TEST: 2283

Le gouvernement italien explosera-t-il en pleine pandémie ?

Par Fiona Lebert | Publié le 07/01/2021 à 14:10 | Mis à jour le 07/01/2021 à 14:12
consieil des ministres

Le désaccord de Matteo Renzi avec le plan de relance de l’Italie proposé par le Premier Ministre Guiseppe Conte, et sa menace de quitter le gouvernement, pourrait plonger l’Italie dans une crise politique en pleine pandémie.

 

Matteo Renzi est l’ancien Président du Conseil italien. Il a quitté le parti démocratique en septembre 2019 et a créé son propre parti, Italia Viva, qui pour l’instant ne représente que 2 à 4% des intentions de vote. Il soutient le gouvernement de Guiseppe Conte depuis la deuxième coalition.

Cependant, il n’est absolument pas d’accord avec la gestion de la crise sanitaire par le Premier Ministre, qu’il perçoit comme peu compréhensible et pas assez rapide. Il estime, de plus, le plan de relance de l’Italie, présenté par Guiseppe Conte, comme « sans ambition ». Les propositions énoncées par son propre parti n’auraient pas été prises en compte, et il pointe du doigt, entre autres, une mauvaise utilisation des fonds du plan de relance européen.

Le plan de relance italien a été modifié et sera examiné demain, lors d’un Conseil des Ministres. Celui-ci sera décisif sur le futur de la coalition Conte-Renzi.

En effet, seul un accord entre les deux hommes pourrait maintenir la coalition en place. Sinon, Matteo Renzi menace de quitter le gouvernement avec deux ministres membres de son parti, actuellement à l’agriculture et à la famille. Cela pourrait aussi mener le Parlement à rompre sa confiance envers l’actuel Premier Ministre, et ainsi conduire à de nouvelles élections, mais cela n’est à priori pas l’objectif de Matteo Renzi.

Ainsi, le Conseil des Ministres de demain pourrait permettre de présenter un nouveau plan de relance pour l’Italie, mais il sera aussi décisif concernant l’instabilité politique que connait le pays.

Fiona

Fiona Lebert

Fiona est en troisième année à Sciences Po Paris, elle effectue un stage de 4 mois au Petit Journal de Rome.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale