Un prix fixe pour le masque FFP2

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 11/01/2022 à 19:00 | Mis à jour le 11/01/2022 à 19:00
Un masque FFP2 tenu par une main

Épais, oppressants, inconfortables et chers, les masques FFP2 sont devenus le nouveau quotidien des habitués des transports italiens. Du Nord au Sud, d’Est en Ouest, on s’en plaint. Et pour ceux qui ont des lunettes, le calvaire est double. Une nouvelle pourtant, pourrait bien alléger le port de ce masque spécial, dont l’usage obligatoire est entré en vigueur le 25 décembre 2021.

Imposé dans de nombreux espaces publics, à savoir les transports publics, les théâtres, les musées, les cinémas et les stades, le prix du masque FFP2 a été fixé à 75 centimes l’unité. Ce plafonnage a été décidé à la suite d’un accord entre le gouvernement italien et les représentants des pharmaciens selon le Corriere della Sera.

L’état d’urgence sanitaire étant fixé au 31 mars, la demande en FFP2 ne devrait pas décroitre de sitôt, et son usage pourrait même être prochainement généralisé dans plusieurs espaces comme les écoles. En effet, il garantit une meilleure filtration que le masque chirurgical, et protège mieux face à un Omicron particulièrement contagieux.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale