Ferrero avale les biscuits Kellogg’s

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 02/04/2019 à 10:45 | Mis à jour le 02/04/2019 à 10:52
Photo : Le groupe Ferrero né à Alba en 1946, a doublé son chiffre d'affaires mondial en 10 ans | @Fabrizio Pivari, wikipedia
Ferrero Kellogg

La multinationale d’Alba étend son empire du Nutella aux biscuits, glaces, tartes et autres snacks sucrés. L’acquisition de Ferrero sur Kellogg annoncée ce lundi a une valeur 1,3 milliards de dollars.

Ferrero poursuit sa conquête des Etats-Unis. En une bouchée, il avale les biscuits, cônes glacés et snacks aux fruits du groupe Kellogg’s pour 1,3 milliards de dollars. Un an après l’opération avec laquelle le groupe Ferrero s’est adjugé les confiseries Nestlé, la société guidée par Giovanni Ferrero, l’homme le plus riche d’Italie, continue son expansion à l’étranger.
Dans la cuisine de la multinationale, en plus de Nutella, Kinder et Rocher, entrent désormais les biscuits américains Kleeber, Famous Amos, Mother’s, Murray, Little Brownie Bakers, mais aussi les snacks aux fruits Stretch Island et Fruity. De véritables institutions sur les étals de la grande distribution made in USA.

Le business des biscuits et snacks Kellogg’s génère environ 800 millions de dollars par an, selon les communiqués Ferrero et Kellog’s. Cela représente 7,5% des 10,7 milliards de chiffre d’affaires du groupe italien.

Le rachat qui devrait se concrétiser avant la fin de l’année, représente « une excellente solution stratégique pour Ferrero, il permet de continuer à augmenter notre présence et notre offre de produits sur le marché américain », a déclaré le président du groupe Giovanni Ferrero dans un communiqué.

Chiffre d’affaires doublé en 10 ans

Le groupe né dans la petite ville d’Alba au nord de l’Italie en 1946, demeure entièrement détenu par la famille Ferrero. C’est seulement à partir de 2014 que le géant de la pâte à tartiner s’est lancé dans les acquisitions, en les multipliant. D’abord avec le groupe turc Oltan connu pour ses noisettes, puis le britannique Thortons spécialisé dans le chocolat en 2015. L’année suivante, Ferrero a croqué les cigarettes russes Delacre, puis a commencé à grignoter le marché américain : Fannie May en 2018, puis Ferrara Candy Company jusqu’au géant Nestlé l’année dernière.
Des acquisitions qui ont permis au groupe italien de doubler son chiffre d’affaires mondial en 10 ans.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale