TEST: 2283

Retour à l'école : le risque zéro n'existe pas

Par Le Petit Journal de Rome | Publié le 09/09/2020 à 10:12 | Mis à jour le 09/09/2020 à 10:33
Lucia Azzolina Covid-19 Rome école

"Nous sommes conscients du fait que le risque zéro n'existe pas, même à l'école", affirme la ministre de l'Éducation, Lucia Azzolina dans le rapport fait au Sénat aujourd'hui. 

La ministre indique que de nombreuses incertitudes pèsent toujours sur la réouverture prochaine des écoles italiennes, prévue le 14 septembre prochain. Elle ajoute que "le sens des responsabilités de chacun et le respect des directives et des protocoles publiés en collaboration avec les autorités sanitaires compétentes seront fondamentaux."

Ainsi, parmi les nouvelles mesures, on apprend que des tests aléatoires seront effectués sur les élèves pour réduire au maximum les risques de contagion. Des tests sérologiques seront également mis en place pour le personnel scolaire.

L'Italie a alloué plus de 2,9 milliards d'euros pour le redémarrage de l'école et a mobilisé de nombreuses ressources, plaçant l'éducation au centre de ses préoccupations actuelles. Néanmoins, 60 000 enseignants manquent toujours à l'appel. Rappelons que le gouvernement avait autorisé  l’embauche de 84.000 enseignants en contrat à durée indéterminée, mais que seuls 24.000 postes ont finalement été attribués. Par ailleurs, certains établissements scolaires n'accueilleront qu'une partie des classes (à raison de 3 heures par jour), l'autre partie suivant un enseignement à distance. Beaucoup d'établissements scolaires ont également évoqué l'idée de repousser la rentrée scolaire pour pouvoir se préparer au mieux à l'accueil des élèves. En somme, il persiste encore de nombreuses questions sans réponses à quelques jours de la rentrée.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale