Jeudi 22 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ferrero stoppe sa plus grande usine de Nutella située en Normandie

Par Lucas Vincent | Publié le 24/02/2019 à 10:36 | Mis à jour le 24/02/2019 à 10:48
Photo : L'usine située en Normandie produisait 600.000 pots de Nutella par jour | pixabay @Bru-nO
usine nutella france

Le leader de la pâte à tartiner fait une pause. Pour raison de « problèmes de qualité », la plus grande usine de Nutella localisée à Villers-Ecalles en Normandie arrête temporairement sa production.

Une usine produisant 600.000 pots de Nutella au quotidien mise à l’arrêt. Le groupe Ferrero, leader mondial de la pâte à tartiner a décidé de « suspendre temporairement » et uniquement « par précaution » son plus grand site de fabrication au monde. La raison : des problèmes de qualité rencontrés lors d’un contrôle interne. Situé dans le village de Villers-Ecalles (Seine-Maritime) cet établissement représente un quart de la production mondiale.

Le groupe a assuré que les enquêtes étaient en cours et que les problèmes ne concernent pas les produits finis, mais des composants de fabrication. L’enquête sur l’incident a démarré au lendemain de la publication des données annuelles du groupe, indiquant qu’en 2018, le chiffre d’affaire de Nutella était de 10,7 milliards d’euros, en hausse de 2%.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Milan ?

HISTOIRE

Les portes de Milan, vestiges d’époques lointaines

Milan a toujours été protégée par un cercle de murs : romains, puis médiévaux et enfin espagnols. Visite guidée des portes de la ville qui commémorent les murs entourant autrefois la capitale lombarde

Vivre à Milan

Quiz : connaissez-vous bien Milan ?

Vous vous sentez à Milan comme chez vous. Mais connaissez-vous tous les secrets de la capitale lombarde ? Histoire, architecture, tourisme, culture culinaire, football... Testez vos connaissances !

Expat Mag

FAITS DIVERS

Du transit à la rétention, le calvaire de 3 Sud-Américaines en France

Jacqueline Madeline, Présidente de l'association Welcome a accepté de livrer son témoignage sur le cauchemar de trois touristes qui ont été placées en rétention alors qu'elles étaient en transit.