Vendredi 18 juin 2021

Les Marbres de Torlonia : 90 chefs-d’œuvre à la Villa Caffarelli

Par Nina Malleret | Publié le 17/05/2021 à 07:00 | Mis à jour le 17/05/2021 à 07:00
Photo de quelques marbres de la collection Torlonia à découvrir durant l'exposition

Alors qu’elle a été inaugurée le 14 octobre 2020, la célèbre exposition des Marbres de Torlonia a connu plusieurs périodes de complications, entre fermeture des Musées et restrictions sanitaires. Cependant, et depuis le retour de la zone jaune, il est de nouveau possible d’y admirer 90 travaux de marbre, exposés au cœur de la Villa Cafferelli. Ouverte jusqu’au 29 juin, l’exposition spectaculaire est à ne pas manquer !

 

C’est à droite des Musées Capitolins lorsque l’on arrive de la Piazza Venezia, que se trouve la Villa Caffarelli, en hauteur et au bout d’une jolie route en pavée sous les arbres. Ce nouvel endroit d’exposition, splendide et surplombant la capitale, accueille depuis quelques mois plus de 90 chefs-d’œuvre, minutieusement sélectionnés parmi le catalogue de 620 pièces de marbre appartenant à la collection de Torlonia (considérée comme la plus prestigieuse collection privée de sculptures anciennes). Cette centaine de travaux, qui forme une fois regroupée une collection particulièrement harmonieuse, est de grande importance pour divers domaines, notamment ceux de l’histoire de l’art, des techniques de restauration, de la muséographie ainsi que des recherches archéologiques.

 

Une exposition qui suit le processus de collection des marbres anciens

L’exposition est divisée en 5 sections distinctes, retraçant ainsi le processus de collection des marbres anciens Grecs et Romains, et débute avec l’évocation du Museo Torlonia, qui ouvrit ses portes en 1875 grâce au prince Alessandro I Torlonia, et qui demeura ouvert au public jusqu’au début du XXème siècle. « I Marmi Torlonia : Collezionare Capolavori » (Les Marbres de Torlonia : collection de chefs-d’œuvre ») est une exposition issue d’un accord entre le Ministère Italien de l’Héritage Culturel et du Tourisme et la Fondation Torlonia. Avec pour curateurs Salvatore Settis et Carlo Gasparri (célèbres noms de l’archéologie et de l’histoire de l’art classique italienne), elle a été imaginée par David Chipperfield Architects Milano, et l’initiative de la restauration des statues a été prise en charge par la Fondation Torlonia à l’aide de Bvlgari (sponsor principal de l’exposition).

 

Exposition Torlonia

 

Exposition Torlonia

 

Si le parcours proposé au long des 14 salles n’est pas celui chronologique, le parti pris fut plutôt de retracer l’histoire de la collection et l’acquisition des Marbres Romains et Grecs. C’est ainsi que, à mesure que l’on se déplace de salle en salle, nous sommes invités à plonger au cœur d’époques distinctes, parmi lesquelles figurent la création du Museo Torlonia, les fouilles de Torlonia au XIXème siècle, la collection du XVIIIème siècle, celle du collecteur d’art Giustiniani, ainsi que celles plus anciennes du XVème et XVIème siècles. Mêlant avec ingéniosité vases antiques, bustes de marbre (comme le célèbre « Portrait d’une fille de Vulci » présenté en salle 1) et statues monumentales de déesses et nymphes, l’exposition retrace avec splendeur une partie de la Collection Torlonia, qui est la plus récente de nombreuses collections Romaines d’anciennes sculptures, mais qui se démarque drastiquement par sa richesse et la qualité des travaux préservés (et mérite son statut parmi les plus importantes collections privées d’art classique en Italie et dans le monde). L’exposition est tout à fait impressionnante, et constitue un réel joyau en termes d’archéologie et de recherches du monde de l’art classique !

 

Informations pratiques 

Dates : Depuis le 14 octobre 2020 et jusqu’au 29 juin 2021

Lieu : Villa Caffarelli, à côté des Musées Capitolins

Adresse : Via di Villa Caffarelli, 00186 Roma RM

Horaires : Tous les jours de 09 :30 à 19 :30

Billet : Tarif simple – 13€. Tarif réduit – 11€. La réservation est obligatoire et toutes les informations sont sur ce lien.

Nous vous recommandons
Nina Malleret

Nina Malleret

Étudiante en Master 1 Culture à Angers, Nina effectue un stage de 4 mois au sein du Petit Journal de Rome. Curieuse, investie et forte d’ambition, elle est une passionnée d’arts visuels ainsi que de littérature, et aspire au journalisme culturel Européen.
0 Commentaire (s)Réagir