Samedi 19 juin 2021

Mort de Nerina, la mascotte du Colisée

Par Nina Malleret | Publié le 10/05/2021 à 07:00 | Mis à jour le 10/05/2021 à 07:00
Nerina observant le Colisée

C’est le dimanche 2 mai que le peuple Romain a appris avec tristesse la mort de Nerina, animal ange gardien du Colisée. Avec un message d’adieu posté les réseaux sociaux du monument, les membres du staff ont pu partager leur deuil avec les connaisseurs de la mascotte, qui n’était autre qu’une belle chatte noire.

 

C’est sur la page Facebook de l’arène que l’équipe a rendu un dernier hommage à celle qu’ils appelaient la « star du Colisée ». Nerina, la chatte qui a vécu pendant dix ans dans les recoins du monument, a disparu la semaine dernière, laissant derrière elle de précieux souvenirs ainsi qu’une aura mélancolique. C’est par un message en son honneur que l’équipe en a informé les Romains et visiteurs : « Au revoir, Nerina. Que la terre soit aussi légère que ton pas sur les anciennes pierres de cet amphithéâtre que tu connaissais dans tous les recoins cachés. Le ronronnement, les égratignures, la démarche en haut et en bas des escaliers, nous manqueront tous les jours et nous auront encore l’impression de te voir encore étirée et heureuse au soleil, sur l'arène. Avec amour, de la part de nous tous ». Décédée des suites d’un cancer, la chatte noire a succombé au stade avancé d’une leucémie féline, qui affectait sa santé depuis quelques temps déjà. Après avoir suivi un traitement médical, elle était revenue ces derniers mois au Colisée, où elle a fini ses jours entourée et aimée.

 

Nerina mascotte du Colisée

 

Parmi les personnes tenant se remémorer Nerina, l’on compte bien entendu les employés du Parc Archéologique du Colosseo qui la connaissent bien, mais également les milliers de touristes qui avaient, de près ou de loin, aperçu ou rencontré la chatte durant leurs visites de l’emblème Romain. C’est ainsi que Barbaro Nazzaro, architecte et directrice technique du site, a déclaré au journal Il Messaggero pour son hommage à Nerina qu’elle était « arrivée étant un chaton, et est immédiatement devenue l’un des chats les plus choyés et aimés. On pouvait la rencontrer n’importe où, elle connaissait tous les coins de cet endroit, surtout les endroits où elle pouvait somnoler tranquillement, loin des touristes. Comme toutes les reines, elle n’aimait pas être dérangée. Elle était présente pour les visites de Barack Obama, du prince Harry mais également de Russell Crowe et Francesco Totti. Elle était tellement aimée ! C’est difficile d’expliquer à quel point une si petite créature peut laisser un tel vide »

Décrite comme une chatte au fort tempérament, il apparait que Nerina aurait joyeusement posé ses griffes sur de nombreux touristes au fil des années, obligeant l’équipe du Colisée à lui acheter un collier rouge, arborant fièrement « ne me touchez pas ». Figurant sur d’innombrables photos souvenirs de visiteurs, participant aux visites guidées de l’amphithéâtre Flavien, Nerina était également l’actrice phare de nombreux documentaires, dont la vidéo du « Colisée en quarantaine », diffusée en 2020 lors du premier confinement. Sa mort a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, avec des messages, photos, vidéos ou témoignages aussi chaleureux que touchants en son hommage.

Nous vous recommandons
Nina Malleret

Nina Malleret

Étudiante en Master 1 Culture à Angers, Nina effectue un stage de 4 mois au sein du Petit Journal de Rome. Curieuse, investie et forte d’ambition, elle est une passionnée d’arts visuels ainsi que de littérature, et aspire au journalisme culturel Européen.
0 Commentaire (s)Réagir