TEST: 2283

Contre le parking sauvage, la Piazza Borghese se barricade

Par Anaïs Lucien-Belliard | Publié le 13/11/2020 à 09:24 | Mis à jour le 13/11/2020 à 09:30
rome piazza borghese

Depuis quelques années maintenant, la municipalité de Rome s’est lancée dans un vaste projet de piétonnisation et de restauration de son centre historique. Après la Via dei Fori Imperiali, la Piazza di Spagna et la Piazza del Colosseo Via Ostilia, c’est aujourd’hui au tour de la très belle piazza Borghese de se voir fermée à la circulation, et surtout au parking sauvage.

 

Entrepris au matin du samedi 7 novembre, les travaux sur la zone de la Piazza Borghese ont pour objectif de renforcer la protection de son cœur historique. Ainsi, une quinzaine de nouveaux poteaux en travertins, reliés par des chaînes, ont été installés, limitant de ce fait à trois, les accès à la place.

 « Pendant des années, la piazza a été défigurée, » au grand dam des Romains, dépassés par le parking sauvage, et ce, malgré l’installation de garde-corps urbain en travertin, et de panneaux de signalisation, au sud de la place. Selon Sabrina Alfonsi et Jacopo Emiliani Pescetelli – respectivement maire du 1er Municipo de Rome et conseiller municipal aux travaux publics, ces mesures n’avaient jusqu’ici, pas suffit à mettre fin à l’entrée et au parcage des véhicules.

 

Rome Piazza Borghese

 

Le développement d’aires piétonnes dans les centres-villes, au nom de la préservation de ses espaces publiques et de son patrimoine historique, génère souvent l’agacement des automobilistes. Pourtant, il s’agit d’une mesure qui permet de redynamiser les quartiers, tout en mettant en valeur les petits commerces. Elle offre aux habitants, l’opportunité de vivre dans un environnement plus agréable, moins pollué et moins soumis aux nuisances sonores. Cela, les Romains l’ont bien compris, puisque c’est avec leur concours que le corps municipal a trouvé un juste compromis, rendant enfin ces nouveaux aménagements possibles.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.