Trophées des Français de l’étranger : une 10e bougie de soufflée

Par Anne-Claire Voss | Publié le 27/10/2022 à 18:00 | Mis à jour le 28/10/2022 à 20:11
Trophées des Français de l’étranger : une 10e bougie de soufflée

10 ans de Trophées. 10 ans d’émotions mais aussi 10 ans de mise en lumière d’expatriés aux parcours exceptionnels. C’est avec une joie non dissimulée qu’environ 200 invités de prestige ont pu assister à la remise de la 10e édition des Trophées des Français de l’étranger. En ce 24 octobre 2022, sous les ors du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, sept lauréats d’exception ont été récompensés.

 

"Voilà maintenant 10 ans que lepetitjournal.com poursuit avec succès son objectif avec les Trophées : mettre en lumière les Français de l’étranger dans leur propre pays", c’est par ces mots qu’Hervé Heyraud, président-fondateur des éditions lepetitjournal.com a lancé, le 24 octobre dernier, cette 10e cérémonie des Trophées des Français de l’étranger.  Les Trophées ont également pris de l’ampleur cette saison avec une cérémonie en Espagne, à Hong Kong et à Singapour. “La soixantaine de lauréats, les dizaines de finalistes, les centaines de candidats, démontrent tous une folle envie de découverte, une soif de l’autre, une volonté sans faille d’apprendre et innover, un souhait commun : changer le monde, tout en conservant un attachement viscéral à notre pays.” rappelle t-il. 

 

Cérémonie des Trophées des Français de l'étranger

 

10 ans de Trophées célébrés

Cette cérémonie 2022 a été marquée par 7 nouveaux lauréats. Créatifs, compatissants, ou innovants, les heureux gagnants contribuent au rayonnement de l’excellence française à l’étranger. "Les 7 lauréats de l’édition 2022 font honneur à la France aux quatre coins de la planète. Ils en sont de formidables ambassadeurs, un mot qui parle dans cette maison. Ils sont une source inépuisable d’inspiration, et je suis certain que vous ne resterez pas insensibles à leurs parcours et réussites", déclare Hervé Heyraud.

 

Cérémonie des Trophées des Français de l'étranger

 

Antoine Cormery, journaliste et directeur de l’Académie France 24, a présenté la cérémonie en plus des reportages réalisés par les équipes de la chaîne à Hong Kong, en Belgique, en Irlande, à Singapour, aux Philippines, en Inde et en Eswatini. Le public, lui, a voyagé tour à tour au cœur d’une réserve naturelle protégeant les tigres, dans un concert baroque, ou sur un petit bout de terre, perdu parmi les eaux turquoises des Philippines. Antoine Cormery déclare : "Chaque année, la découverte des lauréats et de leurs parcours assez incroyables est une source d’inspiration, une source de joie." 

 

Le seul bémol de cette 10e cérémonie : un Trophée manquait, celui d'Hervé Heyraud

Pour sa 10e bougie, la cérémonie a été marquée par une suite de discours remerciant l’initiative des Trophées des Français de l’étranger, pensée en 2013. Ingrid Therwath, responsable de Courrier Expat pour Courrier International,  déclare quelques mots avant de remettre un dernier Trophée, cette fois-ci surprise, à Hervé Heyraud : “ Dans cette cérémonie, il manque un Trophée…Celui de Hervé Heyraud. Nous aurions pu être compétiteurs, nous aurions pu être un peu agressifs les uns envers les autres mais non. Notre histoire est une histoire de collaboration, de solidarité et d’entraide. Je crois que nous en sortons les uns et les autres tout à fait grandis.”

 

Cérémonie des Trophées

 

Face à ce geste symbolique, Hervé Heyraud déclare : “Il est très important de défendre nos Français de l’étranger. Je crois que nous avons beaucoup à apprendre, ici en France, de ces parcours. Quand je regarde ces lauréats aux parcours exceptionnels, je me rends compte que nous ne nous sommes pas trompés en ayant cette initiative.”

 

Des lauréats 2022 éblouissants

 

Frédéric Geffroy

 

Frédéric Geffroy ouvre le bal de ces Trophées, avec Planète Tigre, une association pour la protection et la sauvegarde des tigres dans leur milieu naturel. Odile Le Goc, membre du directoire de la Banque Transatlantique, s’est réjouie de pouvoir remettre ce Prix du Public. Elle déclare : “Frédéric a compris que pour protéger les tigres, il ne fallait pas juste être happé”. Selon ses mots, son projet consiste tous les jours, “à trouver des solutions à des problèmes. Il n’y a que la passion qui permet de le réaliser.” Elle s’est montrée fière “de remettre ce prix à un homme de passion.”

 

Claire Charbrières

 

À Singapour, Claire Chabrières réalise qu’elle doit repenser sa façon de s’approvisionner. Avec ShiokFarm, la lauréate du Trophée Entrepreneur remis par l’EDHEC Business School, qui avait déjà remporté un Trophée à Singapour en 2021 dans la même catégorie, propose des fruits et légumes bio à un prix abordable. Son ambition est double : permettre aux familles de manger des produits de qualité, tout en consommant de manière respectueuse pour l’environnement. La représentante de l’EDHEC, Alessia Di Domenico,  déclare avant de remettre ce prix  : “Il y a des projets incroyables. Il y a de la passion. Félicitations pour ce business modèle qui n’est pas facile. Nous sommes fiers d’être associés à cela.”

 

Muriel Grenon

 

Chercheuse en biologie du cancer et enseignante à NUI Galway, Muriel Grenon crée en 2012 le programme national de vulgarisation scientifique, Cell Explorers. Ce programme d’éducation propose des activités de vulgarisation et de communication scientifique, à destination d’un large public. Jean-Noël Tronc, directeur général du CNED, a remis le Trophée Education et a souligné que les valeurs du CNED sont en adéquation avec la lauréate : “La cause que nous défendons est la bonne. C’est celle du rayonnement de la France.” Il ajoute :  “Cell Explorers incarne et impose une vision de la science qui, dans notre beau pays, reste une cause pour demain. Ce projet participe à la féminisation des métiers scientifiques."

 

Claire de Kerautem
Claire de Kerautem (à gauche) accompagnée par Annika Milville

 

En Belgique, Claire de Kerautem mûrit très tôt « le goût de la découverte, de l’autre et de l’humain en général ». Avec « 1 toit, 2 âges », la lauréate Trophée Impact Social, parrainé par Malakoff Humanis, participe au développement des liens intergénérationnels pour rompre la solitude des personnes âgées et faciliter l’accès au logement des étudiants. Annika Milville, directrice du pôle international, rappelle le point commun entre ce Trophée et Malakoff Humanis : “mettre sa performance au service de l’utilité sociale.”

 

Arnaud de Fontgalland
Arnaud de Fontgalland (à droite) accompagné de Loïck Berrou 

 

Arnaud de Fontgalland, lauréat du Trophée Culture/Art de Vivre - qui avait déjà remporté un Trophée à Singapour en 2021 dans la même catégorie - lance en 2019 Sing’Baroque avec l’ambition d’étoffer l’offre culturelle à Singapour, et de permettre à chacun d’y accéder. Sing’Baroque a d’abord pour but d’encourager la découverte pour convaincre le public que ce répertoire peut séduire tout le monde.  Loïck Berrou, directeur des magazines et des reportages de France 24, est ravi avec ce Trophée de “porter des valeurs positives et humaniste” mais également de mettre en lumière “la culture qui fait partie pleinement de l’ADN français et de celui de France 24.”

 

Claudia Castellanos

 

En Eswatini, Claudia Castellanos, ancienne élève du Lycée Français Louis Pasteur de Bogotá (Colombie) décide de travailler “le développement des communautés rurales” suite à un volontariat. Black Mamba naît alors en  2010 suite à la rencontre de son associé, Joe, passionné de sauces piquantes. Ensemble, ils commercialisent des sauces pimentées à partir d’ingrédients locaux cultivés dans les communautés. Pour lui remettre le Trophée Ancien.ne élève des lycées Français du monde, Olivier Brochet, directeur de l’AEFE a salué les valeurs de l’entreprise “ayant une démarche sociale très importante dans ce pays qui fait partie des plus pauvres.” Il a également souligné une même ligne directrice concernant “la cause des femmes qui est très importante et qui représente un axe majeur dans l’enseignement français.”

 

Frederic Tardieu

 

Frédéric Tardieu, Trophée Innovation et co-fondateur de Sulubaai, a développé cette fondation à Pangalatan Island, à l’autre bout du globe… aux Philippines. L’objectif : aider à la protection des ressources naturelles de Palawan, l’aide au développement et aux populations locales. Frédéric Pilloud, directeur digital de Misterfly, s’est réjoui de remettre ce prix à un projet innovant pour une cause aussi essentielle que la protection de l’environnement.

 

 

Olivier Becht

 

Une cérémonie marquée par le discours d’Olivier Becht 

Le Ministre délégué auprès de la ministre de l'Europe et des Affaires étrangères chargé du Commerce extérieur, de l'Attractivité et des Français de l'étranger, présent lors de cette cérémonie, a également tenu à remercier lepetitjournal.com : "Tous ensembles, vous donnez à voir le visage d’une France résolument tournée vers autrui et vers le bien commun à travers le monde." Il conclut : "Vous incarnez, finalement, ce qu’il y a de plus beau dans les valeurs françaises, l’universalisme et l’humanisme."

Anne-Claire Voss

Anne-Claire Voss

Diplômée d'un Bachelor en Management et médiation culturelle à l'ICART (Paris), elle décide de réaliser un Master en journalisme à l'ISFJ (Paris) et de se former avec notre rédaction.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale