Samedi 22 janvier 2022
TEST: 2288

Arnaud de Fontgalland, Lauréat du Trophée Culture et Art de Vivre 2021 de Singapour

Par Laurence Onfroy | Publié le 09/12/2021 à 18:30 | Mis à jour le 10/12/2021 à 15:50
homme souriant

Arnaud de Fontgalland est Lauréat du Prix Culture et Art de Vivre 2021 des Trophées des Français de Singapour organisés par Lepetitjournal.com. En Asie depuis 2002, Arnaud a vécu en Chine et aux Philippines avant de poser ses valises à Singapour en 2014. Il décide alors de quitter l’univers des grands groupes pour lesquels il a travaillé, comme Unilever ou encore l’Oréal, et fonde en 2018 avec 2 associés un cabinet de conseils pour accompagner les marques de beauté occidentales à la conquête de l’Asie. C’est à ce moment-là qu’il choisit d’avoir une activité philanthropique, et de revenir à ses amours de jeunesse : la musique baroque.

En 2019, il lance Sing’Baroque avec l’ambition d’étoffer l’offre culturelle à Singapour, et de permettre à chacun d’y accéder. 

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à créer Sing’Baroque ?

Comme souvent, c’est un faisceau de circonstances. Il y a 4 ans j’ai décidé de changer de carrière professionnelle et de créer ma propre société. En choisissant de devenir indépendant, j’ai aussi réfléchi a ce que je pourrais faire au-delà du monde économique. L’idée de créer Sing’Baroque est venue assez naturellement car plus jeune j’avais étudié le clavecin, l’orgue et la musicologie. Cette passion pour la musique baroque ne m’a jamais quittée même si je l’avais mise entre parenthèses pendant une vingtaine d’années.

Au-delà de mes aspirations personnelles, j’ai pensé qu’il y avait de la place pour étoffer l’offre musicale à Singapore, en particulier sur le répertoire baroque qui représente une très grande partie de l’offre de concerts et d’enregistrements en Occident.

Par coïncidence, il se trouve que c’est au même moment qu’est né l’ensemble Red Dot Baroque, le premier ensemble jouant sur instruments d’époque à Singapore. J’ai rapidement rencontré son directeur musical, Alan Choo, et nous avons décidé que Red Dot Baroque deviendrait l’Ensemble en résidence de Sing’Baroque. Notre premier concert a eu lieu à Chijmes en janvier 2019. Sing’Baroque était né.

 

orchestre baroque sur scene

 

Quelles sont les missions de Sing’Baroque ?

Nous nous en sommes fixé 3.

La première c’est d’encourager la découverte pour convaincre le public que ce répertoire peut séduire tout le monde. Je suis convaincu que pour démocratiser la musique « classique » il ne suffit pas de baisser le prix des places de concerts (ce qui a plutôt tendance à dévaloriser l’art), il faut surtout aller chercher un public qui ne rentrerait de toutes façons jamais dans une salle de concert là où il vit et se détend.

Nous avons proposé en 2019 La Balade des Oiseaux, un spectacle itinérant dans le jardin Botanique de Singapore. Le programme était conçu autour du thème de l’imitation du chant des oiseaux. On sait combien les Chinois en particulier sont passionnés par les oiseaux chanteurs, ils ont gardé cette culture à Singapore ou tous les dimanches des concours de chants d’oiseaux sont organisés au Kebun Baru Bird Singing Club. Nous avons donc volontairement choisi un thème engageant, nous avons décidé d’y ajouter une touche didactique en demandant à un ornithologue de se joindre aux musiciens.

Nos musiciens et l’ornithologue ont suivi un parcours dans le jardin botanique et à chaque arrêt de nouveaux spectateurs qui étaient venus pour de toutes autres raisons nous ont rejoint.

 

musiciens dans un parc

 

Nous avons aussi un programme de découverte pour les enfants dans les écoles et nous sommes intervenus a Sunbeam Place, un foyer pour enfants défavorisés de Singapour pour montrer aux plus jeunes les instruments anciens, leurs différences avec les instruments modernes et leur faire découvrir un répertoire qui leur parle.

La deuxième mission c’est d’offrir des concerts de très grande qualité au public de Singapore en alternant entre l’ensemble Red Dot Baroque et des ensembles invités venant d’Europe. Nous contribuons ainsi à étoffer l’offre musicale à Singapore en proposant des concerts avec les meilleurs ensembles spécialistes de ce répertoire.

Enfin, notre troisième mission c’est de rendre cette musique compréhensible pour un public d’aujourd’hui, de lui redonner son sens. Ainsi les programmes sont conçus pour plaire à un public très large. Cela ne veut pas forcément dire n’offrir que des « tubes » comme les Quatre saisons de Vivaldi, mais plutôt permettre un enrichissement pour chacun. Notre dernière programmation autour du 400e anniversaire de La Fontaine a été un grand succès car l’alternance des morceaux de musique et des textes récités permettait de mettre chaque pièce dans un contexte qui la rendait plus compréhensible, qui lui redonnait son sens. Bien entendu tous les textes sont sous-titrés pour les rendre accessibles à tous.

 

Pourquoi avoir choisi le répertoire baroque spécifiquement ?

La redécouverte de la pratique d’origine de cette musique il y a une cinquantaine d’années a permis de dépoussiérer son interprétation et de lui rendre son dynamisme, son coté théâtral et dansant. De ce fait, les ensembles de musique baroque jouant sur instruments d’époque ont séduit un public nouveau, qui ne s’intéressait pas forcément au répertoire symphonique ou à l’opéra du XIXe siècle.

Dans le contexte particulier de Singapour ou le National Arts Council cherche à démocratiser l’accès à l’art, et ou le répertoire baroque était sous-représenté il m’a semblé évident que c’était le meilleur moyen pour amener au monde culturel de Singapore une proposition nouvelle et qui plairait à un public large. Et puis bien entendu, c’est aussi ma passion depuis toujours !

 

orchestre baroque sur scene

 

Depuis la création de Sing’Baroque, qu’avez-vous réalisé et quels sont les projets ?

Dès notre première année en 2019 nous avons pu proposer une grande variété de spectacles. Notre premier concert, en janvier 2019 nous a permis de présenter un tour d’Europe des compositeurs avec l’ensemble Red Dot Baroque. Puis en juin nous avons de nouveau soutenu Red Dot Baroque pour un concert autour du génie anglais Henry Purcell. En novembre nous recevions pour la première fois un ensemble français très reconnu, Les Surprises, pour une reconstitution de l’opéra-ballet Les Éléments écrit à 4 mains par les compositeurs du Roi Delalande et Destouches. L’ensemble Artifices a aussi présenté la Balade des Oiseaux dont nous avons parlé précédemment dans le jardin Botanique et nous avons réalisé nos premières interventions auprès des enfants.

En 2020, malheureusement les spectacles vivants ont tous dû être annulés à cause de la pandémie. Nous avions entre autres prévu de proposer l’opéra de jeunesse de Mozart La Finta Giardiniera avec le célèbre ensemble Les Arts Florissants. Nous avons donc choisi de rebondir sur cette annulation en invitant le fondateur et directeur musical des Arts Florissants William Christie à nous rejoindre pour une interview en live depuis la Philharmonie de Paris, suivie de la diffusion du documentaire réalisé pour les 40 ans de son ensemble. Nous avons aussi enregistré un concert inédit de musique française avec l’ensemble Red Dot Baroque au Victoria Concert Hall que nous avons pu proposer en vidéo. Même si les circonstances n’étaient pas idéales et bien que la vidéo ne remplace jamais le spectacle vivant, il nous semblait essentiel de continuer à faire vivre une offre culturelle pendant une année difficile pour tous, public et musiciens.

Cette année, nous avons enfin pu reprendre des spectacles en live et nous avons donc reçu Les Arts Florissants, sous la direction de son autre chef, Paul Agnew pour le spectacle autour du 400e anniversaire de La Fontaine a SOTA.

En 2022, nous avons prévu de recevoir de nouveau Les Arts Florissants sous la direction de William Christie pour un concert autour du 400e anniversaire de Molière a l’Esplanade, le 15 mai. Ce concert sera suivi le 17 mai d’un deuxième concert ou Red Dot Baroque rejoindra Les Arts Florissants sous la direction de William Christie au Victoria Concert Hall.

En octobre, nous inviterons Les Surprises à présenter le fameux Te Deum de Marc Antoine Charpentier (l’indicatif de l’Eurovision que tous les Européens ont fredonne une fois dans leur vie sans le savoir !) et celui inédit d’Henry Desmarest.

Ces 2 temps forts seront chacun aussi l’occasion de faire intervenir les musiciens auprès des enfants dans des salles de classes et d’offrir des masterclasses aux élèves du conservatoire de Singapore.

Pour 2023, nous travaillons avec l’Ensemble Correspondances pour proposer un spectacle chorégraphié autour des opéras de Lully en mai. De très nombreux ensembles ont maintenant envie de venir se produire à Singapore, et chaque concert que nous avons proposé a fait salle comble, d’un coté comme de l’autre notre proposition a donc trouvé un écho favorable !

 

Comment la société fonctionne-t-elle ? 

Nous sommes une Company Limited by Guarantee, il n’y a qu’un associe et moi-même, nous travaillons bénévolement donc tous les revenus servent à la production des concerts. A Singapore, le prix moyen des billets de concerts est assez bas, la billetterie représente en général moins du tiers du budget, cette année avec les restrictions c’était 10% ! Nous dépendons donc très largement du mécénat et des dons des Friends of Sing’Baroque.

Depuis le début nous avons été soutenus très activement par l’Ambassade de France et nos productions de l’automne sont systématiquement intégrées dans le festival vOilah! Pavilion Energy est notre principal mécène privé depuis 2019, ainsi que Tiro Capital.

Cette année nous avons aussi reçu le soutien d’Ardian. Pour 2022 nous devons une fois encore rassembler un budget important pour financer les productions prévues.

C’est à chaque fois un nouveau travail de conviction, mais nous avons maintenant un historique qui prouve le succès de nos productions passées, la visibilité que nous avons pu avoir dans les media traditionnels et digitaux, et nous faisons venir les meilleurs ensembles au monde donc nous proposons une offre unique, de très grande qualité et impactante !

laurence onfroy

Laurence Onfroy

Globe-trotter, serial entrepreneur et engagée, Laurence est également auteure de guides et livres sur le lifestyle, food & travel.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

ESCAPADES GOURMANDES

Escapade gourmande : La France à l’honneur dans les restaurants parisiens

​​​​​​​Entre terroir & tradition, bistrots chics ou tables d’excellence, la capitale regorge de pépites à découvrir. Lepetitjournal.com vous dévoile ici quelques coups de cœur gourmands…