Vendredi 22 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LIBRAIRIE FRANÇAISE - Nouvelle propriétaire, nouveau nom, nouveaux projets !

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 14/02/2017 à 23:00 | Mis à jour le 15/02/2017 à 16:55

 

En reprenant une libraire française indépendante à l'étranger, Marie-Ève Venturino fait un pari audacieux et un acte militant. À nous de la soutenir !

Derrière le comptoir, rien n'a changé, ou presque. L'équipe, composée d'une demi-douzaine de personnes, est restée la même, et Marie-Ève n'est pas une inconnue, puisqu'elle conseille les clients de la librairie depuis plus d'une dizaine d'années. Et pourtant, cette jeune maman originaire de Marseille vient de faire un sacré pari : reprendre les rênes de la librairie française de Rome. 

 

En accord avec son équipe, elle commence par des choix symboliques : changer le nom d'abord, la Librairie française devient Libreria Stendhal. « C'est un nom efficace et surtout un symbole de changement », nous dit Marie-Êve. Un nom et un logo qui s'affichent désormais sur les nouveaux sacs en papier et tissus dès l'entrée de la librairie. 

 

Marie-Ève a bien l'intention de dépoussiérer un lieu qui n'a pas connu de travaux depuis vingt ans. Mais son souci n'est pas simplement esthétique. « Je voudrais redonner de la cohérence à l'ensemble ». 

Ainsi, ses premiers efforts se sont portés sur le rayon jeunesse : de nouveaux présentoirs qui rendent les livres plus accessibles aux enfants, une belle sélection d'albums, des petites chaises pour prendre son temps. Déplacé dans le fond du magasin fraîchement repeint, éclairé par des guirlandes lumineuses, le rayon est une invitation au voyage imaginaire? Une sorte de caverne d'Ali Baba, qui accueillera bientôt les ateliers et les lectures de conte pour les tout-petits. 

 

D'autres projets vont suivre : la refonte du secteur sciences humaines, une machine à café pour plus de convivialité, la restructuration de l'entrée, un panneau d'informations, etc. Marie-Ève projette de créer un espace mobile pour accueillir les auteurs. « J'aimerais que la libreria Stendhal redevienne un lieu d'échanges, d'informations et de relais pour les associations francophones et les liens franco-italiens. »

Bref, Marie-Ève a bien l'intention de donner un nouveau souffle à la librairie. Et de faire revenir les clients, forcément attirés par le méchant géant du commerce en ligne. 

« Sur les délais, je ne peux rien faire. Nous dépendons des distributeurs, pour qui les librairies à l'étranger ne sont pas une priorité. Nous misons donc beaucoup sur le service, et sur les prix, puisque je fais le choix de faire un effort pour que les résidents aient le même tarif qu'en France. » 

Hé oui, lecteurs du Petit Journal, français ou francophiles, sachez que vous avez donc droit à - 10 % de remise en caisse ! 

 

Piazza San Luigi dei Francesi, 23 00186 Roma
+39 06 683 07 598
lifrapro@iol.it
Du lundi au samedi, de 10h à 19h.

 

Bénédicte Bazaille (Lepetitjournal.com de Rome) - Mercredi 8 février 2017.

Retrouvez tous nos articles "communauté" ici.

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Rome !

 

 

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Thérèse lun 02/10/2017 - 12:03

Bravo pour cette bonne idées, nous sommes nombreux Francophone ou pas à lire et à acheter des livres! c'est vrai aussi que Amazon est un grand Colosse, mais Virtuel, il y a aussi le Plaisir de se rendre à la libraire, à la place Navone, à coté Saint-Louis, et de l'église, Quoi de mieux pour venir acheter un livre à lire, ou lieu de restez chez soi! à méditer. Bonne Chance.

Répondre
Sur le même sujet