Mercredi 20 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un baromètre pour mesurer les besoins des Français de l'étranger

Par Vincent Rochette | Publié le 12/02/2019 à 10:02 | Mis à jour le 12/02/2019 à 10:14
Capture d’écran, le 2019-02-12 à 10.01.41

Depuis le 4 février et ce jusqu’au 15 mars prochain, les Français de l’étranger sont invités à participer à un questionnaire pour déterminer leurs besoins et leurs attentes.  Ce baromètre est une initiative de l’association Français du Monde-Adfe, l’une des deux associations représentatives des Français établis hors de France reconnue d’utilité publique.

« Nous avons à cœur de défendre au mieux les intérêts des quelques trois millions de Français qui résident à l’étranger et qui pour la plupart souhaitent rester des citoyens français à part entière et participer aux grands enjeux nationaux. La population française à l’étranger évolue et nous avons décidé lors de notre dernier conseil d’administration, le jeudi 23 août 2018, de lancer un baromètre des Français établis hors de France en partenariat avec «Dauphine Junior Conseil», la Junior-Entreprise de l'Université Paris-Dauphine, afin de mieux saisir leurs évolutions et leurs besoins, » explique Gaëlle Barré, conseillère consulaire de la circonscription d'Italie du Sud, Malte et l'Etat de la Cité du Vatican et membre du bureau national de Français du Monde-Adfe.

« Par ce baromètre des Français de l’étranger, Français du monde-adfe a pour ambition de remettre au cœur des priorités françaises nos préoccupations et revendications quotidiennes de citoyens vivant à l’international. C’est la première fois qu’une association ayant une reconnaissance d’utilité publique mène cette démarche ouverte à l’ensemble des 3 millions de Français résidents à l’étranger, » poursuit la Française établie dans la capitale italienne.

13 600 réponses

En une semaine, 13 600 personnes du monde entier ont répondu à l’appel de l’association.  Le baromètre est diffusé à l’ensemble des Français inscrits au Registre consulaire.

Selon Claudine Lepage, présidente de Français du monde-adfe et sénatrice des Français établis hors de France, « l’initiative qui remonte donc à l’été dernier s’inscrit tout à fait dans la dynamique du Grand Débat National initié par le Président de la République. Nous ne manquerons pas de faire remonter les résultats de notre enquête auprès du gouvernement en souhaitant qu’à l’issue de la consultation les inquiétudes et les demandes des Français établis hors de France seront prises en compte. » 

Le baromètre est tout de même indépendant et les réponses seront anonymes et traitées équitablement.

Pour répondre, les Français à l’étranger ont jusqu’au 15 mars pour le faire à cette adresse web.

vincent rochette

Vincent Rochette

Québécois vivant avec sa famille à Rome, Vincent Rochette a travaillé comme chef de pupitre et édimestre pour les journaux du plus grand groupe d'information du Québec, Québecor.
0 Commentaire (s)Réagir