Mercredi 22 septembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Apprentis : avez-vous pensé au programme Erasmus+ ?

Par Caroline Chambon | Publié le 17/05/2021 à 18:00 | Mis à jour le 18/05/2021 à 15:03
Une rue de Madrid

Les étudiants ne sont pas les seuls à partir en Erasmus. Le programme est également ouvert aux apprentis en formation professionnelle. Ils sont 5000 chaque année à faire un échange depuis la France.

Le programme Erasmus+, symbole de l’éducation supérieure au sein de l’Union européenne, n’est pas uniquement ouvert aux étudiants, mais également aux apprentis de l’enseignement et de la formation professionnels (EFP). La France est d’ailleurs le deuxième pays européen, derrière l’Allemagne, en termes de nombre d’apprentis qui effectuent une mobilité Erasmus. Chaque année, ils sont environ 5000 à s’envoler vers une destination européenne, pour une durée de 27 jours en moyenne.

 

Les apprentis peuvent désormais partir hors de l’Union européenne

Auparavant, les destinations au-delà des frontières extérieures de l’Union européenne, et des pays européens membres du programme Erasmus, étaient réservées aux étudiants des universités et écoles.

Depuis l’adoption du nouveau programme Erasmus+ pour 2021-2027, les apprentis auront également le droit de partir à l’autre bout du monde dans le cadre de leur formation. Si les destinations stars des apprentis français sont aujourd’hui l’Irlande et l’Espagne, l’élargissement des possibilités de mobilité pourrait faire bouger les choses. De plus, d’ici 2025, jusqu’à 50 Centres d’excellence de la formation professionnelle seront financés par ce programme, afin de favoriser la coopération et la mise en valeur d’initiatives dans le domaine.

 

Un bus dans une avenue à Dublin

 

Entre 750 et 1000 euros de bourse par mois

Les bourses accessibles aux apprentis sont nettement plus conséquentes que celles dédiées aux étudiants de l’enseignement supérieur. Les premiers peuvent être bénéficiaires de bourses allant de 750 à 1000 euros par mois, alors que les bourses « classiques » sont deux à trois fois inférieures.

En plus des bourses, plusieurs dispositifs ont été mis en place dans l’objectif de faciliter la mobilité des apprentis. Depuis l’adoption en septembre 2018 de la loi « avenir professionnel », des postes de référents mobilité ont été créés afin d’accompagner au mieux ces jeunes à l’étranger et dans leurs choix.

 

La mobilité internationale, véritable facteur de démarcation pour les apprentis

Avoir effectué une mobilité internationale a un impact non-négligeable sur l’insertion professionnelle des apprentis après leurs études. Selon une étude réalisée par l’Observatoire Erasmus+, 86% des apprentis étant partis à l’étranger dans le cadre du programme européen ont perçu une amélioration de leur employabilité. Au sortir de leurs études, ces jeunes trouvent, en moyenne, un emploi au bout de 2,9 mois, alors que ce chiffre monte à 4,6 mois pour les apprentis n’étant pas partis à l’étranger.

Ainsi, la valorisation de la mobilité internationale dans le domaine universitaire est également observable chez les apprentis. Partir à l’étranger est reconnu comme un plus dans le domaine professionnel, d’autant plus que la mise en place du CV Europass - utilisé par les établissements et certaines entreprises - permet la reconnaissance des compétences acquises lors de la mobilité.

 

 

 

Nous vous recommandons
Caroline Chambon

Caroline Chambon

Etudiante en relations internationales à Sciences Po Saint-Germain-en-Laye, Caroline a rejoint lepetitjournal.com en mars 2021 en tant que stagiaire à la rédaction.
0 Commentaire (s) Réagir

Etudier à l'étranger

Milan Appercu
ETUDE

Étudier en Italie : guide complet

Le système universitaire italien diffère du français, de la forme des cours au coût des études. Pour tout comprendre à son fonctionnement, voici le guide complet de l’étudiant en Italie.

Etudier en Erasmus

EDUCATION

Apprentis : avez-vous pensé au programme Erasmus+ ?

Les étudiants ne sont pas les seuls à partir en Erasmus. Le programme est également ouvert aux apprentis en formation professionnelle. Ils sont 5000 chaque année à faire un échange depuis la France.