Jeudi 15 avril 2021

Coronavirus et tests de dépistage en Italie, on fait le point !

Par Manon Di Colandréa | Publié le 27/09/2020 à 10:02 | Mis à jour le 27/09/2020 à 10:13
COVID 19 ROME

Hier, samedi 26 septembre, pas moins de 104 387 tests de dépistage de la COVID-19 ont été effectués sur le territoire italien, pour un total de 1869 cas positifs et 17 décès. Le Latium est actuellement la troisième région la plus touchée derrière la Campanie et la Lombardie. Mais alors, que faut-il savoir concernant les tests dans la région, notamment à Rome et ses alentours ?

 

Les différents tests

Les prélèvements moléculaires (RT-PCR) ne sont réalisés que dans les établissements publics de l’autorité sanitaire locale (ASL) ou dans des hôpitaux sur ordonnance du médecin généraliste. Ils se font également sur appel de l’ASL en cas de contact avec une personne positive à la COVID-19.

Des tests antigéniques (autorisés depuis une semaine) et sérologiques (réalisés depuis plusieurs mois) peuvent être effectués dans des établissements publics et laboratoires privés disposant d’un accord avec l’ASL : la majorité de ces laboratoires est, par ailleurs, déjà opérationnelle. Malgré qu’ils soient légèrement moins fiables que le prélèvement moléculaire, l’avantage majeur de ces tests réside dans le fait qu’ils permettent d’obtenir des résultats plus rapidement que le RT-PCR, réduisant ainsi considérablement l’attente.

 

Résultats

Le résultat du prélèvement moléculaire est disponible 24h à 48h après le test. En cas de résultat positif après un test rapide (résultat en 30 minutes), un prélèvement moléculaire (RT-PCR) sera néanmoins obligatoire pour le confirmer.

 

Coût

En moyenne, le coût d’un test varie entre 13 et 20 euros. Si le test a été réalisé dans un établissement public (ASL), le coût est alors pris en charge par le Servizio Sanitario Nazionale.

Nous vous recommandons

Manon Di Colandréa

Manon Di Colandréa

Étudiante en 3ème année à Sciences Po Aix, Manon a rejoint Le Petit Journal de Rome afin d’y effectuer un stage.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

POLITIQUE

Situation tendue entre l’Italie et la Turquie

Jeudi 8 avril, Mario Draghi avait qualifié le président turc, Recep Erdogan de « dictateur » suite à son affront protocolaire lors de la visite d’Ursula Von der Leyen et de Charles Michel.

Expat Mag

Singapour Appercu
#MAVIEDEXPAT

Delphine Leon – d’apres nous D&B, des projets clés-en-main

Delphine Leon est arrivée à Singapour en 1998, avec un Diplômée de l’Ecole Camondo comme Architecte d’intérieur et design de produits d’environnement. Elle a pris l’avion avec un sac à dos, un billet