TEST: 2283

Rencontre avec les Conseillers consulaires

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 20/03/2020 à 19:43 | Mis à jour le 20/03/2020 à 20:06
conseillers consulaires coronavirus

Le Petit Journal de Rome a eu l'occasion d'être en contact avec Gaëlle Barré et Olivier Spiesser, Conseillers consulaires, qui ont accepté de répondre à quelques questions.

 

Le Petit Journal de Rome : Vous avez participé à une "Conférence Call" avec l'Ambassadeur de France, les Consuls et l'ensemble des Conseillers Consulaires de l'Italie. Quels ont été les points forts de cette réunion ?

Gaëlle Barré et Olivier Spiesser : L'Ambassade de France et les consulats sont au travail avec les conseillers consulaires du Nord et du Sud de l’Italie, afin de conjuguer notre action, essentiellement en termes d’information et de soutien à la communauté française. La situation est totalement inédite, et les réponses à cette crise sanitaire sont d’une grande complexité. L’Italie est le pays le plus impacté au monde actuellement.
Hier durant cette réunion virtuelle, l’Ambassadeur a tout d'abord rappelé l'importance pour nos compatriotes de respecter les mesures et recommandations des autorités italiennes. La communauté française s’adapte relativement bien aux mesures de confinement et les respecte.
Ensuite il a évoqué quatre points fondamentaux autour desquels nous, élus, administration, devons faire bloc : garder contact avec la population au travers de communications plus fréquentes, informer nos compatriotes sur l’évolution de la crise sanitaire, conseiller nos compatriotes dans la vie de tous les jours et répondre aux situations d’urgence.

 

Le Petit Journal de Rome : Avez-vous davantage d’informations sur la quarantaine (renforcement des mesures, etc.) ? Des dates clefs ? 

Gaëlle Barré et Olivier Spiesser : Un durcissement est annoncé très clairement au niveau national, et d’ores et déjà au niveau régional et local : afin de suivre les mesures, je vous invite à consulter l’ANSA et le site du gouvernement.

 

Le Petit Journal de Rome : Qu’en est-il de la fermeture du lycée Chateaubriand et de l’Institut International Saint Dominique ?

Gaëlle Barré et Olivier Spiesser : Les quatre établissements scolaires de la Circonscription (Lycée Chateaubriand de Rome, Institut St Dominique de Rome, École Alexandre Dumas de Naples, Lycée Victor Hugo de Florence) sont fermés depuis le 9 mars dernier. La réouverture de ces établissements dépendra de la décision des autorités italiennes et de l'évolution de l'épidémie. De même, le Ministère de l'Éducation Nationale prendra des décisions prochainement sur la tenue des examens de fin d'année scolaire (Baccalauréat, Diplôme National du Brevet).

 

Le Petit Journal de Rome : Que font les conseillers consulaires pendant la quarantaine ?

Gaëlle Barré et Olivier Spiesser : Concernant notre circonscription d’Italie du sud, nous restons mobilisés et à disposition de nos compatriotes. L’information est nécessaire, mais aussi le maintien du contact et de la proximité afin de lutter contre l’isolement en cette période de confinement. Chacun doit réorganiser la vie de tous les jours et nous savons bien que les personnes fragiles et isolées sont les plus touchées et vulnérables face à cette épidémie. Avec nos collègues conseillers consulaires d’Italie du Sud, nous avons mis en place un réseau d’entraide ‘’Solidarité Coronavirus’’ avec le concours des Associations françaises de la circonscription ; nous allons envoyer une liste de contacts d’associations aux français inscrits au registre des Français de l’étranger en Italie du sud, dans les prochains jours. Ce réseau d’entraide constituera un réseau associatif disponible pour tous nos compatriotes qui se sentent isolés et qui ont besoin d’aide.

 

Le Petit Journal de Rome : Est-ce que les français qui souhaiteraient retourner en France actuellement le peuvent toujours ?

Gaëlle Barré et Olivier Spiesser : Tout déplacement est vivement proscrit. Il est très clairement demandé à tous de faire cet effort de confinement afin de ne pas tomber malade et de propager la maladie. Les Français résidents en Italie sont invités à rester en Italie, les Français de passage doivent en revanche rejoindre leur domicile en France. Notre boussole doit être celle de respecter les consignes, mesures et recommandations des autorités italiennes, elles s’appliquent aux italiens et à nous-mêmes, des mesures équivalentes sont appliquées également en France depuis quelques jours.

La frontière reste ouverte entre la France et l’Italie et un français de passage en Italie peut regagner son lieu de résidence en France. Les liaisons aériennes existent encore au départ de Rome via Alitalia, mais plus de Milan. En cas de nécessité, par exemple un parent malade en France nous vous invitons à prévenir les services consulaires.

 

Le Petit Journal de Rome : Quels sont les dispositifs d’assistance mis en place pour les français ?

Gaëlle Barré et Olivier Spiesser : Concernant les consulats à Naples et Rome, ils  n’accueillent plus de public mais continuent d’être à l’écoute, en apportant une réponse téléphonique aux questions des Français résidents en Italie et en traitant à distance dossiers sensibles et affaires courantes. Des rendez-vous individualisés peuvent être organisés s’ils sont dûment justifiés dans cette situation d’urgence. Face à cette situation, nous (Ambassade, consulats, élus), nous avons une responsabilité collective, conjuguée, partagée. Consultez les FAQ .

 

Services consulaires

Si votre question concerne le Coronavirus (Informations générales, problème de santé, de voyage, de déplacement, appeler les numéros suivants :

39 06 68 60 19 01

39 06 68 60 19 02

39 06 68 60 19 03  

du lundi au vendredi 9h00-20h00

ou envoyer un mail : consulat.rome-amba@diplomatie.gouv.fr

 

Pour une démarche consulaire ( Passeport, CI, Permis de conduire…)

Joindre le 39 06 68 60 15 00  9h00-13h00    14h00-17h00

ou envoyer un mail : consulat.rome-amba@diplomatie.gouv.fr

Service de l’Ambassade de France : 39 06 68 60 11

La nuit, week-end et jours fériés : 39 335 715 94 56 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.