L'Italie, terre de volcans : Excursions aux sommets

Par Célia Chabourine | Publié le 05/05/2022 à 21:38 | Mis à jour le 06/05/2022 à 15:13
Photo : Une excursion vers le sommet de l'Etna
excursion sur le volcan Etna

Si l'Europe toute entière est considérée comme terre de volcans, l'Italie est bien servie avec notamment trois sites majeurs en activité : Le Vésuve, l'Etna et le Stromboli. Constamment observés et étudiés, ils suscitent fascination et curiosité. Situés dans des zones touristiques, ils offrent aux visiteurs ayant le goût de l'aventure des expériences uniques et variées, dont voici les contours.

 

cratère du volcan vésuve
Cratère du Vésuve

Le Mont Vésuve, région de Naples (Campanie) : le plus calme, en apparence

Bien qu'en sommeil depuis 1944, année de sa dernière éruption, le Vésuve reste un volcan extrêmement surveillé du fait de la nature explosive de ses éruptions et de sa proximité avec la population de la région. Le mont Vésuve, symbole important pour la ville de Naples, fait partie intégrante du paysage local, considéré à la fois comme une richesse et une malédiction. Napolitains et Vésuviens ont appris à vivre avec cette menace permanente.
La visite du site se fait à pieds, il faut entre 20 à 30 minutes pour accéder au sommet. L’excursion permet d'apprécier la singularité des paysages quasi-désertiques constitués de coulées de lave solidifiées, avec en contre-bas une végétation plus présente et même des vignobles. Le point culminant de la visite, à 1280 mètres d'altitude, est l'impressionnant cratère de 600 mètres de diamètre et 200 mètres de profondeur. Il y règne un calme apparent et une vue imprenable sur la baie de Naples et les îles les plus proches.
L'entrée au Parc National du Vésuve comprend systématiquement une visite guidée.
Autres alternatives pour les plus aventuriers : des excursions en vélo tout-terrain électrique, randonnées à cheval ou à pieds dans le parc national du Vésuve permettent d’explorer plus en détails cet environnement unique.

Moins connus du grand public, les champs Phlégréens, à une dizaine de kilomètres au nord-ouest de Naples, est un ensemble de volcans sous terrain surveillés également en permanence, dont l'activité continue venant des profondeurs terrestres, peut s'observer en surface par des fumerolles (vapeurs soufrées s'échappant de terre), un sol brûlant, des lacs de boue en ébullition, ou encore des paysages lunaires aux roches de couleurs acidulées allant du jaune orangé au vert fluo, dues à la présence de souffre.
Bien qu'impressionnant le site se visite en toute sécurité, des excursions avec guides sont disponibles et permettent de combiner avec la visite de sites archéologiques avoisinants.
La zone la plus active se situe dans la commune de Pouzzoles, où se trouve le volcan de la Soufrière 'Solfatare' dont la dernière éruption eu lieu en 1538, mais le site est momentanément fermé aux visites jusqu'à nouvel ordre. Le site internet de l'observatoire du Vésuve permet de vérifier le niveau d'activité des différentes zones en temps réel.
Les champs phlégréens sont accessibles en bus et métro depuis Naples (station Pozzuoli-Solfatara).

A visiter également à proximité, les villes de Pompéi et Herculanum, ensevelies lors de l'éruption du Vésuve en l'an 79, dont l'incroyable conservation et restauration des lieux témoigne de l'opulence des débuts de l'Empire Romain.

 

roche volcanique noire de l'Etna
L'Etna

L'Etna, province de Catane (Sicile) : le plus haut et le plus actif d'Europe

Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2013, le Mont Etna, dont le sommet dépasse les 3300 mètres d'altitude, détient le titre de volcan le plus haut d'Europe. Son activité éruptive quasi permanente remonterait à plus de 500 000 ans, dont les derniers 2700 ans ayant été particulièrement bien documentés, en font un laboratoire d'étude et de recherche exceptionnel pour les volcanologues du monde entier.

Situé à proximité des zones touristiques de Catane et Taormine, et possédant également 17km de pistes de ski et 9 remontées mécaniques, l'Etna dispose d’un solide réseau de professionnels, moniteurs et guides, proposant une grande variété d’excursions à la rencontre du volcan : à pieds, en jeep, en vélo tout-terrain, avec pour la plupart comme point de départ la station de Nicolosi à 1900 mètres d’altitude, exception faite pour la plus atypique des excursions probablement, celle à dos d'âne, qui à pour point de départ la station de Piano Provenzana.
L’accès au sommet se fait uniquement accompagné d’un guide alpin ou volcanologue.
L’ascension à pieds requiert une bonne condition physique, du fait de l’altitude et de quelques pentes abruptes, au total l’excursion dure 4 à 6 heures avec une pause pique-nique au sommet afin de reprendre des forces pour la descente, mais il s’agit peut-être du meilleur moyen pour apprécier l’environnement et ressentir l’énergie qui se dégage du site.
Les paysages monochromes de roches et cendres volcaniques laissent place au fur et à mesure de la montée aux roches oxydées par les vapeurs de soufre et des détonations sourdes se font entendre. Le panorama, une fois au sommet des cratères à 3300 mètres d’altitude, récompense largement l’effort fourni.
Les effusions et coulées de lave modifient continuellement la morphologie du site créant sans cesse de nouveaux itinéraires à explorer.
L’Etna étant actuellement en phase éruptive les parcours de visite autorisés sont réduits mais il est toujours possible de partir en excursion accompagnée.
Compter entre 70 et 90 euros par personne selon l’excursion.

 

volcan du stromboli
Le Stromboli (îles éoliennes)

Le Stromboli, îles Eoliennes (Sicile) : le plus spectaculaire

Parmi les 7 îles Eoliennes, toutes d’origine volcanique, seules les îles de Stromboli et Vulcano possèdent des volcans en activité. Le Stromboli, actif depuis au moins 2500 ans, est connu pour ces éruptions explosives particulièrement rythmiques, toutes les 10 à 20 minutes en moyenne, et de nature effusives et explosives du fait du magma riche en gaz dissous. Les cratères actifs étant situés en contrebas du volcan, il est possible d’observer les éruptions depuis le sommet du volcan ou depuis la mer.
On trouve sur l’île de nombreux kiosques proposant des excursions à pieds accompagnées de guides expérimentés. Les excursions ont lieu en soirée afin de pouvoir observer les éruptions au moment du coucher de soleil offrant un spectacle son et lumière impressionnant. L’incroyable régularité et la nature effusive des éruptions produisent un feu d’artifice parfaitement orchestré. L’ascension est de niveau modéré et l’excursion dure 4h30 au total. Compter 25 euros par personne.
Pour observer ce spectacle sous un autre angle et à moindre effort, des excursions en bateau en journée ou soirée sont également proposées.

Les îles Eoliennes vivant principalement du tourisme sont relativement bien desservies par les ferry les reliant entre elles et aux villes côtières de Messine et Millazzo. L’occasion de visiter Vulcano, l’autre île abritant un volcan actif avec ses plages de sable noir d’où débouchent des sources thermales soufrées et boues sulfureuses réputées thérapeutiques.
A visiter également : l’île de Lipari, la plus importante des Eoliennes pour son charme et celle de Panarea pour son animation.

 

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale