Deux statues nommées « Insomnie » et « Amnésie » : Katinka Bock de retour à la Villa

Par Anaïs Lucien-Belliard | Publié le 09/12/2021 à 08:07 | Mis à jour le 09/12/2021 à 08:07
Photo : Visite de l'atelier de l'artiste Katinka Bock, durant la production des bronzes Amnésie et d'Insomnie. 2021. (180x40x6x30) Image de courtoisie - Galleria Jocelyn Wolff, Romainville, Francia / © Katinka Bock
Un atelier d'artiste

Près de dix ans après son passage à l’Académie de France à Rome, l’artiste plasticienne allemande Katinka Bock, revient à la Villa Médicis avec un projet inédit : deux statues de bronze intitulées Insomnie et Amnésie.

 

Un projet présenté avec le soutien de la galerie d’art Jocelyn Wolff

Renouveler le langage de la sculpture, repenser la relation physique et visuelle qu’entretient une œuvre artistique avec son environnement immédiat et l’espace qu’elle occupe, tel est l’un des enjeux principaux du nouveau projet de Katinka Bock. Conçues tout spécialement pour la Villa Médicis dans le cadre de l’Art Club, un évènement culturel imaginé par Pier Paolo Pancatto, les deux statues intitulées Insomnie et Amnésie seront visibles depuis la loggia de la villa jusqu’au 27 février 2022.

 

Une oeuvre d'art contemporain

 

L’œuvre d’art et son espace visuel direct et indirect

La quête artistique de Katinka Bock s’articule autour du travail des matériaux, qu’ils soient naturels ou artificiels ainsi que sur les processus évolutifs auxquels ceux-ci sont soumis au cours la création. Les formes sur lesquelles l’artiste allemande travaille sont le résultat d’une recherche faisant interagir le rationnel et l’imprévisible, tout en assumant des caractéristiques organiques, assimilables à un répertoire iconographique et iconologique s’inscrivant dans l’imaginaire collectif.

 

Une femme posant et une œuvre d'art
Photo : L'artiste allemande Katinka Bock. © Manuel Braun, 2019

 

Les formes auxquelles Bock donne naissance dans son œuvre sont constituées de divers matériaux, tel que le métal, le cuir, le bois, la pierre, le tissu, le plâtre, l’argile, la céramique ou le graphite. Associées à des objets du quotidien, elles donnent lieu à des installations invitant le spectateur à s’interroger quant à la temporalité, l’espace, l’histoire, et la nature, au travers d’un équilibre plein de délicatesse et laissant la place à l’imprévisible et aux potentielles altérations.

 

Informations générales

Les œuvres de Katinka Bock font partie du parcours des visites guidées proposées par la Villa Médicis. Proposant un dialogue entre patrimoine et contemporanéité, les visites guidées sont disponibles en français, italien et anglais tous les jours à l'exception des mardis.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale