TEST: 2275

L’Italie, encore plus dépeuplée et vieillissante

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 13/12/2021 à 21:58 | Mis à jour le 13/12/2021 à 22:06
Photo : @Vlad Sargu - Unsplash
personnes âgées jouent aux échec

La pandémie a poussé la récession démographique italienne vers de nouveaux records en 2020. Face à la chute des naissances, la population italienne chuterait de 12 millions d’habitants en 50 ans.

Sans surprise, le Covid a accentué la crise démographique qui frappe l’Italie depuis plusieurs années. Les chiffres du dernier recensement de l’institut italien de la statistique, pointe du doigt la population italienne vieillissante. En 2020, pour 1 enfant (de moins de 6 ans), on comptait 5,1 personnes âgées (de plus de 65 ans). Dix ans auparavant, en 2011, le rapport était de 1 pour 3,8. Et en 1971, le rapport était quasiment équilibré à 1,1.

Or le record de 2020 est destiné à empirer, selon l’Istat. Après un minimum de naissances jamais atteint en 2020 avec seulement 405.000 nouveau-nés, seuls 385.000 devraient voir le jour en 2021 d’après les estimations.

Une forte disparité est enregistrée entre les régions de la Botte. La Ligurie se présente comme la région la plus « vieille » d’Italie avec 1 enfant pour près de 8 personnes âgées. A l’opposé, la Campanie et le Trentin-Haut-Adige s’affirment comme les plus « jeunes » avec un rapport d’1 enfant pour 3,8 personnes âgées. La Lombardie s’approche quant à elle de la moyenne nationale avec près d’1 enfant pour 5 personnes âgées.

Le poids lourd de la pandémie sur la mortalité

La pandémie de Covid-19 a largement pesé sur le nombre de décès, particulièrement en Italie. En 2020, 740.000 morts ont été enregistrés, un record qui n’avait été battu qu’en 1918 avec la grippe espagnole, année marquée par plus d’un million de morts. L’année 2021 ne s’annonce guère meilleure : sur les 9 premiers mois de l’année le nombre de morts est équivalent à ceux de 2020, mais les chiffres ralentissent sur le dernier trimestre sous l’effet de la campagne vaccinale avancée.

La place prépondérante des femmes dans la population italienne

Du fait du vieillissement de la population, les femmes restent les plus nombreuses. Elles représentent 51,3% de la population. Et pour cause, leur espérance de vie est supérieure à celle des hommes de 4 ans, respectivement à 84 ans contre 80 ans.

Les prévisions pessimistes de l’Istat

A partir de la population résidente (sur la base de 2020) de l’Istat, émergent des chiffres alarmants pour les années à venir. Si la crise démographique poursuit sa tendance amorcée des dernières années, l’âge moyen de la population se situe à 50,7 ans en 2050 (contre 45,7 ans en 2020), en 2048 le nombre de décès pourrait représenter le double de celui des naissances (784.000 contre 391.000). Et la population italienne passerait de 59,6 millions en 2020 à 47,6 millions en 2070, soit 12 millions d’habitants en moins en moins de 50 ans.

De quoi espérer que la nouvelle politique familiale mise en place avec le chèque universel contribue ralentir voire inverser la tendance et relancer la natalité. Autrement, l’Italie pourrait devancer le Japon et s’arroger la palme du plus vieux pays du monde. Aujourd’hui, la péninsule est deuxième.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale