Les musées du Vatican s’offrent une galerie d’art dans le métavers

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 18/05/2022 à 19:00 | Mis à jour le 18/05/2022 à 19:00
musée vatican

Le Vatican a annoncé vouloir se doter d’une galerie 3.0 pour exposer ses œuvres sous forme de NFT et contribuer à démocratiser l’art tout autour du monde.

 

La Galerie des Offices à Florence, le musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg ou encore le British Museum à Londres, ont déjà été séduits par l’idée de transposer leurs œuvres au format numérique et non reproductible. C’est maintenant au tour du Vatican de s’intéresser aux NFT : à la différence des autres institutions, il ne compte pas mettre ses collections en vente dans le métavers, mais au contraire les rendre accessibles à tous.


Miser sur la technologie pour démocratiser l’art et la culture

À première vue, l’annonce du Saint-Siège peut surprendre. L’institution, qui n’est pas connue pour son modernisme, n’avait pas montré d’intérêt particulier pour la technologie avant de s’intéresser aux « non-fongible token » (NFT). Un « jeton non-fongible » est un fichier numérique rattaché à un certificat d’authenticité qui le rend unique et non interchangeable. Des particularités qui ont rendu cette technologie très populaire sur le marché de l’art : elles permettent aux artistes de vendre leurs fichiers numériques comme s’il s’agissait d’œuvres physiques et aux acheteurs de collectionner et de spéculer dans le métavers.

Pour le Vatican, dont les galeries abritent l’une des plus importantes collections d’art qui n’aient jamais existé, pas question d’acheter ni de vendre. Fort de près de 7 millions de visites annuelles, le troisième musée le plus fréquenté du monde cherche à s’ouvrir encore un peu plus au grand public en créant la première galerie NFT accueillant le contenu artistique et les futures initiatives du Vatican. Le projet a été confié à une ONG rattachée au Saint-Siège, Humanity 2.0, qui vise à mettre l'ingéniosité de l’Homme au service de son épanouissement. Celle-ci travaillera en partenariat avec l’entreprise Sensorium, leader dans le développement de métavers.

 

affiche sensorium


À quoi ressemblera la galerie d’art 3.0 du Vatican ?

Le musée virtuel du Vatican sera implanté dans le métaverse « Galaxy », que Sensorium est en train de construire et qui devrait être lancé d’ici la fin de l’année. Dans son communiqué, le Vatican assure que l’expérience sera disponible sur plusieurs interfaces, pour être accessible au plus grand nombre. Les utilisateurs pourront soit utiliser un équipement de réalité virtuelle afin d’être complètement immergés, soit visiter le musée sur l’écran de leur ordinateur, en réalité augmentée. Il est aussi question de développer une application qui permettrait d’accéder à des diffusions, de construire ses propres personnages non-joueurs et de communiquer avec eux.

Luz Escoubes

 

Sur le même sujet
lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale