Mardi 25 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Il MERCATO DI PORTA PORTESE – Le plus grand marché aux puces de Rome

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 18/08/2016 à 12:42 | Mis à jour le 18/08/2016 à 13:13

Tous les dimanches, la via Portuense se couvre de stands colorés depuis la Porta Portese jusqu'à la place Ippolito Nievo, c'est le mercato di Porta Portese, le plus grand marché non alimentaire de Rome. La rédaction vous emmène dans le méandre de ses étalages.

 

A droite c'est la Porta Portese qui annonce le début du marché

 

Le marché de Porta Portese se développe en 1945 comme marché noir pendant la Deuxième Guerre mondiale dans cette rue délaissée de la capitale, occupée par des entrepôts vides et des baraquements. Pour quelques lires, les Romains y vendent des brics et des brocs. La tradition est restée jusqu'à aujourd'hui et le marché s'est ouvert à d'autres cultures : Marocains, Indiens et Chinois complètent le tableau et vendent des produits issus du monde entier, faisant de Porta Portese un marché réputé pour sa multi-ethnicité : saris, bijoux ethniques et sculptures africaines côtoient chaussures italiennes et machines à café.

« Tutto a 1 euro », « Fermati » : les affiches colorées et tape-à-l'oeil promettent des prix très compétitifs et en fouillant patiemment, il est possible de trouver une perle rare. Nous vous conseillons les belles chemises en lin, vendues entre 30 et 40 euros et les vieux appareils photographiques argentiques. Amateurs de cuir et de fourrure, vous trouverez également votre bonheur. De même, les stands de vieux papiers feront les bonheurs des collectionneurs d'affiches de cinéma ou de vieilles cartes postales. Enfin, prêtez-vous au jeu du marchandage et de la négociation ! Le chanteur Claudio Baglioni décrit à merveille l'atmosphère qui règne sur le marché dans sa chanson Porta Portese : « je joue des coudes parmi les gens qui affluent, les trucs en toc qui te font de l'oeil, il y a de tout : des pièces de voitures, des épées anciennes, de fausses reproductions et la photo de Brigitte Bardot nue »    

   

A gauche les prix défiant toute concurrence et à droite le sympathique vendeur de chemises en lin 

 

        

Antiquités à gauche et à droite (les DVD's en font désormais partie)

 

Le marché de Porta Portese était illégal pendant la guerre et même si aujourd'hui son existence est reconnue officiellement, il existe encore de nombreux stands tenus par des « abusivi », des ambulants qui vendent souvent de la contrefaçon et de la marchandise non-déclarée. Le journal Il Fatto Quotidiano consacrait ainsi un article en 2012 au marché de Porta Portese. Selon le journaliste, sur 1350 vendeurs ambulants que compte le marché, 730 ne disposaient pas d'autorisation officielle. Un des marchands de Porta Portese expliquait ainsi au journaliste que « Porta Portese est une sorte de Cambodge. Une jungle sans règles ».

Pour autant, ne vous laissez pas décourager par cet imbroglio administratif et profitez ? avec flair et raison ? des trésors offerts par le marché ouvert tous les dimanches de 6h à 14h. En cas de petite faim, vous pourrez vous acheter un sandwich et boire un café auprès des nombreux camions-buvette du marché. Un dernier conseil de brocanteur : allez-y aux heures d'ouverture et de fermeture pour conclure les meilleures affaires.

 

NB: c'est le mois d'août, le marché est un peu moins fourni qu'à l'ordinaire et quelques brocanteurs peuvent manquer à l'appel.

 

Louise Cognard (Lepetitjournal.com de Rome) - vendredi 19 août 2016

Retrouvez tous nos articles "à voir, à faire" ici.

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Rome !

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

THÉÂTRE

Du théâtre en français présenté la semaine prochaine!

Les participants des ateliers de théâtre de l’Institut français - Centre Saint-Louis (l’IF-CSL) présenteront trois spectacles gratuits, dans le petit théâtre du Centre Culturel français.

Sur le même sujet