Dimanche 15 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EDUCATION - L’école italienne : comment ça marche ?

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 12/09/2012 à 00:00 | Mis à jour le 21/11/2012 à 11:37

Si la majorité des Français établis en Italie choisissent d'inscrire leurs enfants à l'école française, d'autres font parfois le choix de faire confiance au système scolaire italien. Petit point pratique sur l'école transalpine, des démarches à suivre aux avantages et inconvénients

Une chance à saisir

Arrivée au 26e rang sur les 30 pays de l'OCDE en 2006, l'école italienne a souvent été montrée du doigt pour son manque de moyens et son organisation parfois chaotique. Pourtant, remonté à une place plus honorable en 2009 (23e sur 34 pays), le système italien présente aussi bien des avantages.

Photo E.B pur LPJ de Rome

L'enseignement transalpin, contrairement au français, insiste davantage sur l'oral et sur la connaissance du Latin et du Grec ancien. En témoignent les épreuves de l'examen final de la scuola media (équivalent du brevet) et celles de la maturità (baccalauréat) : entretien pluridisciplinaire sur l'ensemble des matières étudiées, soutenance d'une tesina, version et thème? Un avantage non négligeable qui familiarise l'élève  avec les codes de la rhétorique, en particulier s'il désire poursuivre des études supérieures.

Si votre enfant souhaite pratiquer sérieusement une activité sportive ou artistique, sachez aussi que la majorité des écoles italiennes dispensent les leçons seulement le matin. L'après-midi libéré, permet  ainsi aux élèves de s'adonner à des activités extrascolaires, souvent importantes pour leur développement.

Enfin, inscrire son enfant à l'école italienne constitue bien sûr un formidable enrichissement intellectuel et l'une des meilleures options pour assurer sa bonne intégration en Italie et sa connaissance de l'italien. Avantage non négligeable si vous avez prévu de vivre en Italie pour une longue période.

Organisation du système
Tout en restant relativement similaire au système français, l'école italienne présente quelques particularités. Obligatoire jusqu'à l'âge de 16 ans, cette dernière comprend environ 205 jours de scolarité par an et offre 2 semaines de vacances à Noël, une semaine à Pâques et environ 3 mois de vacances d'été. Sauf exception, les élèves ont cours tous les matins, du lundi au samedi.

Les plus petits, de 3 à 6 ans, peuvent être accueillis dans les scuole dell'infanzia. Celles-ci, normalement publiques et gratuites, sont néanmoins facultatives. La scolarisation devient obligatoire dès l'âge de 6 ans avec l'entrée à la scuola primaria. L'enseignement, d'une durée de 5 ans, familiarise les enfants avec l'Italien, les Mathématiques, l'Histoire, la Géographie, les Sciences, l'Anglais, les Arts plastiques, l'Informatique et le Sport.

A l'âge de 11 ans, les élèves entrent alors à la scuola media pour 3 ans. L'enseignement est sanctionné par une licenza media, indispensable pour entrer au lycée.

Enfin, de 14 à 19 ans, les élèves poursuivent leurs études au liceo, dont l'objectif est de préparer aux études supérieures. Ce dernier est divisé en plusieurs "lycées" offrant des formations différentes. La filière générale comprend le liceo classico (considéré comme l'une des meilleures préparations intellectuelles avec un enseignement poussé des Lettres classiques) ; le liceo scientifico (filière aujourd'hui la plus répandue insistant sur l'enseignement des mathématiques et des sciences) ; le liceo linguistico (spécialisé dans les langues vivantes) et le liceo artistico (lycée rattaché à des conservatoires de musiques ou aux écoles de Beaux Arts).

Outre la filière générale, le système italien offre aussi des enseignements technologiques et professionnels qui aboutissent sur des diplômes en comptabilité, expertise industrielle, en hôtellerie, cuisine?

Démarches
Si votre enfant est ressortissant européen, il a le droit d'être scolarisé, sans restriction aucune, dans n'importe quel pays de l'Union. Vous pouvez donc exiger qu'il soit accueilli dans une classe correspondant à son âge et à son niveau d'études, quelle que soit sa connaissance de l'italien. Sachez d'ailleurs que, selon la législation européenne, votre enfant a aussi droit à des cours gratuits de langue afin de faciliter son adaptation au sein du système scolaire du pays d'accueil.

N'hésitez pas à contacter l'Ambassade ou le consulat de France en Italie pour de plus amples informations sur les démarches à suivre. Sachez néanmoins que, hormis quelques exceptions (lycées religieux?), les lycées privés ont moins bonne réputation qu'en France. Ce sont en effet eux qui accueillent les élèves ayant échoué dans le système public. Dans la mesure du possible, optez donc plutôt pour un liceo pubblico.

Victoire Maurel (www.lepetitjournal.com/rome) Mercredi 12 septembre 2012

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Milan Appercu
POLITIQUE

Gouvernement italien : une nouvelle majorité inédite et fragile

Le Premier ministre sortant Giuseppe Conte, a officiellement été chargé de former un nouveau gouvernement ce jeudi. Matteo Salvini, exclu du pouvoir, appelle à une grande manifestation.

Communauté

Le Projet Sentinelle du lycée Chateaubriand

Mise en place dans les établissements scolaires français depuis 2010 sous l’égide d’Éric Verdier, la formation « Sentinelles et Référents » s’est déroulée du 8 au 11 avril 2019 au lycée Chateaubriand.

Expat Mag

Hong Kong Appercu
DÉCOUVRIR L'ASIE

10 îles à visiter à Hong Kong

Saviez-vous que l’archipel hongkongais regroupe plus de 260 îles? Nous vous avons fait une sélection des 10 îles à visiter à Hong Kong.

Sur le même sujet