénus en 1485.

 

Détenu par un magnat de l’immobilier Sheldon Solow, décédé en novembre dernier, la toile avait été acquise en 1982 pour environ 1,3 millions de dollars. L’œuvre a été exposée dans de nombreux musées avait que la famille du défunt ne prenne la décision de vendre sa collection. Le précédent record de vente avait été atteint en 2013 pour une peinture du maitre florentin par La Vierge et l’enfant avec le jeune saint Jean-Baptiste vendu à 10,4 millions de dollars. Bien que ces sommes semblent démesurées, elles ne dépassent pas l’exploit réalisé par l’œuvre de Léonard de Vinci, le « Salvator Mundi » vendu à plus de 100 millions de dollars en novembre 2017.

Juliette Haudidier

Juliette Haudidier

Juliette est étudiante en 3ème année à Sciences Po Paris et effectue un stage de 4 mois au Petit Journal de Rome.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale