Mardi 21 septembre 2021

Florence : escapade aux saveurs de la Toscane

Par Nina Malleret | Publié le 13/07/2021 à 07:00 | Mis à jour le 13/07/2021 à 07:00
Florence, vue d'une terrasse

La région de la Toscane, située dans le nord du Bel Paese, fait rêver depuis des générations les jeunes et les moins jeunes avec ses paysages et son art de vivre. Réel incontournable d’un séjour en Italie, la ville de Florence, la plus célèbre de la région, est un musée à ciel ouvert et permet une escapade aux saveurs de l’été et aux couleurs italiennes. Le Petit Journal de Rome vous indique les « à ne pas manquer » d’un séjour express dans la ville de la Renaissance.

 

Berceau de la langue italienne puisqu’elle est la ville de naissance du célèbre poète Dante, Florence est une splendide cité au cœur de laquelle ses monuments tels que les cloîtres, ponts, musées, basiliques, palais ou encore jardins sont tous plus épatants les uns que les autres. Située à environ 3 heures de route en voiture depuis Rome, elle est une destination idéale pour une escapade estivale qui éveillent les sens au goût de l’Italie.

 

Florence, le berceau de la Renaissance italienne

Si elle est une icône pour la langue nationale du pays, elle n’en est pas moins également le berceau de la Renaissance, et l’un des points d’ancrage internationaux les plus influents dans le monde de l’art. Bien entendu, et pour honorer la richesse artistique de la ville, l’on ne peut dépeindre Florence sans y encourager un passage à la très célèbre Galerie des Offices. Ce musée, fleuron de ceux florentins, doit son succès aux collections des plus exceptionnelles en termes de peinture et de sculpture, puisqu’il abrite de réels chefs d’œuvre à renommée mondiale (l’on pourrait citer Botticelli, de Vinci, Titien ou encore Michel-Ange). A la suite de ce voyage à travers l’art sur 8 000 m2, une déambulation à l’ombre des arbres et entre les fontaines des Jardins de Boboli peut aisément précéder la visite du Palazzo Pitti, qui abrite en son sein pas moins de 4 institutions culturelles : les Trésors des Grands Ducs, la Galerie d’Art Moderne, la Galerie Palatine et enfin le Musée des Costumes et de la Mode.

 

jardins de Boboli

 

Les monuments à ne pas manquer

Une traversée du Ponte Vecchio ensuite, le plus ancien pont de la ville où il est possible d’admirer les innombrables bijouteries spécialisées en or, avant de se diriger Piazza della Signoria, devant la fontaine de Neptune au cœur de la cité italienne. Juste à côté se trouve le Palazzo Vecchio, maintenant mairie de Florence, qui permet la visite de plusieurs salles richement ornées. A sa sortie, une galerie en plein air offre aux yeux des spectateurs l’éblouissement garanti face aux statues majestueuses et à la taille stupéfiante qui ornent l’une des places principales de la ville. Il est ensuite recommandé de flâner au rythme des Italiens, à travers une balade dans le centre historique de Florence, où il est possible d’admirer (à condition de tordre le cou) le Duomo, ou Cattedrale Santa Maria del Fiore, le monument le plus emblématique de la ville. Alternant les marbres polychromes dans un style parfaitement gothique, la basilique présente un baptistère, une façade frontale, un campanile qui sauront éblouir même les moins férus d’architecture. La coupole, emblème de la ville, est également à escalader pour ceux qui n’ont pas le vertige : panorama à couper le souffle garanti !

 

Le Ponte Vecchio à Florence

 

Duomo de Florence

 

Plus loin dans le centre historique se trouve l’église de San Lorenzo, impressionnante par sa façade sombre et son plan à 3 nefs. A proximité, le marché du même nom est idéal pour musarder au petit matin et y admirer les couleurs des produits italiens, des légumes jusqu’à l’huile d’olive. Il est également possible d’y déjeuner, puisque sans aucun doute les senteurs y ouvrent l’appétit ! Une promenade digestive jusqu’au nord de la ville permettrait ensuite d’admirer l’iconique David, de Michel-Ange, installé à la Galerie de l’Académie de Florence. Juste à proximité se trouve également le jardin botanique de la ville, idéal pour profiter d’une pause avec une bouffée d’air frais sous les chaleurs de l’été.

 

De l’autre côté du pont

Enfin, et lorsque la fraicheur du début de soirée se fait sentir, il est recommandé de traverser à nouveau l’Arno pour rejoindre la rive sud de Florence, où la Piazza de Santo Spirito est très animée et idéale pour un aperitivo en terrasse aux saveurs de la Toscane. Les restaurants du quartier, riches en produit frais et locaux, sauront donner un aperçu de la beauté des spécialités de la région. Pour terminer la soirée en beauté, une place aux hauteurs de la ville vaut tous les rooftops du monde : la Piazza Michel Angelo, qui offre les plus beaux couchers de soleil sur les toits florentins, souvent accompagnés en musique par de jeunes artistes de rue. La route pour y accéder est plutôt pentue, mais cela en vaut le coup, sans aucun doute !

 

Florence

 

En résumé, l’emblématique Florence mérite amplement le détour lors d’un passage dans la région de la Toscane. Et si elle est souvent réduite au statut de « ville musée » (ce qui serait d’ailleurs légitime, étant donné qu’elle abrite environ la moitié des œuvres d’art en Italie), elle est aussi animée et particulièrement riche sur les scènes de la vie nocturne, de la gastronomie mais également de l’art de vivre à l’Italienne. Entre famille des Médicis et autres institutions culturelles, plats typiques, églises monumentales et excursions dans la région, Florence est un parfait point d’ancrage pour quelques jours sous le signe du charme estival, de la richesse culinaire et du raffinement

Nous vous recommandons
Nina Malleret

Nina Malleret

Étudiante en Master 1 Culture à Angers, Nina effectue un stage de 4 mois au sein du Petit Journal de Rome. Curieuse, investie et forte d’ambition, elle est une passionnée d’arts visuels ainsi que de littérature, et aspire au journalisme culturel Européen.
0 Commentaire (s) Réagir