Lundi 24 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EXPOSITION - Pablo Picasso, entre cubisme et classicisme : 1915 1925.

Par Augustin Mollet | Publié le 28/09/2017 à 17:15 | Mis à jour le 28/09/2017 à 17:36
Picasso-Parade

A l’occasion de l’opération Picasso-Méditerranée, les Écuries du Quirinal et le Palais Barberini accueillent les œuvres et témoignages de vie de Pablo Picasso illustrant l’impact de son séjour italien sur sa production artistique.

 

En 1915, la rencontre entre Pablo Picasso et l’écrivain français Jean Cocteau marque le début d’un tournant décisif dans l’évolution artistique du premier. Pour répondre au défi « Surprends-moi » lancé par son ami Sergei Diaghilev, fondateur de la compagnie des Ballets Russes, Cocteau convainc le peintre de se joindre à lui dans l’aventure créatrice qui donnera naissance à Parade. Ce ballet, présenté en Italie en 1917, est l’occasion pour Picasso de séjourner pour la première fois à Rome et à Naples, deux villes dont la richesse artistique et culturelle a toujours et continue encore aujourd’hui d’influencer de nombreux artistes. Cette rencontre avec l’Italie entrainera chez le jeune génie, alors âgé de 36 ans, une évolution majeure de son art qui persistera plusieurs années après son voyage.

 

La Flute de Pan
La flute de Pan

100 ans après cette expérience italienne et à l’occasion de l’opération Picasso-Méditerranée, c’est un nouveau visage de l’artiste que nous donne à découvrir l’exposition Pablo Picasso, entre cubisme et classicisme : 1915 1925. Cette exposition unique au monde rassemble des portraits, natures mortes, dessins, costumes et correspondances issus de musées tels que le Musée Picasso et le Centre Pompidou (Paris), le Tate Modern (Londres), le Guggenheim (New York), le Berggruen (Berlin) ou encore le Musée Picasso de Barcelone. Aux Écuries du Quirinal sont exposées les œuvres et fresques de la vie du peintre catalan témoignant de l’impact fulgurant de son séjour italien sur son identité et sa production artistiques. Entre héritage antique et populaire comme celui de la Commedia dell’Arte, le tout sur fond de Ballets Russes, il revisite les codes du classicisme : il y puise la monumentalité et la sensualité qu’il insuffle à ses sujets, tout en poursuivant sa quête esthétique moderniste et primitiviste. 

Pierrot, Picasso
                                              Pierrot

Enfin, n’oubliez surtout pas de continuer la visite au palais Barberini, où le rideau de Parade, œuvre monumentale de Picasso de 17 mètres de largeur sur 11 mètres de hauteur, côtoie le plafond baroque à couper le souffle réalisé par Pierre de Cortone…

 

 

Du 22 septembre 2017 au 21 janvier 2018.

Exposition : Scuderie del Quirinale, Via Ventiquattro Maggio, 16, Roma

De 10h00 à 20h00 du dimanche au jeudi et de 10h00 à 22h30 les vendredis et samedis.

Parade : Palais Barberini, Via delle Quattro Fontane, 13, Roma

De 9h00 à 19h00 du mardi au dimanche.

 

Pour plus d’informations : 

https://picasso-mediterranee.org/fiche.html#fr/italie/rome/programmation

https://www.scuderiequirinale.it/

http://www.barberinicorsini.org/evento/picasso-parade-il-sipario/

Nous vous recommandons

7

Augustin Mollet

Rédacteur - Elève de l'école Audencia Nantes, projet de management culturel
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

ÉVÉNEMENT

Gladiator au Circo Massimo

Le 8 et le 9 juin aura lieu au Circo Massimo de Rome la projection de Gladiator, le colossal film réalisé par Ridley Scott avec Russel Crowe dans le rôle de Maximus Decimus Meridius.