Grand prix de Monza, 100 ans de vitesse

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 07/09/2022 à 18:35 | Mis à jour le 09/09/2022 à 10:34
Photo : Départ du grand prix d’Italie en 1932 à Monza. Source : bibliothèque nationale de France
grand prix de Monza

Le circuit mythique de Formule 1 accueillera dimanche le Grand prix d’Italie, 100 ans après son inauguration. Retour sur l’histoire de l’autodrome devenu temple de la vitesse. Et des événements à ne pas manquer à Monza, pour les passionnés.

 

Plus que trois jours avant le départ d’une des plus grandes courses de Formule 1. Le grand prix de Monza aura lieu dimanche dans une atmosphère de fête. En effet, le circuit soufflera sa centième bougie. Depuis samedi dernier, jour exact de l’anniversaire, plusieurs célébrations ont déjà commencé mais le bouquet final est réservé pour le week-end de la course. Les festivités commenceront après l’inauguration officiel du Grand prix, le jeudi à 18h30 sur la Piazza Trento e Trieste. Comme d’habitude mais particulièrement cette année, la musique animera tout au long du week-end. Le long de la via Arosio des jeunes groupes musicaux auront l’occasion de se produire grâce à Talent Yard tandis que les étudiants du Lycée Zucchi auront droit à leur scène sur la Piazza Carrobiolo. Le samedi double concert avec d’un côté un set DJ installé sur la Piazza Cambiaghi, et de l’autre Enrico Ruggeri donnera un concert sur la Piazza Trento e Trieste.
 
La ville a bien sûr pensé aux passionnés d’automobiles avec plusieurs attentions. Les essais vendredi, les qualifications samedi et la course dimanche seront tous diffusés en direct sur des écrans géants installés sur la Piazza Trento. Sur la place seront exposées des voitures de courses, tout comme dans la via Vittorio Emanuele où se trouveront plusieurs modèles historiques. Deux expositions spéciales seront visibles à Monza, d’abord celle aux Musei Civici qui retrace l’histoire du temple de la vitesse grâce à des archives mais aussi celle de la Galleria Civica sur le thème de l’autodrome, qui accueille les peintures et les sculptures de l’école d’Art « Alessandro Conti ». (Voir le programme complet).


Un circuit destiné à être grand

La construction de l’autodrome repose déjà sur un exploit. En janvier 1922, l’automobile club de Milan décide de la construction d’un circuit à Monza pour célébrer les 25 ans de l’association. Le projet est achevé en seulement 110 jours. Il devient alors le troisième circuit permanent au monde et aujourd’hui le deuxième plus vieux derrière Indianapolis. Son tracé particulier qui propose des grandes lignes droites et de grands virages, ont permis aux pilotes de battre des records de vitesse et à Monza de se faire une réputation. Malheureusement cette quête de la vitesse a provoqué plusieurs accidents pendant les compétitions, dont le plus meurtrier d’Italie en 1928. Le coureur Emilio Matessari perd le contrôle de sa voiture et fonce dans le public, faisant 20 morts et 40 blessés. Suite à ces drames, le circuit a été modifié pour limiter la vitesse et sécuriser les courses. Dès la création du championnat du monde de formule 1, Monza a été intégré dans le calendrier et ne l’a jamais quitté sauf en 1980 où le grand prix d’Italie a été accordé à Imola. Malgré une modification en 2000, la piste ne perd pas son surnom de temple de la vitesse. Aujourd’hui, le record de vitesse, enregistré pendant un grand prix, est attribué à Kimi Räikkönen avec une performance de 370,1 km/h à Monza.

Jocelyn Florent

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale