TEST: inter

10 ans des Trophées des Français de l’étranger et 61 lauréats exceptionnels !

Par Damien Bouhours | Publié le 13/03/2022 à 18:00 | Mis à jour le 15/03/2022 à 13:37
Photo : 61 lauréats en 9 éditions, une belle photo de famille !
Les lauréats des 10 ans des Trophées des Français de l'étranger

Les Français de l’étranger sont exceptionnels, cela fait plus de 20 ans que lepetitjournal.com vous en parle sur son site et 10 ans qu’il les honore au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Alors que 7 expatriés seront mis en lumière au Quai d’Orsay à l'automne prochain, retour sur les précédentes éditions.

 

Les lauréats des Trophées des Français de l'étranger
De gauche à droite et de bas en haut : Nadine Bardier, Jacques Flamand, Nadine Plet, Pascal Aussignac, Laurent Le Pajolec, Pascale Fritsch, Pierre Flamand, Charles-Antoine Descotis, Fabienne McKay, Catherine Soulas-Baron, Jérôme Chanson, Max Cartoux, Val, Christian Bayon,  Emmanuelle Assenza et Tanguy Rambaud.

 

2013

Organisés pour la première fois par lepetitjournal.com en 2013, les Trophées des Français de l'étranger distinguent au Quai d’Orsay six personnalités aux parcours exemplaires. Nadine Barbier dirige un centre d’appels de 750 personnes au Caire. Nadine Plet favorise la compréhension des cultures en Nouvelle-Zélande. Jacques Flamand tente de sauvegarder le rhinocéros noir en Afrique du Sud. Pascal Aussignac gère huit restaurants à Londres. Laurent Le Pajolec travaille dans un cabinet d’expert-comptable à Varsovie. Enfin, Pascale Fritsch, reçoit un Trophée pour son travail à Londres au sein de HelpAge International.

 

2014

Sont distingués en 2014 Pierre Flamand, professeur de judo au Japon et membre de l’équipe nationale, Charles-Antoine Descotis, fondateur de Ticket to the Moon, Magali Malherbe pour son action humanitaire en Afrique du Sud, Fabienne McKay, professeur et chef de département de recherche à l'université Monash à Melbourne, Catherine Soulas-Baron, créatrice d’une école d’étiquette à Hong Kong, Jérôme Chanson pour son concept de lavage de voitures sans eau. Enfin le benjamin des lauréats est Max Cartoux, 17 ans, DJ et producteur de musique électro au Royaume-Uni.

 

Les lauréats des Trophées des Français de l'étranger
De gauche à droite et de bas en haut : Eric Chevallier, Benoît Duchâteau-Arminjon, Christian Legay, Alexandre Le Beuan,  Laure Delaporte, Charlotte Pollet, Rémy Verrier, Fabien Yoon, Christelle Colin, Ryan Curatolo, Virginie Simon, Nicolas Vadot, Sébastien Sicot, Adrien Bouillot, Charles-Édouard Catherine et Pierre-Emmanuel Largeron. 

 

2015

L’édition 2015 des Trophées des Français de l'étranger organisés par lepetitjournal.com récompense encore une fois des parcours très divers : Val était une artiste sculpteur établie en Thaïlande. Christian Bayon est luthier à Lisbonne au Portugal. Emmanuelle Assenza a fondé sa propre école franco-danoise. Tanguy Rambaud co-fonde au Vietnam de Sutunam, une société d’experts consultants et de développeurs dans les technologies de l’information. Eric Chevallier est le seul apprenti forgeron français dans un atelier traditionnel japonais de coutellerie et de cisellerie établi à Sakai au Japon depuis 1867. Benoît Duchâteau-Arminjon a créé au Cambodge l'ONG Krousar Thmey, une véritable institution dans le pays. Christian Legay, ingénieur agricole au Burkina Faso, travaille sur le séchage de produits alimentaires, notamment au sein de l'ONG Notre Terre, facilitant ainsi le quotidien des agriculteurs et des femmes burkinabés.

 

2016

Encore une année riche en parcours exceptionnels ! Alexandre Le Beuan a été l’un des premiers à développer le concept d’agence de voyage locale avec Shanti Travel. Laure Delaporte lance l’association LP4T qui permet l'insertion professionnelle des jeunes défavorisés à travers le monde. Charlotte Pollet est une professeure d’exception qui a mené de front un doctorat en cotutelle à Paris et à Taïwan en philosophie, histoire et didactique des sciences. Rémy Verrier est chef de cuisine dans le restaurant gastronomique le plus vieux de Dubaï, Le Classique. Fabien Yoon est une véritable star en Corée du Sud où il anime une émission de cuisine et participe régulièrement à des talk-shows. Christelle Colin est devenue la directrice du Centre de Conservation des Chimpanzés en Guinée où elle continue ses actions de protections et de sensibilisation. Ryan Curatolo, jeune jockey de 23 ans, enchaine les victoires en Asie. 

 

2017

Sous le parrainage exceptionnel de Serge Betsen, l’édition 2017 a récompensé 7 Français d’exception. Virginie Simon a créé sa société, MyScienceWork, installée dans la Silicon Valley, qui centralise pas moins de 66 millions de publications scientifiques. Nicolas Vadot, dessinateur de presse résidant à Bruxelles, est le vice-président de Cartooning for Peace. Sébastien Sicot est ferronnier d’art au Vietnam. Adrien Bouillot, a créé Chalkboard Éducation au Ghana : une plateforme d'éducation à distance. Charles-Édouard Catherine est directeur de Surgeons of Hope aux Etats-Unis. Pierre-Emmanuel Largeron est un prodige de la musique et violoniste aguerri. Ingrid Jean-Baptiste a créé avec sa mère à New York le Chelsea Film Festival, un Festival de cinéma aidant de jeunes réalisateurs du monde entier. 

 

les lauréats des trophées des français de l'étranger
De gauche à droite et de bas en haut : Ingrid Jean-Baptiste, Charles Guinot, Iris Munos, Sophie Bulbulyan, Jocelyn Dordé, Jonathan Breton, Rolande Kammogne, Réhahn Croquevielle, Eric Mangin, Eric Stocker, Olivia Mvondo, Sébastien Perret, Françoise Malby, Caroline Torbey, Mohamed Ghoul et Jean-Luc Voisin. 

 

2018

L’année 2018 a permis de mettre en lumière des lauréats exceptionnels. Charles Guinot, lance en 2015 OnlinePajak, une plateforme facilitant la collecte des impôts en Indonésie. Directrice artistique, Iris Munos a pour projet de faire apprendre la langue française aux jeunes polonais à travers le théâtre.
La chorégraphe Sophie Bulbulyan, réconcilie en Grèce la danse et le handicap. Jocelyn Dordé est déjà engagé depuis plusieurs années dans des missions humanitaires lorsqu’il crée, dans les bidonvilles de Phnom-Penh, l’association Taramana. Jonathan Breton, passionné de danse classique chorégraphie depuis 2014 pour AZOTH Dance Theatre aux Etats-Unis.  Après une scolarité au Lycée français Fustel de Coulanges à Yaoundé, Rolande Kammogne prend la direction de la chaine de télévision VoxAfrica, qui ambitionne de devenir la voix authentique et plurielle d'une Afrique en mouvement. Après avoir sillonné le Vietnam à moto, Réhahn Croquevielle rentre à Hoi-An avec des milliers de clichés et une seule envie : faire connaître la richesse culturelle de son pays d’adoption. 

 

2019

Sous le parrainage de l’écrivain Marc Levy, les Trophées des Français de l’étranger honorent 7 nouveaux lauréats. Via le « Binners’ Project », Anna Godefroy a cofondé et dirige actuellement un réseau d’entraide à destination des recycleurs de rue précaires à Vancouver. En 2014 à Madrid, Eric Mangin fonde U2Guide avec deux amis, entreprise dont le but est d’enrichir les voyages via la réservation en ligne d’expériences originales et authentiques. Eric Stocker fonde à Siem Reap, avec son frère Thierry, Angkor Artwork, un atelier de laque artisanale. En créant Kmerpad, une entreprise de confection de serviettes hygiéniques réutilisables, Olivia Mvondo s’attaque à un défi de taille : briser les tabous autour de l’hygiène menstruelle au Cameroun. Alors que personne ne croit à son projet, Sébastien Perret crée de toutes pièces le premier service d'urgence du Laos, Vientiane Rescue. Françoise Malby fonde en Afrique du Sud un havre de paix pour les animaux sauvages et les espèces menacées : Thulathula. Caroline Torbey publie « Dessine-moi un proverbe. Les proverbes libanais racontés aux enfants », une série de livres illustrés qui racontent les proverbes libanais, traditions orales et héritage du pays du Cèdre.

 

les lauréats des trophées des Français de l'étranger
De gauche à droite et de bas en haut : Christophe Bailhache, Georgina Siaba, Nathalie Ribette, Antoine Bernardeau, Georges Blanchard, Guillaume Thureau, Cecile Dahome, Véronique Glorieux, Matthieu Pallud, Elsa Jeandedieu, Naomi Fagla-Medegan et Eugénie Pettigrew-Leydier. 

2020

Cette première cérémonie de la pandémie a montré toute la résilience des Français de l’étranger. Antoine Bernardeau a lancé avec sa femme, Inaya Permaculture, un collectif qui aide à la transition écologique des populations jordaniennes. Mohamed Ghoul aide à l’inclusion des personnes autistes au Canada grâce à sa méthode de musicothérapie APPROSH. En Côte d’Ivoire, Georgina Siaba oeuvre pour apporter la lecture au plus grand nombre et notamment aux jeunes filles. Christophe Bailhache a développé une caméra permettant de cartographier les océans et dévoiler la beauté mais aussi les dangers qui menacent les fonds marins en Australie. Au Vietnam, Jean-Luc Voisin, avec sa société les Vergers du Mékong, aide les fermiers vietnamiens à vendre leurs fruits à bon prix et éviter ainsi l’exode rurale. Egalement au Vietnam, Georges Blanchard a fait évoluer les lois du pays pour protéger les femmes et jeunes filles victimes du trafic humain avec son ONG Alliance Anti-Trafic. Nathalie Ribette a créé la compagnie Sing’Theatre, qui fait connaître la culture tricolore au public singapourien.

 

 

2021

Qu’ont en commun un réseau d’écoles de la deuxième chance, des fresques murales, du recyclage de déchets, de l’entreprenariat social ou encore des acteurs du digital ? Nos lauréats des Trophées des Français de l’étranger 2021 bien sûr ! Guillaume Thureau a développé depuis Barcelone, le premier réseau dans le pays des écoles de la deuxième chance, E2O España.  Installée au Cambodge depuis maintenant 10 ans, Cécile Dahome est co-fondatrice de Sevea.  Véronique Glorieux, a co-créé en 2017 l’entreprise EatSmall qui commercialise de la nourriture pour chien à partir de protéines d’insectes. L’année de son bac, Matthieu Pallud lance son projet Mogy, une plateforme de babysitting destinée à aider les familles françaises installées à Londres. Les fresques d’Elsa Jeandedieu, muraliste, ornent le quartier de Soho, ayant définitivement apporté sa marque à Hong Kong. Eugénie Pettigrew-Leydier, orthopédagogue, a créé l’entreprise AIDEOR pour emmener les élèves français à l’étranger vers une réussite scolaire, grâce à du soutien en ligne. Gbobètô est le nom de l’association créée par Naomi Fagla-Medegan, qui s’appuie sur les ramasseurs d’ordures au Bénin, pour créer des activités pérennes autour de la valorisation des déchets.

 

Et en 2022 ? La réponse dans quelques jours...

Sur le même sujet
Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir