Jeudi 3 décembre 2020

L’encyclique très politique du Pape François

Par Luca DEREEP | Publié le 06/10/2020 à 18:58 | Mis à jour le 06/10/2020 à 19:10
Pape Rome

Publiée ce dimanche 4 Octobre, l’encyclique du Pape François intitulée « Fratelli Tutti » fait parler d’elle. Cinq ans après l’encyclique « Laudato si » aux accents écologiques remarqués, la dernière encyclique du Pape est socialement et politiquement engagée contre les « intérêts économiques aveugles de l’idéologie libérale » et le populisme.

 

Une critique virulente de l’économie de marché et du néo-libéralisme

C’est un constat sombre que dresse le Pape dans cet écrit d’une centaine de pages : crise migratoire, montée en flèche du populisme xénophobe et des nationalismes, crise sanitaire ou encore idéologie libérale favorisant un « individualisme radical ». Dans cette encyclique, le Pape François aborde diverses thématiques qui touchent à la société, l’économie, le social : la protection des plus fragiles, la fraternité humaine, la défense d’une maison commune et enfin la critique du néo-libéralisme et de l’économie de marché.

 

Un hommage à Saint François d’Assise

En se rendant ce Samedi 3 Octobre à Assise pour signer le texte, le Pape souhaite également rendre hommage et faire de Saint François d’Assise une référence, lui qui utilisait également le terme de « Fratelli Tutti », qui signifie en français « Tous frères ».

 

Un appel inter-religieux à la fraternité

Le Pape François lance, dans son texte, un appel au monde entier : un appel à la fraternité sociale, en rupture avec le système néo-libéral dans lequel nous vivons. Cet appel à la fraternité, s’adresse non seulement aux catholiques mais également à tous les croyants. Il estime d’ailleurs que la fraternité s’est complètement perdue avec le modernisme, en dépit des relations humaines.

 

« Nous nous sommes gavés de connexions et nous perdu le goût à la fraternité »

Plus surprenant encore, le Pape François ne semble pas vouloir s’adresser seulement aux catholiques. En effet, il reconnaît avoir été inspiré par le grand Imam du Caire, Ahmad al-Tayyeb, qu’il cite plusieurs fois dans son texte, une grande première pour l’Église catholique.

 

Les migrants et les pauvres : victimes d’une double peine

Le Pape François appelle à remettre au centre de la politique le « migrant » et le « pauvre », seul moyen selon lui de rendre une certaine noblesse alors que l’économie de marché et le néo-libéralisme semble avoir occupé tout l’espace.

« Les migrants sont une bénédiction, une richesse, un don qui invitent une société à grandir »

En fustigeant le nationalisme et le populisme, le Pape met en garde les chrétiens face aux « attitudes xénophobes » et à certaines « préférences politiques ».

Nous vous recommandons

Luca Dereep

Luca DEREEP

Luca est étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix-en-Provence et a rejoint le Petit Journal de Rome pour y effectuer un stage.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

LITTERATURE

Le Festival del Classico - Reloaded

La fondation Circolo dei lettori réitère sa troisième édition du Festival del Classico - Reloaded, un événement littéraire et culturel qui se déroulera du 29 novembre au 4 décembre 2020.

Expat Mag

Nathalie Ribette - "L'impact du virus a été énorme sur Sing'theatre"

Lauréate du Trophée Culture/Art de vivre des Trophées des Français de l’étranger 2020 organisés par le petitjournal.com, Nathalie Ribette s’efforce de maintenir ses activités malgré le contexte actuel