Dimanche 20 septembre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

lepetitjournal.com célèbre la journée internationale des femmes

Par Déborah Collet | Publié le 08/03/2020 à 00:00 | Mis à jour le 09/03/2020 à 08:55
Journée de la femme 2020

Le 8 mars, les femmes sont célébrées à travers le monde. Nous avons mis en lumière 12 portraits de femmes réalisés par nos éditions locales. 

 

Faire rayonner les femmes à travers le monde ! 

De tous les horizons, d’hier à aujourd’hui, les femmes agissent, luttent, entreprennent et nous inspirent. Cette journée est consacrée à la diversité des femmes quels que soient leur couleur de peau, leur religion, leur métier ou leur personnalité. 

 

Pourquoi une journée internationale des droits des femmes ? 

Cette tradition représente des siècles de lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes et pour la justice.  

Dans les années 1900, des femmes américaines et européennes ont manifesté dans les rues réclamant le droit de vote, des meilleures conditions de travail et l’égalité des sexes. Ces luttes ouvrières ont pris de l’ampleur lors de l’appel du Parti socialiste d’Amérique pour initier la  toute première "Journée nationale des femmes" (« National Woman's Day »).

En 1910, la Conférence internationale des femmes socialistes de Copenhague, au Danemark a voté et instauré une Journée de la femme internationale afin d’acquérir le suffrage universel.

Soixante ans plus tard, les Nations unies ont officialisé cette journée pour fêter les victoires et les acquis en matière de droits des femmes. En France, il a fallu attendre 1982 pour que le 8 mars soit officiellement fêté. 

En 1982, 450 femmes issues de milieux socio-professionnels différents étaient reçues à l’Élysée par François Mitterrand. Il prône le droit à l’emploi pour toutes les Françaises : "Quelles que soient les difficultés de la lutte contre le chômage il va de soi que le droit des femmes à l'emploi, de même que leur droit à la formation constitueront, pour l'action gouvernementale au-cours des prochaines années, un impératif absolu."

Pour le HCE (Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes), cette tradition militante ne doit pas être oubliée : "Le 8 mars n’est ni la Saint-Valentin, ni la Fête des Mères. Elle est l’occasion de réaffirmer l’importance de la lutte pour les droits des femmes et rend hommage à leur combat en faveur de la reconnaissance sociale et politique des femmes."

Nous avons sélectionné 12 portraits de femmes, réalisés par nos éditions locales. Elles nous livrent leur parcours hors norme et atypique à l’étranger. 

 

Colette Battistini, une retraite sous un fond humanitaire 

Journée de la femme 2020

C’est avec passion que Colette Battistini, raconte au Lepetitjournal.com Bombay sa riche aventure de bénévole en Inde au sein de l’association Un Toit à Bombay. Une structure qu’elle a elle-même créée en 2007. Retour sur ses 15 ans d’engagement. 

Retrouvez l'interview de Colette Battistini dans l'Édition de Bombay.

 

Le fabuleux destin de Nilu Tea : de helper à entrepreneur

Journée de la femme 2020

Nilushika ("Nilu") Silva Jayaweeera est une battante. Orpheline à l’âge de 14 ans, elle a travaillé 16 ans à Singapour en tant que Foreign Domestic Worker, ou Helper, avant de retourner au Sri Lanka pour créer sa propre marque de thé, « Nilu Tea ». Elle est aujourd'hui la première femme entrepreneur à posséder et exploiter une entreprise de thé au Sri Lanka.

Retrouvez l'interview de Nilu Tea dans l'Édition de Singapour.

 

Justine Ollivier, le 1er institut de sommellerie au Vietnam

Journée de la femme 2020

À l’occasion du lancement de l’Institut Franck Thomas, premier centre de formation de sommellerie au Vietnam, lepetitjournal.com Ho Chi Minh Ville a rencontré Justine Ollivier,  jeune femme pétillante de 26 ans qui a monté de toutes pièces ce projet. 

Retrouvez l'interview de Justine Ollivier dans l'Édition de Ho Chi Minh.

 

Anne-Claire Legendre, l’image de la « diplomatie féministe »

Journée de la femme 2020

La diplomatie française peut s’honorer d’avoir chaque année davantage d’ambassadrices et de  consules dans ses représentations à l’étranger. En 2016, Anne-Claire Legendre prend ses fonctions au Consulat Général de France à New York. Elle devient ainsi la première femme à occuper la fonction, mais aussi la plus jeune. À ce jour, elle est la seule consule française femme sur l’ensemble des États-Unis. Elle porte l’image d’une société française en mouvement, tournée vers la parité et la diversité.

Retrouvez l'interview d'Anne-Claire Legendre dans l'Édition de New York.

 

Pour Catherine Barba « le talent n’a pas de sexe »

Journée de la femme 2020

Entrepreneure et pionnière du e-commerce, Catherine Barba est aussi business angel. En 2016, elle lance à New York, la première édition du WIN Forum. Elle fait partie des Women of New York de notre édition.

Retrouvez l'interview de Catherine Barba dans l'Édition de New York.

 

Anne de Carbuccia à Milan : « J’y ai évolué en tant qu’artiste »

Journée de la femme 2020

Anne de Carbuccia, franco-américaine et milanaise d’adoption est une artiste engagée. Photographe environnementale, elle expose entre New York et Milan, où arrive son projet One Planet One Future en version graffiti, sur un mur de Lambrate.

Retrouvez l'interview d'Anne de Carbuccia dans l'Édition de Milan.

 

Tamara : le regard d'une maman australienne francophile sur l’école

Journée de la femme 2020

L'histoire d'amour entre Tamara et la France date de son adolescence. Elle a choisi de parler en français à ses enfants dès les premières minutes de leur vie, afin de leur offrir l'ouverture d'esprit des personnes bi-culturelles. Après les avoir scolarisé neuf ans dans une école francaise, Tamara a une analyse fine des avantages et inconvenients des systèmes éducatifs australiens et francais. 

Retrouvez l'interview de Tamara dans l'Édition de Melbourne.

 

Bach-Lan : « reprendre mes études pour continuer à enseigner »

Journée de la femme 2020

Enseignante diplômée en France, Bach-Lan a repris ses études à son arrivée à Melbourne, afin de pouvoir continuer à enseigner. Un parcours peu évident avec des contraintes financières fortes et de nombreuses restrictions liées au visa étudiant. Une passion plus qu'un métier. 

Retrouvez l'interview de Bach-Lan dans l'Édition de Melbourne.

 

Maria Luisa de Contes : développer l'esprit de solidarité chez Renault

Journée de la femme 2020

Directrice de la Responsabilité Sociale et Corporative (RSC) du Groupe Renault Espagne et directrice de la Fondation Renault pour l'Inclusion et la Mobilité Durable (FRIMS selon ses initiales espagnoles) depuis janvier 2018, elle a pris à bras le corps une mission qui fait partie de l'ADN de la marque Renault, et qui correspond en outre à son caractère au quotidien : contribuer à un monde meilleur.

Retrouvez l'interview de Maria Luisa de Contes dans l'Édition de Madrid.

Aïssatou Tounkara : "Je représente maintenant la France en Espagne"

Journée de la femme 2020

Lauréate des Trophées lepetitjournal.com Espagne remis fin novembre à la Résidence de France, la footbaleuse française expatriée à Madrid a répondu à nos questions.

Retrouvez l'interview de Aïssatou Tounkara dans l'Édition de Madrid.

 

À la rencontre d’Inge De Lathauwer et son école hôtelière à Sumba

La journée de la femme 2020

Le hasard et la passion des voyages ont amené Inge De Lathauwer à Sumba en 2003. Elle y découvre une île magnifique avec des projets hôteliers en développement mais où la population locale est laissée de côté. Elle décide de relever le défi et d’apporter une aide aux habitants en créant une école hôtelière pour les moins privilégiés : Sumba Hospitality Foundation. Rencontre avec une femme passionnée qui a su mettre son énergie dans un projet remarquable. 

Retrouvez l'interview d'Inge De Lathauwer dans l'Édition de Jakarta.

 

Navilou ou l’histoire de deux entrepreneures à Bangalore

La journée de la femme

Il était une fois Stéphanie Déchelette et Marianne Garnier, jeunes mamans expatriées en Inde, à Bangalore, qui décidèrent de lancer une marque de mode éthique autour du pyjama familial. Un beau jour, Lepetitjournal de Chennai eut vent de leur histoire et décida de vous la partager.

Retrouvez l'interview de Stéphanie Déchelette et Marianne Garnier dans l'Édition de Chennai.

 

Nous vous recommandons

deborah collet

Déborah Collet

Spécialisée en communication et dans les relations médias, elle est aujourd’hui journaliste au sein de la rédaction internationale.
0 Commentaire (s)Réagir

Education

AEFE : une rentrée scolaire maîtrisée

Dans une situation mondiale inédite sur le plan épidémiologique, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger a mis en œuvre un certain nombre de dispositifs pour préparer la rentrée scolaire.