Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Cinq expositions à Milan, à visiter absolument en décembre

Entre préparatifs de Noël et activités à boucler avant la fin de l’année, trouvons le temps de dédier un moment à l’art ! De l’art contemporain à la photographie, peinture et sculpture, voici une suggestion de 5 expositions incontournables pour conclure 2023 en beauté.

Van Gogh_Mudec_Ph.Carlotta Coppo_47Van Gogh_Mudec_Ph.Carlotta Coppo_47
Ph.Carlotta Coppo
Écrit par Marie-Astrid Roy
Publié le 30 novembre 2023, mis à jour le 6 décembre 2023
sculpture de ron mueck
Ron Mueck, Mass, 2017, National Gallery of Victoria, Melbourne, Felton Bequest, 2018, © Michel Slomka / MYOP / Lumento


Ron Mueck | Triennale Milano, avec Fondation Cartier pour l’art contemporain

Une invitation à découvrir la première exposition personnelle en Italie du sculpteur australien Ron Mueck, dans le cadre du partenariat entre Triennale Milano et Fondation Cartier pour l’art contemporain. Ses œuvres, à la fois réalistes et mystérieuses, créent une empathie immédiate avec le visiteur. Exposée pour la première fois en Europe, l'installation monumentale Mass (2017), en provenance de la collection de la National Gallery of Victoria de Melbourne, se démarque dans le parcours de l'exposition. L'installation spectaculaire se présente au public comme une expérience physique et visuelle, composée d'une centaine d'énormes sculptures en forme de crâne humain, symbole iconographique inépuisable. L'exposition présente également de nouvelles œuvres illustrant l'évolution de la pratique sculpturale de Mueck et des œuvres symboliques de la collection de la Fondation Cartier.
Du 5 décembre 2023 au 10 mars 2024 – Via Alemagna, 6

 

ballon noir de tomas saraceno
Tomás Saraceno, Fly with Pacha, Into the Aerocene, 2017-ongoingStill videoCourtesy l’artistaFoto Studio Tomás Saraceno


Argentina, Quel che la notte raconta al giorno (Exposition collective) | PAC – Pavillon d’Art Contemporain

La nouvelle exposition propose une sélection d'œuvres créées par plus de vingt artistes argentins de différentes générations (dont Lucio Fontana et Tomás Saraceno) au cours des cinquante dernières années. À travers des sculptures, des installations, des photographies, des vidéos et des performances, le projet curatorial se développe selon trois axes - ironie, littéralité et citation - qui présentent différentes manières d'aborder la représentation d'une culture souvent caractérisée, hier comme aujourd'hui, par des formes de violence.
Des situations et des comportements qui dépassent les circonstances économiques, et posent la question de l'avenir, des batailles sociales à mener, en Argentine comme dans le reste du monde. Un voyage hétérogène qui cherche également à raconter et à faire ressortir les nombreuses nuances et les multiples formes d'expression d'un pays qui fut pendant des années la principale destination des grandes migrations européennes.
Le parcours de l'exposition s'ouvre avec « Vendesi » - A vendre (2023) de Leandro Erlich, une œuvre qui joue sur la limite entre réalité et fiction. Évoquant l'esthétique communicative d'une enseigne immobilière, l’artiste argentin annonce la vente du Pavillon d'Art Contemporain, remettant en question la conception commune du patrimoine culturel.
Parmi les travaux présents, soulignons également l’inquiétante installation Nuestra estrella se agotó de Eduardo Basualdo : une masse noire monumentale et sinistre, qui semble recouvrir des êtres humains, englobés alors qu’ils tentaient de fuir.
Jusqu’au 11 février 2024 - Via Palestro 14

 

tableau de botero représentant des hommes avec des épées
Fernando Botero (courtesy: Museo de Antioquia, Medellin)


BOTERO, Via Crucis. La Passione di Cristo | Museo della Permanente

La première exposition posthume de l'un des artistes contemporains les plus appréciés du public, une collection qui sonne aujourd'hui comme un véritable testament spirituel après sa mort en septembre dernier.
Chemin de croix. La Passion du Christ est un cycle d'œuvres créé par Fernando Botero entre 2010 et 2011. Dans cette série, composée de 27 tableaux et 33 œuvres sur papier, émerge le thème religieux, très important pour le peintre.
Les couleurs et les formes douces – en même temps très concrètes - typiques de l'œuvre de Botero, sont cependant traversées dans cette série par un bouleversement où se mélangent douleur et tragédie, renforçant le langage figuratif qui caractérise l'artiste colombien.
Ces œuvres, dans lesquelles le drame fait son incursion, constituent une évolution et un enrichissement du travail de Botero. Le ton ironique qui imprègne habituellement ses œuvres est ici remplacé par celui de la piété pour amener le visiteur à réfléchir sur la poésie, le drame et la puissance, représentés dans la Passion du Christ.
Jusqu’au 4 février 2024 - Via Filippo Turati 34

 

tableau perugino


Le Pérugin - Exposition de Noël | Palazzo Marino (Sala Alessi)

Palazzo Marino revient avec sa « grande exposition de Noël » accueillie dans la Salle Alessi, un « cadeau pour les Milanais » qui dévoile cette année « Le Baptême du Christ » du Pérugin, à l’occasion du 500ème anniversaire de sa mort.
L’œuvre, qui compte parmi les plus importantes du Pérugin, fait partie du polyptique de l'église de Sant'Agostino de Pérouse. Elle se verra exposée dans un parcours évocateur axé sur la personnalité complexe du peintre.
Comme chaque année, l'entrée est gratuite, tous les jours du 5 décembre au 14 janvier 2024. Les visiteurs seront admis par petits groupes et accueillis par des historiens de l'art, qui serviront de guides tout au long du parcours de l'exposition.
Certaines bibliothèques locales accueilleront également du 11 décembre au 5 janvier autant d'œuvres importantes des XIXe et XXe siècles provenant de la Galerie d'Art Moderne et du Musée du Novecento de Milan, sur le thème de l'enfance : « La Vierge » de Francesco Hayez, « La Vierge à l'Enfant » et « San Giovannino » de Bertel Thorvaldsen, « Due Figure » de Carlo Carrà, « Sainte Famille » de Giovanni Carnovali, « Amore Materno » d'Angelo Dall'Oca Bianca, « Adoration des Mages » d'Adolfo Monticelli, « Maternità » de Gaetano Previati et « Portrait d'une petite fille » d'Achille Funi.
Du 5 décembre 2023 au 14 janvier 2024 - Piazza della Scala, 2

 

photos de grenouilles vertes sur tiges
(c) Brandon Güell

Wildlife Photographer of the Year | Hangar 21

Dernier mois pour admirer la 58e édition de l’exposition de photographies dédiée à la nature, la plus prestigieuse au monde ! Les 100 clichés récompensés par le concours du Natural History Museum de Londres sont exposés au Hangar21 (via Tortona 27), présentés sur de grands panneaux rétro-illuminés, offrant un superbe spectacle de la nature immersif aux visiteurs.

New look de la 58ème édition de Wildlife Photographer of the Year

Jusqu’au 31 décembre 2022 - Via Tortona 27

 

MAR
Publié le 30 novembre 2023, mis à jour le 6 décembre 2023

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024