Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Amnesty international : le rapport qui accuse l’Italie

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 10/12/2018 à 21:41 | Mis à jour le 10/12/2018 à 21:46
Photo : pixabay @marcoPomella
migrant italie

Dans son dernier rapport, l’organisation Amnesty Internationale accuse le gouvernement italien Conte pour sa stratégie en matière d’immigration.

« Gestion répressive du phénomène migratoire », « érosion des droits de l’Homme des demandeurs d’asile », « rhétorique xénophobe dans la politique »... Voici le cadre de l’Italie, tel qu’il est décrit dans le rapport publié par Amnesty International « La situation des droits de l’Homme dans le monde. 2018 et les perspectives pour 2019 », à l’occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Selon l’ONG, "le gouvernement Conte s’est tout de suite distingué par une gestion répressive du phénomène migratoire".
Amnesty International juge par ailleurs que le décret-loi Sécurité contient des mesures qui « érodent gravement les droits de l’Homme des demandeurs d’asile et qui feront augmenter le nombre de personnes en état d’irrégularité présentes en Italie ».

Le racisme, une préoccupation
Amnesty International Italia signale en outre le « recours massif » de la part de certains candidats et partis politiques à des « stéréotypes et langage raciste et xénophobe pour véhiculer des sentiments populistes, identitaires, au cours de la campagne électorale » de cette année.
Enfin, « la ligne dure » du gouvernement sur les expulsions forcées, « sans offre d’alternative au logement », risque de faire augmenter en 2019 le nombre de personnes et de familles sans domicile, s’inquiète le rapport.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir