TEST: 2275

TikTok accepte de bloquer les utilisateurs mineurs en Italie

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 05/02/2021 à 13:52 | Mis à jour le 05/02/2021 à 13:56
TikTok Italie bloqué

Suite à la mort d’une fillette de 10 ans tentant de relever un défi dangereux sur le réseau social, TikTok a conclu un accord avec l’Italie pour empêcher les utilisateurs mineurs d’utiliser son application.

L’Italie serre la vis contre TikTok. À la suite du décès d’une jeune fille de 10 ans, à Palerme, le 22 janvier dernier, les autorités italiennes avaient provisoirement bloqué l’accès à TikTok pour les utilisateurs dont l’âge n’était pas vérifié. La fillette avait trouvé la mort asphyxiée alors qu’elle tentait de relever le défi dangereux du « jeu du foulard » sur le réseau social chinois.L’enfant n’aurait en principe pas dû être inscrite sur la plateforme, qui fixe à 13 ans l’âge minimal d’utilisation.

De nouvelles mesures restrictives vont désormais entrer en vigueur, grâce un accord conclu entre le réseau social et le régulateur italien de la protection des données. TikTok a en effet accepté la demande de l’Italie d’empêcher les utilisateurs mineurs de moins de 13 ans d’utiliser son application.
A partir du 9 février, les utilisateurs italiens devront à nouveau renseigner leur date de naissance pour débloquer l’application. « Une fois qu’un utilisateur de moins de 13 ans sera identifié, son compte sera supprimé », indique un communiqué du régulateur italien de la protection des données.

Un mois avant l’accident qui a ému toute l’Italie, les autorités italiennes avaient déjà déposé une mise en demeure contre TikTok, pour « manque d’attention à la protection des mineurs. »

 

Sur le même sujet
lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale