Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

France-Italie : 5 récompenses attribuées lors du prestigieux Gala « Le Farnèse d’Or »

La 2e édition du Gala « Le Farnèse d’Or » organisé ce jeudi 23 juin par la CCI France Italie, a récompensé les protagonistes de l’économie, politique et culture dans les rapports prolifiques franco-italiens. Des prix qui témoignent d’une relation profonde et à 360 degrés.

Massimo Bottura reçoit un prix devant des gens assis à un dîner de galaMassimo Bottura reçoit un prix devant des gens assis à un dîner de gala
Écrit par Marie-Astrid Roy
Publié le 25 juin 2023, mis à jour le 25 juin 2023

Plus de 350 acteurs de la relation franco-italienne étaient réunis ce jeudi dans le superbe cadre du Palais Farnèse à Rome, siège de l’Ambassade de France en Italie, à l’occasion de l’édition 2023 du Gala « Le Farnèse d’Or ». L’événement annuel organisé par CCI France Italie – Camera di commercio entend valoriser les rapports franco-italiens à travers la prestigieuse récompense « Le Farnèse d’Or » attribué aux protagonistes du monde institutionnel, politique, économique et de la culture.

De l’Economie à l’Art, une célébration des rapports franco-italiens

Cette année, cinq prix ont été octroyés, à commencer par le Grand Prix Farnèse d’Or qui a été remis à Paolo Gentiloni, Commissaire européen à l’Economie.
Dans la catégorie Entreprise, Jean-Marc Chéry, président et PDG de STMicroelectronics a reçu le Farnèse d’Or venant récompenser la société multinationale franco-italienne qui compte parmi les premiers acteurs mondiaux du secteur économique de la production de semi-conducteurs.
Dans la catégorie Art, le Farnèse d’Or a été attribué à Stefano Boeri, Président de la Triennale Milano et à Hervé Chandès, Directeur Général Artistique de la Fondation Cartier pour l’art contemporain, pour célébrer le partenariat scellé pour une durée de huit ans entre les deux institutions. La veille, les deux hommes avaient inauguré le septième projet réalisé dans le cadre du partenariat avec l’envoûtante exposition Siamo Foresta (à voir jusqu’au 29 octobre à la Triennale Milano).

Siamo Foresta : la Forêt de la Fondation Cartier envahit la Triennale Milano

Le Farnèse d’Or pour l’Information a été remis à Stefano Montefiori, journaliste italien et correspondant depuis 13 ans à Paris du Corriere della Sera, et par ailleurs auteur de Rendez-nous la Joconde !  et autres malentendus franco-italiens (paru en avril dernier au éditions Stock).
La gastronomie a été également été honorée avec le Farnèse d’Or catégorie Culture, remis à Massimo Bottura, chef italien le plus célèbre au monde, trois étoiles Michelin pour son restaurant l’Osteria Francescana à Modène. Le génie de la gastronomie italienne, qui a par ailleurs développé plus d’une dizaine de réfectoires – du Refettorio Ambrosiano, installé dans un théâtre abandonné, à la périphérie de Milan à celui du Foyer de la Madeleine à Paris – pour servir des millions de repas aux personnes démunies, en récupérant des centaines de tonnes d’aliments qui seraient perdus, a aussi évoqué "Why Waste", un ambitieux projet culturel qu’il a créé pour lutter contre le gaspillage alimentaire et l’isolement social.

« Avoir pu tenir la promesse de donner une continuité à ce Prix créé il y a un an, qui n'a pas d’équivalent dans les rapports avec d'autres pays européens, me comble de satisfaction et me conforte dans le travail que la Chambre mène tout au long de l'année pour créer d'importantes synergies et collaborations dans les domaines économiques et industriels, entre les entreprises vertueuses de nos deux pays », s’est réjoui Denis Delespaul, président de la CCI France Italie, qui compte aujourd’hui 380 entreprises françaises et italiennes adhérentes.

 

Christian Masset et Denis Delespaul
Christian Masset (à gauche) et Denis Delespaul (à droite)

France-Italie, une relation à 360 degrés

« La relation entre la France et l’Italie est ancienne, profonde et à 360 degrés », a rappelé Christian Masset, Ambassadeur de France en Italie, en accueillant la cérémonie au Palais Farnèse.
« Le Traité du Quirinal a marqué une nouvelle saison de la relation. Notre coopération s'incarne au quotidien par tous les acteurs qui la font vivre, des entrepreneurs aux étudiants, enseignants, chercheurs, artistes et bien d'autres sur tous nos territoires », a-t-il ajouté.

Dans le domaine culturel notamment, en témoigne la superbe exposition « Naples à Paris »,  où les plus grands chefs-d’œuvre du musée Capodimonte sont invités à dialoguer avec ceux du Louvre, récemment inaugurée par les présidents italien et français Sergio Matarella et Emmanuel Macron.

"Naples à Paris", une exposition inaugurée par l’amitié entre la France et l’Italie

France-Italie, les chiffres clés d’une relation bilatérale renforcée

Selon le rapport économique Italie-France 2022 réalisé par le ministère français de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, l’Italie et la France sont le deuxième client l’un pour l’autre.
Un commerce bilatéral qui a une valeur totale de 103,8 milliards d'euros, avec une présence quasi égale d'entreprises dans les pays respectifs : 1764 françaises en Italie et 1767 italiennes en France. Ensemble, les deux pays représentent un marché de 167 millions de consommateurs et 30 % du PIB de l'UE, avec 400.000 emplois créés grâce à des investissements mutuels. Par ailleurs, la France et l'Italie sont le 3ème pays fournisseur l'un de l'autre avec 7,8% des importations pour les deux pays. La France est également le 2ème partenaire commercial de l'Italie tandis que l'Italie est le 3ème partenaire commercial de la France.

L’année 2022 a par ailleurs été une année record pour les investissements italiens sur le territoire français avec le lancement de 139 projets, en hausse de 45% par rapport à 2021. Ces investissements ont permis de créer ou de confirmer 2.656 emplois, soit une augmentation de 45% par rapport à l'année précédente.

2022, année record des investissements italiens en France

La France s'affirme quant à elle comme le premier investisseur étranger en Italie. En matière d'innovation, les deux pays figurent au premier rang, contribuant à hauteur de 23 % aux investissements en R&D de l'UE. En ce qui concerne les secteurs industriels, les exportations françaises vers l'Italie s'élèvent à 5,5 milliards d'euros dans la chimie et la cosmétique, 3,5 milliards dans la métallurgie, 2,6 milliards dans les machines industrielles et 2,2 milliards dans l'agroalimentaire. Et l'Italie exporte vers la France 6,1 milliards en machines industrielles, 5,7 milliards en métallurgie, 5,1 milliards en textile-habillement.

Sondage Ipsos : France-Italie, la collaboration stratégique l’emporte

« Les relations Italie-France continuent d'être considérées comme stratégiques et très satisfaisantes pour les dirigeants des deux pays », a commenté le président de la CCI France Italie Denis Delespaul. Une récente enquête réalisée par Ipsos, le confirme et montre également une complémentarité notable et un horizon commun d’intérêts aux niveaux national et européen.

Sujets du moment

Flash infos