Jeudi 22 octobre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

La députée Paula Forteza quitte LREM

Par Damien Bouhours | Publié le 28/01/2020 à 10:51 | Mis à jour le 05/03/2020 à 16:54
paula forteza LREM

Las de la politique du gouvernement et notamment de son positionnement social et écologique, la députée des Français d’Amérique Latine et des Caraïbes, Paula Forteza, a annoncé quitter La République en Marche.

Dans un post publié ce 28 janvier sur la plateforme Médium, la députée de la 2e circonscription des Français de l’étranger partage ses frustrations sur la politique du gouvernement et la stratégie de LREM : « En 2017, nous étions censés faire la “révolution”, du titre du livre programmatique qui nous a tous tant inspiré. Nous en sommes aujourd’hui si loin. Nous voulions combattre les appareils : nous en avons recréé un de toutes pièces. Nous prônions le renouvellement : trois ans plus tard, nous n’investissons que des maires sortants. Nous promettions de changer les pratiques : nous reproduisons intégralement le fonctionnement des majorités qui nous ont précédés. Si nous avons contribué à la féminisation de la politique : un nouveau plafond de verre s’est installé et le sommet de l’État reste cruellement réservé aux hommes. Nous voulions faire du numérique et des nouvelles technologies un vecteur de progrès : l’ordre du jour n’est plus aux ressources partagées, ni à la défense des libertés. »

 

La candidate à la mairie du 19e arrondissement, qui suit Cédric Villani dans sa candidature indépendante à Paris, a toujours été une fervente défenseur de la démocratie digitale :

« Nous devons impérativement être plus attentifs à l’évolution de nos sociétés. Aujourd’hui un mouvement muni d’un hashtag a plus d’impact que des décennies de politiques publiques sur les droits des femmes. Une jeune avec des convictions arrive à générer plus de prise de conscience globale sur les enjeux environnementaux que toutes les autorités des grandes puissances réunies en “conférence”. Les mécontentements, de la France au Chili, en passant par le Liban et Hong-Kong, s’organisent sur les réseaux sociaux, de façon spontanée, organique, féroce. Les dirigeants des syndicats négocient, la base ne suit plus. ».

« En quittant La République en Marche, je ne renonce pas à maintenir les ponts avec celles et ceux avec qui j’ai pris plaisir à travailler pendant ces dernières années. Je reste fidèle à mes convictions d’écoute, et de dialogue, sans dogmatisme. En me mettant en retrait, je ne rejoins pas pour autant une opposition stérile et caricaturale. Je souhaite renouer, différemment, avec les valeurs qui m’ont portées sur les bancs de l’Assemblée Nationale en juin 2017. », conclut-elle dans ce message.

Au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, Paula Forteza, aujourd’hui députée non-inscrite, s’est expliquée sur sa place dans l’échiquier politique  : «Je crois qu’il y a la place à l’Assemblée pour un groupe écologique et solidaire. L’idée est de construire un groupe qui n’ait pas de consignes de vote si ce n’est l’environnement et la démocratie. »

 

 

 

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

vivadest lun 01/06/2020 - 09:07

T'inquiète pas ma grande, la Revolution elle arrive! Et LREM n'en sera pas l'héroïne!

Répondre
Commentaire avatar

KRISS mer 29/01/2020 - 22:13

La France pagaille « en marche » ! Ainsi LREM manque de Démocratie dit-elle mais « en même temps » on reste Députée sans redemander à ses électeurs initiaux s’ils sont toujours d’accord ? Impossible ? … Ben si... on démissionne en bloc de tout ce qu’on a acquis par la Démocratie! Simple non ? En fait cette minette pleine de critique sur les appareils politicards récompensant les copains de ceux qui ne sont plus copains, va se récompenser elle-même durant encore 3 ans sur les impôts des imbéciles citoyens copains obligés et cela ne la gène pas ! Son ex copain Jupiter élu par 1 Français sur 5 ne le comprend pas de même depuis le départ! En fait, quel que soit le mode de regroupement politique de tels gens sans dignité, sans éthique, sans honte, jamais rien n’en sortira pour notre pays! Là est aujourd’hui la question fondamentale! Non seulement ces vers solitaires grouillent partout et sucent personnellement un max du juteux fruit politique mais le fruit est aujourd’hui tant pourri que ces myriades d’asticots gélatineux, s’entrelacent, s’agglutinent, se glissent, se bouffent entre eux qu'ils ne sentent pas même l'odeur de pourriture générale qu'ils dégagent tant ils se prélassent dedans. On peut voir ici que la parité n'a rien changé elle est "en marche" sur le même chemin car en ma qualité de porc à balancer je ferais metoo narquoisement remarquer qu'il s'agit d'une..... femme.!

Répondre

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ
Sur le même sujet