Des accords entre ITA et NEOS pour lancer de nouveaux vols

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 04/03/2022 à 11:21 | Mis à jour le 04/03/2022 à 11:25
Un avion de ITA

Les deux compagnies aériennes italiennes se sont accordées pour coordonner les vols de long-courrier de NEOS avec les petits aéroports italiens pour certaines destinations internationales.

 

Une meilleure couverture du réseau aérien italien

La collaboration d’ITA et NEOS vise en premier lieu à assurer une meilleure couverture aérienne de la péninsule, notamment dans le Sud. Une augmentation de l’offre aérienne des petits aéroports portée par ITA, tels que ceux de Bari, Catane, Palerme ou encore Brindisi, permettra de rejoindre les principaux aéroports internationaux. Ces derniers serviront alors de point de correspondance pour les destinations étrangères et les vols long-courriers assurés par NEOS. Les deux compagnies azures ont ainsi annoncé un partenariat pour les vols à destination des Maldives, la République Dominicaine et Dubaï. ITA, très développée sur le marché aérien national, coordonnera certains de ses vols du Sud de l’Italie avec les long-courriers internationaux de NEOS partant de Fiumicino.

 

Un accord gagnant pour toutes les parties

Cette annonce des deux plus importants transporteurs aériens italiens devrait profiter à tous les acteurs. Tout d’abord, elle permettra à ITA de diversifier son offre, qui se concentre essentiellement sur le territoire européen. Avec ce partenariat, la nouvelle compagnie proposera de nouvelles destinations touristiques internationales. Ensuite, les long-courriers de NEOS toucheront un public plus large, grâce à la meilleure couverture aérienne de la péninsule. Enfin, les clients seront gagnant, tout comme les agences de voyages, Lupo Rattazzi, président de NEOS, expliquant qu’ils pourront profiter à terme « d’un réseau plus large de liaisons aériennes ». L’objectif commun des deux entreprises est d’ailleurs d’étendre cet accord à d’autres destinations, afin de proposer un éventail de destinations et de point de départ aux voyageurs italiens le plus large possible.

 

Clément Lefebvre

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale