Vendredi 3 décembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Famille, travail, liberté… pour quoi bat le coeur des Français ?

Par Damien Bouhours | Publié le 12/09/2021 à 18:00 | Mis à jour le 13/09/2021 à 11:16
Le drapeau français avec un coeur

Environnement, travail, religion, mondialisation… que pensent vraiment les Français de toutes ces thématiques qui dévoilent leurs valeurs, leurs rêves ou encore leurs inquiétudes ? Une étude Harris Interactive pour Challenges est venue sonder le coeur des Français, bien plus inquiet et en colère qu’il n’y parait.

 

Interroger les Français au coeur même de leurs envies, de leurs préoccupations. L’ambition affichée par l’étude Harris Interactive pour Challenges n’est pas timide. Réalisée en ligne du 19 au 26 juillet 2021, auprès d’un échantillon de 10001 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus, cette enquête souhaite sonder le coeur des Français. Comme l’explique Harris Interactive : « Les interroger au cœur passait par un préalable : essayer – autant que faire se peut – de ne pas questionner sur l’immédiateté, de faire fi de l’actualité immédiate pour se concentrer sur les structurants de la société française et notamment les valeurs l’animant ».

 

Le drapeau français avec les mots Liberté, égalité, fraternité

 

Les Français attachés à leur liberté

Liberté, égalité, fraternité sont-elles toujours la pierre angulaire des valeurs tricolores ? Les Français semblent toujours porter à coeur les valeurs liées à l’altruisme et au savoir-être. Ils sont plus de 9 Français sur 10 à mettre en avant les notions de respect, honnêteté, loyauté ou encore écoute. Mais pour le Français citoyen, la liberté (47%) reste la valeur la plus importante, bien devant la famille (38%), la justice (32%) ou encore l’égalité (30%). Les mesures restrictives promulguées par le gouvernement depuis le début de cette crise sanitaire y sont certainement pour quelque chose. Dans la vie personnelle en revanche, la famille (69%) et la santé (67%) sont considérées comme les plus importantes.

 

Des Français masqués

 

1 Français sur 2 changé par la pandémie

La France d’aujourd’hui n’est plus la même depuis le début de la pandémie. Les Français, eux aussi, se sentent différents. Près d’1 Français sur 2 déclare avoir le sentiment d’avoir changé après ces 18 mois de pandémie et le constat est d’autant plus prononcé chez les 18-24 ans (66%). Parmi les changements les plus marquants : la place du travail dans la vie personnelle, qui a évolué pour 48% des actifs. Plus d’un tiers des Français souhaitent avoir plus de temps pour eux, leurs amis et famille. Pour mener à bien leurs projets à venir, 68% des Français comptent principalement sur leur cercle proche : leur famille (68%) et leurs amis (32%) et très peu sur leur réseau professionnel (19%) ou sur l’Etat (15%).

 

Pourtant, 2 Français sur 3 s’estiment satisfaits de leur niveau de vie actuel. 84% des actifs sont même fiers de leur travail et plus de la moitié seraient enclins à travailler davantage chaque semaine pour mieux gagner leur vie. D’ailleurs, même s’ils n’avaient pas besoin d’argent pour vivre, 64% des actifs déclarent qu’ils continueraient à travailler, dont 38% qui conserveraient leur travail actuel.

 

Un graphique de l'étude Harris interactive et Challenges sur le coeur des Français

 

Des Français inquiets et en colère

Est-ce encore la faute à la pandémie ou bien un mal-être plus général ? Une chose est sure les Français dressent un portrait plutôt sombre de la France. On peut ainsi lire : « L'état de la France est désordonné, partagé, à la limite de la catastrophe » ou encore « La France est au bord de la dictature dans une économie qui ne privilégie que les plus fortunés et un état sanitaire déplorable ». 76% des Français font part d’au moins un sentiment à connotation négative et sont pour 53% inquiets et pour 34% en colère. Le dérèglement climatique (84%), l’avenir de leurs enfants (84%) ainsi que le terrorisme (83%) et la délinquance (82%) inquiètent en particulier les Français.

Les Français se montrent dans l’ensemble pessimistes à l’égard de l’évolution de la situation ; les trois quarts estiment que la situation s’est dégradée concernant le réchauffement climatique et la délinquance

 

Un drapeau de la France avec une carte de France en déclin

 

Education, délinquance, situation économique, … une France en déclin

Près de la moitié des Français interrogés estiment ainsi que l’Hexagone est en déclin, contre 13% qui l’estiment en progrès. Qu’est-ce qui justifie selon eux ce déclin ? Plus de la moitié pointent du doigt l’abaissement du niveau scolaire des élèves (66%), les déficits et la dette (55%) et le chômage (51%). Autre préoccupation des Français : les délocalisations qui sont évoquées par 49% des personnes interrogées.  Près de 70% des Français considèrent d’ailleurs qu’il est possible de mieux réguler la mondialisation et près de 9 Français sur 10 estiment qu’il est possible de relocaliser les industries en France. Plus de 60% des Français souhaitent une réduction du chômage (66%), une politique contre la délinquance plus efficace (63%), et l’investissement dans l’école et la formation (62%) ainsi que dans la recherche (60%).

 

Alors devant cette vague de pessimisme, faut-il pour autant baisser les bras ? N’oublions pas que si le coeur tricolore peut parfois saigner et que les pensées négatives sont souvent plus bruyantes, 28% des Français se sentent aujourd’hui déterminés et 26% optimistes quant à leur avenir. Pour 60% des Français, les responsables de cette crise sont tout trouvés : les responsables politiques. A l’inverse, les associations (50%), les chefs d’entreprise (45%) et les citoyens (39%) contribuent, selon eux, davantage au progrès de la France. Un message clair et limpide que devra certainement écouter le monde politique à l’approche des prochaines présidentielles.

Quel est votre sentiment par rapport à l'avenir de la France ?
Choices
Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir

Gastronomie

Rome
TRADITIONS

Les plats traditionnels de Noël en Italie : Le Panettone

Les fêtes de Noël vont bientôt débuter dans la capitale italienne. Les plats typiques à Noël varient du nord au sud de l’Italie, pour le plus grand bonheur des gourmands.