Jeudi 23 septembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Top 10 des micronations : ces pays informels qui rêvent d’utopie

Par Adèle Hourdin | Publié le 16/08/2021 à 17:45 | Mis à jour le 17/08/2021 à 16:50
Photo : République de Molossia
Micro Nation République de Molossia

Lorsque les gouvernements officiels déçoivent ou que l’on est à la recherche d’un peu de fantaisie, il est possible de créer sa propre nation. Et certains l’ont fait avec beaucoup d’ambitions.

 

Ces bouts de territoire, revendiqués par un groupe de personnes comme une nation indépendante, ne sont pas reconnus par les nations officielles ou organismes internationaux et n’existent en réalité que pour ceux qui la reconnaissent. Tout droit sorties de la tête de leurs créateurs, ces micronations revendiquent une identité propre que ce soit par une philosophie, une organisation politique, une monnaie, une emblème, un hymne national ou bien une langue officielle. Découvrez le top 10 de ces micronations qui ont tenté de faire de leur utopie une réalité.

 

Sealand

 

Principauté de Sealand

Date de création : 1967

Créateur : Paddy Roy Bates

Lieu : Dans la Manche, à 10 km de l’Angleterre

Souverain : Michael Bates

Surface : 550 m2

Monnaie : Dollar de Sealand

 

Sealand

 

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la plate-forme militaire de Fort Roughs dans les eaux internationales est occupée par la Marine Royale. Laissée à l’abandon après la guerre, un certain Paddy Roy Bates y accoste et revendique ce territoire. Il crée la principauté de Sealand. Après l’abdication de son créateur, le royaume revient à son fils Michaël qui en est l’actuel le souverain. Aujourd’hui vous pouvez devenir lord ou lady de cette micro-nation et même obtenir un passeport. Sealand possède ses propres timbres et bat même sa monnaie officielle le Dollar de Sealand.

 

Emblemes de sealand

 


 

 

Kugelmugel

 

République de Kugelmugel

Date de création : 1976

Créateur : Edwin Lipburger

Lieu : Vienne en Autriche

Souverain : Edwin Lipburger (feu)

Surface : 30 m2

Population : 600 citoyens

 

Kugelmugel

 

En 1971, l’artiste Edwin Lipburger construit une maison boule de 8 m de diamètre en Basse-Autriche. N’ayant pas de permis de construire, il est condamné par les autorités à reconstruire sa maison selon les règles d’urbanisme. Ne l’entendant pas de cette oreille, l’artiste déclare l’indépendance de la République de Kugermugel sur le terrain occupé par la maison. En 1982, la maison déménage au Prater de Vienne et est aujourd’hui gérée par les autorités de la ville de Vienne. 600 personnes se revendiquent citoyens de la République de Kugelmugel.

 

 


 

Arbézie

 

Principauté d’Arbézie

Date de création : 1958

Créateur : Max Arbez

Lieu : Frontière franco-suisse

Souverain : Alexandre 1er

Monnaie : roupie arbézienne

 

Arbézie

 

Suite à un conflit entre la France et la Suisse, les deux pays décident de décaler leur frontière commune dans un endroit inhabité. Le propriétaire du terrain choisi pour accueillir la nouvelle frontière, un contrebandier notoire, décide d’y construire une maison avant la ratification du traité. Celle-ci ne sera jamais détruite. Le lieu a servi pendant la Seconde Guerre Mondiale à faire traverser la frontière à des juifs et des résistants et sera ensuite déclaré Principauté d’Arbézie, du nom de la famille qui le possède. Aujourd’hui, le bâtiment, un hôtel-restaurant Franco-Suisse permet à ses occupants de dormir la tête en Suisse et les pieds en France. Le roi, Alexandre 1er y règne.

 


 

Elleore

 

Royaume d’Elleore

Date de création : 1944

Créateurs : Professeurs d’école à Copenhague

Lieu : Fjord de Roskilde au Danemark

Souverain : Leo III

Surface : 15000 m2

Monnaie : Leo d’Or

 

Elleore

 

En 1944, des professeurs d’une école à Copenhague décident d’acheter une île dans le Fjord de Roskilde au Danemark. L’objectif est d’y établir un camp de vacances une semaine par an. Ils décident de proclamer un royaume indépendant sur l’île de 15000 m2 : le Royaume d’Elleore. En plus de son monarque, de sa monnaie et de ses timbres, le Royaume possède plusieurs règles particulières : il est formellement interdit d’y emmener un exemplaire du roman Robinson Crusoé et il y existe un fuseau horaire particulier, « l'heure d’Elleore », en décalage de 12 minutes par rapport au Danemark.

 


 

Ladonia

 

Ladonia

 

Date de création : 1996

Créateur : Lars Vilks

Lieu : Réserve naturelle de Kullaberg au sud de la Suède

Souverain : Carolyn Ire

Surface : 1km2

Monnaie : Örtug

Population : 23.000 Ladoniens

 

Ladonia

 

L’artiste suédois Lars Vilks érige, en 1980, deux sculptures au sein de la réserve naturelle de Kullaberg au sud de la Suède. Très difficiles d’accès les sculptures ne sont découvertes que deux ans après leur création. En conflit avec les autorités locales, l’artiste décide de créer la micro-nation de Ladonia pour protéger ses oeuvres. En 2020, la micro-nation regroupe plus de 23.000 ladoniens venant de 50 pays. Près de 40.000 visiteurs foulent son sol chaque année. La souveraine Carolyn 1ere est à la tête de 125 ministères. La langue officielle, le ladonien, comporte uniquement deux mots : « waaaall » et « ÿp ». Chaque nouveau citoyen est tenu de choisir un mot ou une phrase en latin avec laquelle il pourra communiquer.

 

Ladonia
La reine Carolyn 1ère

 


 

Asgardia

 

Royaume Spatial d’Asgardia

 

Date de création : 2016

Créateur : Igor Ashurbeyli

Lieu : Espace

Souverain : Igor Ashurbeyli

Surface : Infinie

Monnaie : Solar

Population : 1.068.308 Asgardiens - 1838 résidents

 

Satelite Asgardia
Orbite du satelite Asgardia-1

 

En 2016, l’homme d’affaires et scientifique milliardaire russe Igor Ashurbeyli décide de fonder la première nation dans l’espace. L’objectif est de faire reconnaitre cette nation afin de s’assurer « que l’avenir de l’espace est pacifiste et réalisé pour le bien de l’humanité ». Pour l’instant, le royaume est principalement virtuel, mais les projets sont réels. Le 12 novembre 2017, le satellite Asgardia-1, est mis en orbite par le vaisseau Cygnus chargé de ravitailler la station spatiale internationale. Il contient des données appartenant aux 100.000 premiers citoyens d’Asgardia, photos de famille, vidéos, musique… La monnaie asgardienne, le SOLAR est une monnaie virtuelle basée sur le même principe que le Bitcoin. Aujourd’hui, le Royaume d’Asgardia recense plus d’un million de citoyens.

 

Asgardia
Igor Ashurbeyli

 


 

Royaume du Nord Soudan

 

Royaume du Nord-Soudan

 

Date de création : 2014

Créateur : Jeremiah Heaton

Lieu : Espace

Souverain : Jeremiah Heaton ; Emily Heaton (princesse)

Surface : 2060 km2

Monnaie : Neapcoin (2019-2020)

 

Royaume du Nord Soudan

 

Alors que l’Égypte et le Soudan sont en conflit au sujet de leur frontière commune, un petit territoire triangulaire de 2000 km2 demeure tera nulis, un territoire n’appartenant à personne. Il n’en fallait pas moins pour qu’un fermier américain s’y rende, y plante son drapeau et revendique le territoire. Selon le mythe, il aurait promis à sa fille de 7 ans, Emily, qu’elle serait princesse un jour. En devenant roi du Royaume du Nord-Soudan, Jeremiah Heaton exauce le souhait de sa fille. Cette histoire interpelle les studios Disney, qui en 2015 acquièrent les droits de l’histoire de Heaton mais provoque des vives réactions. Disney est accusé de néo-colonialisme en présentant un Américain voulant s’approprier des terres en Afrique.

 


 

Royaume de Talossa

 

Date de création : 1979

Créateur : Robert Madison

Lieu : Sept territoires à Milwaukee, l'île de Cézembre et une partie de l’Antarctique

Souverain : John I

Population : 186 ressortissants

 

Talossa

 

En 1979, Robert Madison déclare sa chambre à Milwaukee dans le Wisconsin comme indépendante. Il a alors 14 ans. Il agrandit rapidement son royaume avec des territoires vides ou abandonnés du Wisconsin, de l’île de Cézembre et une partie de l’Antarctique. Alors que son royaume de comptait qu’une dizaine d’amis et membres de sa famille, de nombreux citoyens viennent s’ajouter. Après des dizaines d’années de conflits internes, c’est finalement John I qui règne sur le Royaume de Talossa après un référendum en 2007. Le talossien, la langue officielle a longtemps attiré des linguistes venu l’étudier et la développer. En 2020, le Royaume recensait 186 membres.

 

Talossien
Traduction français / talossien d'un texte d'Edgar Allan Poe

 


 

Molossia

 

Molossia

 

Date de création : 1999

Créateur : Kevin Baugh

Lieu : Dayton, Nevada, Etats-Unis

Monnaie : Valora

Souverain : Kevin Baugh

Population : 34 citoyens, dont les chiens

 

Molossia

 

Agé de 15 ans, Kevin Baugh, un jeune Américain, s’amuse à inventer des nations indépendantes avec ses amis. Son rêve ne le quittera jamais. Des années plus tard, il proclame la République de Molossia dans son jardin dans le Nevada. Il en devient le dictateur puisque malgré une Assemblée Nationale, la loi martiale lui confère tous les droits. « Sur un corps électoral de 34 personnes, j’ai obtenu 50 votes ! » s’était-il amusé dans Libération affirmant qu’être une dictature était « beaucoup plus marrant et original que les innombrables duchés et principautés que comptent les micro-nations ».

 

A Molossia, c’est le droit du sang qui prime. Seuls les membres de la famille de Kevin Baugh ont accès à la citoyenneté, et les chiens, tandis que les chats sont tout simplement interdits. Le pays possède son poste frontière, son bureau de poste et de change, le siège de la présidence, un bar-restaurant, ainsi qu’un fuseau horaire propre et une monnaie, le Valora. Depuis plusieurs années, la petite nation est en guerre contre l’Allemagne de l’Est. La nation officiellement disparue continuerait d’exister sur un île que Cuba leur aurait offert en 1972. Kevin Baugh peut heureusement compter sur sa Royal Navy, une armée de kayaks, pour gagner la seconde guerre de toute l’histoire de son pays.

 


 

Hutt river

 

Hutt River

 

Date de création : 1970

Créateur : Leonard Casley

Lieu : 500 km au Nord de Perth, dans le désert Australien

Monnaie : Valora

Surface : 75 km2

Souverain : Prince Leonard 1er

Population : Environ 30

 

Hutt river

 

A l’origine, Leonard Casley était un fermier. Quand en 1970, l’Australie impose de nouveaux quotas agricoles, il décide de faire sécession avec le pays. Il proclame la principauté de Hutt River et devient « Prince Leonard 1er ». L’endroit devient vite un lieu d’attraction touristique et des dizaines de milliers de visiteurs viennent chaque année se faire apposer le tampon de la principauté sur leur passeport. Ils peuvent aussi acheter les timbres, « dollars de Hutt River » et passeports émis par la principauté.

En février 2011, le prince Léonard 1er abdique en faveur de son fils. La même année, la principauté qui refusait de payer ses impôts en Australie, se voit condamnée à payer près de 3 millions de dollars de dettes à l’Etat. Malheureusement, sous l’effet de ces dettes et du Covid-19, la principauté annonce en 2020 qu’elle sera dissoute et qu’elle réintégrera le Commonwealth d’Australie.

 

Quelle micro-nation trouvez-vous la plus originale ?
Choices
adele hourdin

Adèle Hourdin

Adèle a rejoint l’équipe de la rédaction internationale en janvier. Elle est diplômée d'un master de journalisme et a vécu deux ans au Sénégal pendant son enfance.
0 Commentaire (s) Réagir

Culture

Bombay Appercu
LITTERATURE

La Déesse et le Marchand, le roman d’Amitav Ghosh sur le changement climatique

Rencontre avec Amitav Ghosh, pour la parution de la traduction française de son dernier roman, La déesse et le marchand, associé Au Pays des Marées et à Jungle Nama, sa dernière parution en anglais.

Gastronomie

Lima Appercu

Les mystères du Pisco

​​​​​​​Le Pisco est une eau de vie, réputée comme la boisson phare du Pérou. Une propriété longtemps convoitée par le Chili, ce spiritueux est à présent encadré par une appellation d’origine protégée.