Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

2023, une année mouvementée pour les Français de l’étranger 

Les 2,5 millions de Français de l’étranger - dont 1.683.915 inscrits au registre consulaire au 1er janvier 2023 -  viennent d’achever une année riche en évènements : élections, nouvelle direction AEFE, France consulaire, plan climat scolaire, Business France 2030, Trophées des Français de l’étranger… Retour sur une année 2023 chargée pour les Français de l'étranger

L'année 2023 pour les Français de l’étranger L'année 2023 pour les Français de l’étranger 
Écrit par Damien Bouhours
Publié le 29 décembre 2023, mis à jour le 3 janvier 2024

 

Une nouvelle direction pour l’AEFE en 2023 avec des objectifs ambitieux 

390.941 élèves ont fait leur rentrée en 2023 au sein de 580 établissements du réseau AEFE. Mais l’augmentation de 0,86% d'élèves inscrits en 2023 par rapport à la rentrée 2022 “ne correspond pas à l’objectif très ambitieux de Cap 2030.” explique Claudia Scherer-Effosse, nouvelle directrice générale de l’AEFE nommée en août 2023, succédant à Olivier Brochet. Face à une concurrence féroce, l’ambition fixée par Emmanuel Macron est d’atteindre 700.000 élèves d’ici 2030, soit presque le double des effectifs actuels. Renforcer l’attractivité des établissements français de l’étranger tout en maintenant la mixité sociale, créer de nouvelles écoles tout en les rendant accessibles aux Français de l’étranger… et tout cela dans un contexte géopolitique mondial défavorable depuis plusieurs mois. Le défi est grand. 

Un jeune sur cinq est victime de harcèlement scolaire en France.

Gabriel Attal et Olivier Becht, respectivement ministre de l’Education nationale et ministre délégué aux Français de l’étranger ont fait de la lutte contre le harcèlement l’une de leurs priorités cette année. Et pour cause, selon une étude publiée le 7 novembre 2023 un jeune sur cinq est victime de harcèlement scolaire en France. Une analyse qui n’inclut pas les établissements scolaires français à l’étranger mais où le fléau existe aussi. Claudia Scherer-Effosse revient - dans une entrevue avec lepetitjournal.com -  sur les enjeux de bien-être, de lutte contre le harcèlement et de climat scolaire favorable, expliquant que l’AEFE se dote dorénavant d’un plan climat scolaire, incluant prévention, mesure du climat scolaire et prise en charge. 

 

Lutte contre le harcèlement scolaire, qu’en est-il à l’étranger ?

 

 

 

Six nouveaux sénateurs pour les Français de l’étranger en 2023

 

Six nouveaux sénateurs pour les Français de l’étranger en 2023

Le 24 septembre 2023 se tenaient les élections sénatoriales pour les Français de l’étranger. Sur les 12 sénateurs des Français établis hors de France, six postes ont été remis en jeu. Parmi les six sénateurs, la moitié sont des parlementaires réélus : Evelyne Renaud-Garabedian (ASFE), Ronan Le Gleut (LR) et Hélène Conway-Mouret (PS). Les trois autres font leur entrée au Sénat : Jean-Luc Ruelle (ASFE),Mathilde Ollivier (EELV) et Olivia Richard (liste indépendante). 

 

Sénatoriales 2023 : qui sont les 6 nouveaux sénateurs des Français de l’étranger ?

 

 

 

La 39e session de l'Assemblée des Français de l'étranger
La 39e session de l'Assemblée des Français de l'étranger 

 

Ecologie, EFE, représentation, l'AFE sur tous les fronts
 

L’Assemblée des Français de l’étranger s’est réunie à deux reprises encore cette année. La session du printemps s’est concentrée, entre autres, sur la réforme des retraites mais aussi l’écologie. Sa session d’automne a été marquée par un focus sur les entrepreneurs français à l’étranger (EFE). Une table ronde organisée par l'Assemblée des Français de l’étranger (AFE), en partenariat avec le Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France, CCI France International et EFE International, avait un message clair : « les EFE sont un atout pour la France ». D’autant plus qu’une proposition de loi a été adoptée en mai par le Sénat visant à « reconnaître et soutenir les entrepreneurs français ».

 

EFE, un atout pour la France et une carte à jouer pour le commerce extérieur

 


« Mais il faut que la France réfléchisse export tout de suite, il y a urgence. 

 

Business France 2030, l'export est une priorité

Avec nos éditions locales, nous avons suivi le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, de l'Attractivité et des Français de l’étranger, Olivier Becht qui a multiplié les déplacements pour promouvoir l’internationalisation des entreprises françaises. Preuve en est le lancement en octobre dernier de Business France 2030. L’idée est d’aller dans la continuité du grand plan d’investissement “France 2030”, où des milliards sont investis dans l’économie française afin qu’elle innove et se transforme durablement. L’enjeu n’est bien sûr pas qu'à l’échelle nationale mais aussi internationale : “Notre feuille de route commune est très solide » explique Laurent Saint-Martin, directeur général de Business France en octobre « Mais il faut que la France réfléchisse export tout de suite, il y a urgence. Et, pour se le dire entre nous, nous sommes déjà en retard. ». Avec la convention Business France 2030, les entrepreneurs français pourront – entre autres – bénéficier de programmes d’accompagnement de 30 mois, d’experts internationaux, des diagnostics poussés et de financements « export » allant jusqu’à 100.000€. Une campagne a également été lancée pour promouvoir l’investissement étranger en France avec Make it Iconic, Choose France. 

 

Lancement de Business France 2030 : "La France doit penser Export, il y a urgence”

 



 

France Consulaire continue son déploiement en 2023

Le service France Consulaire continue de se développer en 2023. En fin d’année, Pauline Carmona, Directrice des Français à l’étranger et de l’administration consulaire (DFAE) déclare lors d’une entrevue avec lepetitjournal.com que 34 pays sont couverts, concernant 48% des Français de l’étranger. Concrètement, le service répond en Français à toutes les demandes générales d’information des Français de l’étranger, pour clarifier ou aider à mener à bien une démarche administrative. France Consulaire ne traite pas les questions de visas ou les dossiers individuels, gérés par les consulats. L’objectif est de soulager ces derniers qui peuvent se consacrer sur les actions locales. Un premier plateau permet d’apporter 90% de réponses aux appels, puis un niveau 2 composé de 14 personnes issues de la DFAE prennent le relais si besoin. 

Selon le site de France Diplomatie, France Consulaire traite aujourd’hui les appels des Français de l’étranger pour les pays suivants : Allemagne, Andorre, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Moldavie, Monaco, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède. Pauline Carmona nous confirme que le service sera déployé à l’ensemble des Français de l’étranger d’ici fin 2025, soit avec un an d’avance par rapport à ce qui était prévu initialement. 

 

Des surprises vous attendent encore en 2024, notamment une du côté de l’Equateur…

 

 

la remise de la 11e édition des Trophées des Français de l’étranger
La 11e édition des Trophées des Français de l’étranger, le 28 mars 2023 au Quai d'Orsay

 

Lepetitjournal.com, de nouveaux évènements et éditions dans le monde 


lepetitjournal.com s’est également développé en cette année 2023 en remettant ses 11e Trophées des Français de l’étranger mais aussi pour la première fois des trophées au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Nous avons également publié le 3e numéro de notre magazine Expats, consacré à l’enseignement français à l’étranger. Notre réseau grandit également avec de nouvelles éditions aux Pays-Bas et en République du Congo, soit 74 au total. Et des surprises vous attendent encore en 2024, notamment une du côté de l’Equateur…

 

 

Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

© lepetitjournal.com 2024