TEST: 2275

En Italie, les restrictions ralentissent encore

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 07/02/2021 à 21:34 | Mis à jour le 07/02/2021 à 21:38
restrictions coronavirus italie

Lundi 8 février, l’Italie change de nouveau de couleur avec davantage de régions intégrées en zone jaune. Mais les variantes du virus et les rassemblements du week-end, inquiètent.

L’Italie change de mosaïque de couleur ce lundi 8 février. Sur la base du dernier bilan épidémiologique hebdomadaire de transmission du Coronavirus, 17 régions figurent en zone jaune, 4 en zone orange, aucune ne tombe de la stricte zone rouge, ni dans la légère zone blanche. Pour autant, certaines provinces et quelques villes se voient de nouveau contraintes à un nouveau confinement localisé.

Dans le détail, la zone orange caractérise la Province de Bolzano, les Pouilles, la Sicile et l’Ombrie. La zone jaune : les Abruzzes, Basilicate, la Campanie, l’Emilie-Romagne, le Frioul Vénétie Julienne, le Latium, la Ligurie, la Lombardie, les Marques, le Molise, le Piémont, la Province autonome de trente, la Sardaigne, la Toscane, la Vallée d’Aoste et la Vénétie.
Le président de la province autonome de Bolzano a malgré tout décidé d’un strict lockdown avec notamment la fermeture des écoles à partir des élémentaires ainsi que la fermeture des magasins en plus de celle des bars et restaurants. Dans la province de Pérouse, six communes entreront également en zone rouge forcée jusqu’au 21 février, avec notamment la suspension de tous les services socio-éducatifs, à cause de la circulation de deux variantes du virus (la brésilienne et l’anglaise) dans la région.
Pendant le week-end, les plages, les places et les rues commerçantes ont été peuplées dans les zones jaunes. Certaines grandes villes comme Rome, ont fermée temporairement les places les plus dynamiques pour éviter les rassemblements.

« Une situation de stabilité »

Le président de l’Institut supérieur de la Santé, Silvio Brusaferro, a défini « une situation de stabilité » vendredi, lors de la présentation du bilan épidémiologique hebdomadaire. Si l’indice de transmission du virus reste stable à 0,84, treize régions enregistrent malgré tout une hausse des nouveaux cas. C’est notamment le cas de la Lombardie, avec un indice de transmission du virus de 0,9 et une incidence de 112,27 cas de coronavirus pour 100.000 habitants.

Dimanche soir, quelque 11.641 nouveaux positifs au coronavirus (dont 1.515 en Lombardie) ont été enregistrés en 24 heures sur 206.789 tests effectués ; contre 13.442 la veille avec 282.407 tests. Le nombre de victimes s’est élevé à 270 en 24 heures, contre 385 la veille, portant le total à 91.273 morts en Italie depuis le début de la pandémie.

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale