L’Italie, écrasée par la pollution

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 15/01/2020 à 10:35 | Mis à jour le 15/01/2020 à 10:42
Photo : Turin est la ville la plus polluée d'Italie | Wikipedia @Alessandro Vecchi
Turin italie

La pollution atteint des niveaux de plus en plus inquiétants dans la Péninsule. Les grandes villes réagissent en renforçant l’interdiction de circulation, déclenchée déjà il y a plusieurs jours.

L’alerte à la pollution secoue les grandes et moyennes villes italiennes. Rome, Turin, Milan, Trévise, mais aussi Florence, prolongent, voire accentuent les mesures de limitation de la circulation.

A Milan, « le dépassement de la limite de Pm10 (particules fines) dans l’air est alarmante. Pour cela, nous avons décidé d’anticiper les mesures de second niveau du protocole de la région Lombardie », a annoncé hier l’adjoint à la Mobilité de Milan, Marco Granelli.

Depuis plus de huit jours consécutifs en effet, la capitale lombarde enregistre des valeurs moyennes de Pm10 au-delà de la limite tolérée (50 microgrammes par m³). Une tendance qui s’inscrit dans une séquence déjà négative, avec un dépassement du seuil pendant 7 jours, sur les 8 précédents.

Avec deux jours d’avance sur le protocole donc, l’interdiction de circulation est étendue aux véhicules diesel (jusqu’à Euro 4) de 8h30 à 18h30, week-end inclus, jusque dans la vaste Area B.

A Turin, les mesures sont encore plus drastiques, où même les véhicules essence (euro 1) sont concernés. Dès vendredi, le niveau « violet » risque d’être déclenché, bloquant toute circulation pendant 13 heures.

A Rome, la limitation de la circulation déclenchée mardi, se voit prolongée au moins jusqu’à jeudi. A Florence, les restrictions sont prévues ce week-end, alors que la plupart des villes d’Emilie Romagne sont déjà concernées cette semaine.
Et les prévisions météorologiques ne laissent pour l’heure pas présager de véritable inversion de la tendance.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale