Samedi 22 janvier 2022
TEST: 2288

Claire Chabrières, Lauréate du Trophée Entrepreneur 2021 des Français de Singapour

Par Laurence Onfroy | Publié le 08/12/2021 à 18:30 | Mis à jour le 10/12/2021 à 15:58
2Claire Chabrieres portrait, Lauréate du Trophée Entrepreneur des Français de Singapour

Claire Chabrières est Lauréate du Prix Entrepreneur 2021 - remis par l'EDHEC Business School - des Trophées des Français de Singapour organisés par Lepetitjournal.com. Depuis qu’elle a des enfants, Claire consomme responsable ! Fidèle à une démarche d’achat réfléchie, fondée sur l’utilité sociale et le respect de l’environnement, elle fonde en 2015, ShiokFarm, qui propose des paniers bio hebdo, mais aussi un nouveau service où les surplus des récoltes des fermes partenaires sont mis à la vente sur le site chaque semaine. 

 

Aux aurores, réception des palettes de fruits et légumes avec l’équipe de Lepetitjournal.com de Singapour

Comme tous les mardis matin, l’équipe de ShiokFarm se met en branle pour réceptionner les palettes de fruits et de légumes en provenance des pays voisins. Ce mardi matin, la rédaction du Petit Journal est présente pour une immersion dans la préparation des paniers bio qui seront livrés dès le lendemain. Il est 9h30, deux tonnes de produits frais viennent d’arriver de Thaïlande. L’entrepôt est à une température de 13 degrés. Il faut décharger les camions, trier les cartons, sortir les fruits et les légumes, s’assurer de leur qualité, les peser pour les reconditionner dans des emballages en papier, les dispatcher dans les différents paniers… Chacun connaît sa tâche, tout se met en place naturellement.

 

une equipe souriante

 

Une organisation rodée, conçue et déployée par Claire Chabrières, fondatrice de ShiokFarm

Claire attend à l’époque des jumeaux. Elle réalise, un soir, en donnant une poire bio à son fils aîné – qu’elle a achetée 6 SGD – que les desserts de ses enfants vont bientôt lui coûter une fortune. Le calcul est rapide : hors de question de dépenser 18 SGD pour trois poires. Hors de question également de baisser sa vigilance quant à la qualité des produits avec lesquels elle nourrit sa famille. Elle doit repenser sa façon de s’approvisionner ! Elle décide de créer une entreprise sociale proposant des fruits et légumes bio à un prix abordable. Son ambition est double : permettre aux familles de manger des produits de qualité, tout en consommant de manière respectueuse pour l’environnement.

 « Tout le monde est conscient que quelque chose doit changer » explique Claire. « Mais la grande majorité n’a pas encore réalisé que ce changement viendra aussi de notre façon de consommer. Si, individuellement, nous révisions nos habitudes alimentaires, nous forcerions les industriels à s’adapter et à revoir leurs process.»

 

En mars 2020, alors que le Covid frappait le monde par surprise, l'équipe de ShiokFarm a repensé sa logistique. En travaillant avec les fermiers en Thaïlande et en Malaisie, ShiokFarm a réussi à organiser les transports de manière à ce que 100% des produits importés de ces pays soient acheminés par camion. Cette décision a permis de réduire les émissions de Co2 de 33% par rapport à 2019.

 

schema transport ecologique
Quel est l’impact du mode de transport de ce que je mange ?

 

ShiokFarm a publié son premier “Sustainability Report” en 2021. Exercice difficile s’il en est, ce rapport a permis de faire un état des lieux et de fixer des objectifs clairs de réduction d'émissions pour les années à venir.

 

Et une chaîne de distribution modifiée

Consciente que les actes d’achats responsables constituent un formidable levier écologique, Claire fonde son modèle sur des process plus respectueux de l’environnement. Des changements dans l’organisation qui, au final, améliorent les bonnes pratiques au quotidien et contribuent à responsabiliser chacun. Calqué sur le modèle d’une association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP), ShiokFarm travaille en partenariat étroit avec des petits producteurs. Après s’être assurée, sur place, que les fermes sont respectueuses des process de l’agriculture bio, Claire s’entend avec chacune d’entre elles sur ce qui sera planté. Si ce type de modèle est commun en Europe, il en est encore à ses prémices en Asie.

« Travailler main dans la main avec les producteurs contribue à réduire le gaspillage et élimine une partie de la chaîne de distribution. Nous favorisons les fermes situées à proximité de Singapour – en Malaisie et en Thaïlande principalement – pour réduire les temps de transport. Seuls quelques produits viennent d’Australie, tels que les poires et les pommes  qui ne peuvent pas pousser sous nos climats chauds et humides. En recourant à des "collection points" pour la distribution, nous économisons sur le dernier kilomètre, souvent le plus cher en logistique, sur le coût de stockage et sur les frais de livraison. Réduction d’énergie, meilleure maîtrise des coûts et des ressources : l’impact est considérable ».

 

cultivateurs en asie

 

Avec le Covid, les livraisons à domiciles ont explosé, mais Claire espère bien que les points de collectes continueront à se développer : ils permettent de réduire les émissions de Co2 de manière substantielle. 

Pour une livraison des paniers bio chaque semaine

Deux programmes sont possibles pour les abonnements aux paniers de fruits et légumes bio :

  1. “flexible program” où l’abonné s’engage pour 4 semaines, puis décide s’il veut continuer.
  2. “support our farmers” apporte de la visibilité aux fermiers et la seule contrainte pour l'abonné est qu’il doit donner deux mois de préavis pour cesser son contrat. 

ShiokFarm a récemment lancé un nouveau service qui permet aux fermiers d’envoyer les surplus de leur récolte chaque semaine, et qui permet aux membres de compléter leur panier bio, et aux non-membres de commander ce qu’ils souhaitent. Les stocks sont mis à jour le jeudi et les commandes sont possibles jusqu’au lundi matin. Les livraisons ont lieu le mardi après-midi ou le mercredi.

 

distribution fruits legumes

 

Consciente que nourrir une famille nombreuse avec des fruits et légumes bio représente un certain budget, Claire monte une offre d’achat en gros pour les produits qui ont une durée de vie plutôt longue. Ainsi, en achetant 5kg de carottes, de pommes de terre, ou encore d’oranges, de sérieuses économies sont possibles.

Lorsqu’elle a démarré, Claire nourrissait une vingtaine de familles. Elle en alimente aujourd’hui 300 chaque semaine.

Grâce à notre travail et à la générosité des hosts des collection points, environ 650 enfants mangent sainement. C’est très important pour moi !

Tout aussi important est son engagement en faveur de plusieurs œuvres caritatives, dont Cheshire Home, une résidence pour personnes en situation de handicap, à laquelle elle a fait don de plus de trois tonnes de produits bio depuis six ans.

Claire soutient également Daughters of Tomorrow, une association qui vient en aide aux femmes en difficultés.

Enfin, parce que Claire est aussi fin gourmet, elle a noué des partenariats avec des fermes qui produisent du poivre de Kampot, au Cambodge et Eden Reforestation qui plante de la mangrove en Indonésie pour absorber les émissions de Co2 de ShioKFarm. Autant de bonnes raisons de découvrir les paniers de ShiokFarm  et son offre de produits frais & secs bio.

laurence onfroy

Laurence Onfroy

Globe-trotter, serial entrepreneur et engagée, Laurence est également auteure de guides et livres sur le lifestyle, food & travel.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

ESCAPADES GOURMANDES

Escapade gourmande : La France à l’honneur dans les restaurants parisiens

​​​​​​​Entre terroir & tradition, bistrots chics ou tables d’excellence, la capitale regorge de pépites à découvrir. Lepetitjournal.com vous dévoile ici quelques coups de cœur gourmands…